VOTE | 547 fans

#201 : Sur la touche

Jane et Lisbon apprennent que le dossier John Le Rouge a été confié à une nouvelle équipe du CBI dirigée par le très franc officier Sam Bosco.

Avis de Télé Star : On retrouve avec plaisir Patrick Jane, ironique et volontiers provocateur.

Captures

Popularité


4 - 3 votes

Titre VO
Redemption

Titre VF
Sur la touche

Première diffusion
24.09.2009

Première diffusion en France
01.09.2010

Vidéos

Extrait (en anglais)

Extrait (en anglais)

  

Plus de détails

Ecrit par   Bruno Heller
Réalisé par  

Chris Long

Avec  

Terry Kinney (Sam Bosco)
Gregory Itzin (Virgil Minelli)
Jane Daly (Rhonda Jarret)
Carter MacIntyre (Bodhi Andros)
Jordan David (Ansel)
Cindy Chiu (Candice)
...

Dates de diffusion FR : 12 avril 2010 (TPS Star) / 1er septembre 2010 (TF1)

Audience US : 15,07 millions de téléspectateurs (3.4%)
Audience Fr : 9,39 millions de téléspectateurs

 

Lisbon et Jane se rendent dans un grand magasin où un homme a été assassiné. Jane se penche sur le corps du mort et le renifle. Il donne ensuite une évaluation complète de l'affaire fondée sur ses vêtements qui font vêtements de gigolo. Il présume qu'il était ? et qu'il est mort pour des raisons sentimentales. Lisbon et Jane vont ensuite parler aux suspects. Lisbon lui demande de se tenir calme.

Jane regarde deux personnes, il leur dit qu'ils sont innoncents et qu'ils peuvent donc s'en aller. Il regarde ensuite dans le sac d'une femme. Il s'adresse ensuite à un homme et lui demande qu'elle a été sa plus grande erreur. L'homme répond, son premier mariage. Une femme environ 40 ans se lève indignée. Elle demande si c'est une plaisanterie. Jane lui dit qu'elle est "madame bougon...". Elle lui répond que son mari fait parti du conseil municipal. Le flic local essaie de faire taire Jane. Lisbon lui demande de lui accorder une minute. Jane dit que la femme va bientôt les conduire à l'arme du crime. Il a besoin pour cela d'un contact physique et de lire dans ses pensées. Il l'assure que si il échoue, elle pourra lui donner tort.

Jane prend les poignets de la dame. Il la regarde dans les yeux et la fait le conduire à travers le magasin. Il s'arrête devant une boîte de verre à vin. Il ouvre la boîte et l'une d'elle a du sang. La femme proteste que ce n'est pas elle qui a tué l'homme. Jane est d'accord il dit qu'il la utilisé afin de lire dans ses yeux pour trouver le véritable assasin.

Jane s'adresse à Neil de nouveau. Il lui dit que sa femme avait une liaison avec l'homme. Il a pardonné à sa femme. Mais lorsque l'homme est arrivé dans le magasin il l'a tué. Neil se sauve en bousculant les étagères ainsi que les flics.

De retour au bureau du CBI, dans le bureau de Minelli. Celui-ci leur fait part de son mécontentement sur l'affaire de John Le Rouge. Il dit que Lisbon n'arrive plus à gérer Jane. Il dit que Sam Boscoe prendra l'affaire John Le Rouge en main. Jane et Lisbon protestent. Bosco récapitule l'affaire et dit que John Le Rouge a tué 15 personnes dont la femme et la fille de Jane et que cela pourrait ainsi obscurcir son jugement.

Lisbon annonce la nouvelle au reste de l'équipe. Jane est quant à lui furieux il dit que si il ne peut pas utiliser ce job afin d'avoir une vengeance personnelle cela ne sert à rien. Il commence à mettre ses affaires dans un carton. Lisbon est agacée. L'équipe et Lisbon partent suite à un appel. Lisbon assure à l'équipe qu'ils s'en sortiront sans lui. Jane fini par les rejoindre et dit qu'il travaillera avec eux sur la prochaine affaire.

Le meurtre d'une jeune femme à Twenty Palms en Californie.

La morte se trouve dans un motel. Elle a été assomée avec un pistolet paralysant puis étouffée. Toute la chambre a été saccagée. Jane dit que le crime n'est pas à caractère personnel. Jane prend une photo de la jeune fille en maillot Hight School. Van Pelt recherche sur internet le nom des équipes et trouve la jeune fille. Van Pelt trouve un rapport dans lequel une femme de 43 ans, Monica Dac avait été accusée d'avoir volé 1 millions de dollars à ses employeurs. Ils partent pour sa maison de Bayshore.

Jane veut chercher des maisons vides à proximité, mais il ne veut pas dire à Lisbon pourquoi. Elle lui dit qu'il ne faut pas qu'il y ait de secret entre eux et que c'est la règle. Jane dit que sans lui l'équipe serait perdue. Il dit ça sur un tel ton !! Cela ne plaît pas à Lisbon qui démarre la voiture en le plantant là.

Cho s'arrête pour le prendre. Jane lui dit qu'ils ont besoin de trouver une maison à vendre dans le coin. Ils en voient une. Cho s'arrête et Jane descend du véhicule. Il trouve le nom de Miles Thorsen sur le courrier dans la boîte. Il laisse une note sur la porte qui dit: "Monica, appelez-moi - Miles" avec un numéro.

Jane voit des fraises en bord de route. Il en achète et les donne à Lisbon en gage de paix. Il lui demande pardon et lui dit qu'il désire continuer à travailler avec eux. Lisbon dit à Jane que maintenant il faut qu'il y ait des limites. Elle ne pourra plus réparer les erreurs de Jane. Elle lui dit qu'il peut continuer de travailler avec eux.

L'équipe va voir la famille de Monica. Son fils avait un cancer mais il est à présent en rémission. Sa fille est en colère. Elle dit que sa mère avait un amant nommé Bodie Andruss. Son fils les a vu un jour alors qu'il se rendait à son cours de yoga. Elle appelle sa maman une vache "égoïste". Son mari l'a défend. La nouvelle du cancer du jeune garçon a été diffusé aux informations ainsi que le fait que sa mère est volée de l'argent. C'est pour cette raison que quelqu'un a fait un don d'argent pour soigner le jeune garçon.

Jane commence à partir puis il revient. Il demande à la famille Boscoe si quelqu'un connaît Miles Thorsen. Dehors, Lisbon lui demande qui est Miles Thorsen. Jane dit qu'il a jeté un pavé dans la mare et qu'il faut attendre.

A la vue de Cho et Rigsby, Bodie s'enfuit. Mais les deux hommes le retrouvent dans une caisse.

Jane rencontre Boscoe. Jane dit à Boscoe qu'il pourrait l'aider dans l'enquête de John Le Rouge. Boscoe lui dit qu'il est un clown. Il ne partage pas ses méthodes et ne partagera pas son enquête avec lui. Il dit à Jane qu'il est une victime dans cette affaire et pas un enquêteur.

Lisbon et Jane se rendent à la compagnie où travaillait Monica. Lisbon demande ce que lui et Boscoe se sont dit. Il lui dit que Boscoe ne partagerait pas son enquête avec lui. Lisbon et Jane rencontrent la propriétaire de l'entreprise, Rhonda Jaffe. Elle regrette la perte de confiance que la fraude de Monica a engendré. Jane lui demande si elle connaît Miles Thorsen. Jane et Lisbon rencontrent ensuite le directeur financier. Jane lui pose la même question.

Van Pelt appelle Lisbon. Elle lui dit que la fille de Monica depuis 5 mois paye toutes les factures en espèces.

Cho procède à l'interrogatoire de Bodie. L'homme est un plouc. Il lui demande si il connaît Miles Thorsen.

Van Pelt interroge la fille de Monica, Cassie Denninger. Elle dit que sa maman a appelé un mois après sa fuite. Deux jours plus tard, elle a reçu une lettre avec à l'intérieur 500 dollars accompagnée d'une note qui disait "je t'aime maman". Cassie n'en a jamais parlé à son père. Elle dit que chaque mois elle a reçu 500 dollars. Van Pelt pense qu'elle aimait trop sa mère pour l'assassiner.

Lisbon reproche à Jane d'être distrait depuis la venue de Boscoe.

Jane demande à Cho et Rigsby de l'accompagner pour aller attraper un tueur. Les trois hommes se rendent à la maison de Miles Thorsen avec des chaises pliables. Jane dit qu'il n'a aucune idée de qui est Thorsen. Il a laissé la note pour le tueur.

Jane explique que maintenant toutes les personnes concernées ont eut connaissance du nom de Miles Thorsen. Le tueur sera encore plus curieux de venir. Il pense que la surprise vient du fait que Miles Thorsen habitait tout près du motel de Monica. Jane regarde le livre de Monica sur les machines.

Cho et Rigsby disent qu'ils vont à l'encontre des ordres de Lisbon. Jane envoie Rigsby à la bibliothèque. Les heures passent. Cho se demande si le tueur n'a pas déjà l'argent. Jane dit qu'il pense que Monica n'a jamais eut l'argent. Ils entendent des voix à l'extérieur. C'est un agent immobilier qui montre la maison.

Jane se débarrasse d'eux en leur expliquant que dans la maison il y'a eut un meurtre. Quelques instants plus tard, Rhonda Jaffe entre en jeu. Elle dit qu'elle est là par curiosité et n'a rien d'autre à dire sans son avocat. Jane dit qu'il savait que c'était elle. Jane a vu dans son bureau une photo d'elle à l'hopital où on la voyait par rapport au cancer du fils Dinninger.

Elle dit qu'elle ne sait pas pourquoi elle a pris l'argent. Elle dit qu'elle a conclu un accord avec Monica. Monica endossait la responsabilité du vol en échange d'un salaire mensuel et de l'argent pour soigner son fils. Le fils de Monica a vu son état de santé s'améliorer et Monica ne voyait pas pourquoi elle continuerait de se cacher. Jane dit qu'il a la preuve de tout ceci. A la bibliothèque, Rigsby trouve le livre de compte ainsi qu'un DVD.

Au bureau du CBI, la famille de Monica regarde le DVD. Dans ce DVD, Monica dit ne rien à voir avec le vol qu'elle aime sa famille et surtout sa fille.

Jane appelle quelqu'un et se fait passer pour Sam Boscoe. Il demande comment changer son mot de passe. Il dit que celui-ci a été compromis...

Fin...

Script VF 2x01 Rédemption

MENTALIST
Quelqu'un utilisant les capacités mentales l'hypnose et/ou la suggestion.
Un maitre de la manipulation des pensées et des attitudes
.

Lisbon et Jane arrivent sur une scène de crime.

Lisbon: Bonjour capitaine agent Lisbon, Jane, consultant.

Jane et Lisbon serrent la maisn du capitaine.

Lisbon: Qu'avons nous là?

Capitaine: Merci d'intervenir.  La crim' vous revaudra ça.

La capitaine emmène Jane et Lisbon jusqu'au corps

Capitaine: Jane. Vous êtes ce...télépathe.

Jane: C'est ça

Capitaine: Moi je ne crois pas trop à ces conneries.Sans vous offenser.

Jane: Aucune offense.

Ils arrivent près du corps

Capitaine:  Et voilà Ivor Rassmussen, 34 ans, vivait  à River Park, aucun signe de l'arme de crime. La sécurité du magasin est arrivée très vite.
Nous avons aussi retenu toutes les personnes dans le secteur lors du meurtre.
Nous les gardons dans la section du mobilier.

Jane sent le corps de la victime.

Capitaine: Alors, Carnac, que dit Ivor ? Il vous a dit qui l'a fait ?

Jane: Pantalon de cuir, eau de cologne musquée, Bijouterie phallique. Un homme à femmes. Cherchait des vieilles femmes riches avec un succès moyen.
Consomme de la cocaine de temps en temps. Joue de la guitare--pas très doué. Travaille dans un boulot créatif, alors qu'il n'a plus de créativité.Publicitaire peut être. Aucune raison de le tuer cela dit.Il est donc mort pour une relation amoureuse. Ou sont les suspects dont vous parliez ?

Capitaine: Les témoins.

Jane: Si vous préférez.

La capitaine emmène Jane et Lisbon vers les témoins.

Lisbon: Tiens toi en à ton rôle. 3 fois plus que d'habitude.

Jane: Okay. Sous contrôle. On finit ça vite fait et on repart.

Jane s'adresse aux témoins:

Jane: Bonjour, nous sommes du CBI. L'un d'entre vous est probablement le meurtrier. Si c'est le cas, je vais trouver qui c'est.

Jane regardent deux témoins.

Jane: Ces deux là sont innocent. Ils peuvent y aller.

Lisbon: Uh, restez dans le coin, nous aurons besoin de votre déposition.

Jane: Neil. Quelle est la pire chose que vous ayez faite ? Vite.

Neil: Euh mon premier marriage.

Jane:  Bonne réponse. Pourquoi êtes vous si nerveux ?

Neil: Je ne le suis pas.
J'ai juste...je...

Jane se dirige vers un autre témoin

Jane: Vous. Votre nom ?

Femme:  Candice.

Jane: Candice. J'aime ce nom.

Jane lui tend un fruit et lui prend son sac pour le fouiller.

Jane: Tenez. Merci.
C'est bon. Je suis consultant.

Jane: Candice, suivez mon conseil. Pardonnez à votre mère. Et les mots de tête s'arrêteront.

Candice: J'aime ma mère.

Jane: Oh,j'ai tord. Ignorez mon conseil.

Jane Vous. Votre nom.

Homme: Reed.

Un témoin femme:  Excusez moi. C'est une plaisanterie, n'est ce pas ?

Jane : Une plaisanterie ? un homme a été tué ici. Vous trouvez ça drôle ? Ca vous amuse ?

Femme: Non, mais...

Jane: Alors asseyez vous.

Jane: Reed, question rapide. Green lanter contre thor--
Qui gagne ?

Reed: Thor.

Jane: Oh,oui. Pourquoi avez vous tué Rasmussen?

Reed:  Je ne l'ai pas tué.

Jane: D'accord.

Jane: Et vous, Mme Grognon et renommée, quelle est votre histoire ?

Mandy: Je m'appelle Mandy Shultz. Etje vous ferai savoir que...

Jane: Laissez moi deviner. Votre mari est quelqu'un de très important.

Mandy: Il l'est, en ce moment même. John est au conseil municipal de Modesto. Et tout ceci est totalement irrespectueux et improfessionnel.
Je dirai à mon mari d'en parler à vos supérieurs.

Jane: Mandy,mandy,mandy. Votre régime vous pousse vers le délire.
Ici c'est Sacramento, la grande ville. Votre mari ne signifie rien ici.

Capitaine: Okay, ça suffit. Agent lisbon?

Lisbon: Laissez lui le temps.

Jane: Pas besoin. L'affaire est classée.  Mandy ici va nous mener jusqu'à l'arme du crime.

Mandy:  Quoi ???

Jane: Prenez ma main. J'ai besoin d'un contact physique pour lire vos pensées.

Mandy: Vous êtes cinglé.

Jane: Prouvez le.

Jane: Si j'ai tord, si on ne trouve pas l'arme du crime, alors j'aurai l'air d'un idiot.

Mandy: Oui, vous le serez.

Mandy:  Que faites...

Jane: Ne dites rien.

Jane prit les mains de Mandy et il laissa la guider mentalement. Il découvra dans une boite un pied de verre ensanglanté.


Jane: Voilà, l'arme du crime.

Mandy: C'est de la folie. Je n'avais aucune idée que c'était là.

Capitaine: Comment pouvez vous nous avoir mené là si vous ne l'avez pas posé ici ?

Mandy: Ce n'est pas moi. Je..je ne sais pas. Mais je ne l'ai pas tué C'est... c'est pas moi !

Jane: Elle dit vrai. Elle n'a rien à voir avec le meurtre.

Lisbon:  Quoi ?

Jane: Je l'ai juste utilisée comme leurre pour détendre le meurtrier et qu'il me montre la bonne voie.

Capitaine: Oh, allez. De quoi vous parlez maintenant?

Jane: Nous sommes allés exactement là ou il ne voulait pas que nous allions.

Capitaine:  Le vrai meurtrier.

Jane: Yeah, vous voulez deviner qui c'est?

Lisbon: Allons, Jane.

Jane: Neil.

Neil:  Hey, WoW Pardon. Mais non...je n'ai pas....Je ne connaissais même pas cet homme.

Jane: Oh, c'est vrai ? J'imagine qu'il avait une liaison avec votre femme actuelle. Vous l'avez su et avez pardonné comme un soumis.
Il vous a vu a sourit et a probablement dit quelque chose de très malin, vous faisant sentir...petit.

Neil s'enfuit en courant suivit de la sécurité.


Jane: Vous a humilié!

Course poursuite entre Neil et les gardes de sécurité

Lisbon: Joli travail...

Jane: Quoi? L'affaire est classée, n'est-ce pas ?

Une voix au loin: Lachez la!

Un coup de feu retetenti.

Lisbon court vers leur direction.


Une voix: J'ai dit ! Lachez la !


GENERIQUE

La team joue à se lancer une boule de papier pendant que Jane et Lisbon sont dans le bureau de Minelli.

Minelli: Un suspect mort 250 mille dollar de dégats, plainte formelle portée par la police de Sacramento. Et le conseil municipal de Modesto.

Lisbon: Ces dégats sont surrestimés.

Jane: Sauf votre respect, Virgil, j'essayais de classer l'affaire. C'était de mon avis que Red John devait passer en priorité, Etant donné la douzaine de nouvelles pistes...

Minelli: Stop, stop! C'est bien l'origine du problème Red John Depuis l'incident avec Tanner vous allez trop loin. Je sens venir une énorme bourde.

Lisbon: Ca n'arrivera pas. je peux gérer ça.

Minelli: Vous pouvez ? Peut être que depuis qu'il vous a sauvé la vie vous êtes plus douce avec lui. Peut être vous sentez vous contrainte de lâcher du leste.

Lisbon: Non, Mr. Ca n'est pas du tout le cas.

Minelli: Hey ,Sam, Entrez.

Bosco: Lisbon.

Lisbon:  Bosco.

Minelli:L'agent bosco ses hommes  reprennent l'affaire Red John.

Jane: Quoi ? No,no,no.

Minelli: Vous êtes depuis toujours trop impliqué, et maintenant vous l'êtes tous les deux. Nous devons changer ça.

Lisbon: Peut-on on en parler ?

Minelli: Non.
Vous avez déjà travaillé pour l'agent bosco. Vous savez qu'il gèrera ça très bien.

Lisbon: Vous devez laisser mon équipe finir ce qu'ils ont commencé.

Bosco: Teresa, ne le prenez pas mal, mais vous autres n'êtes même pas proches d'attraper ce gars là. Un second point de vue semble être une bonne idée.

Jane: Que savez vous de l'affaire ?

Bosco: Pas grand chose. C'est un tueur en série. 15 victimes, votre femme et  enfant inclus. Je peux comprendre votre douleur. Peut être que cette douleur affecte votre jugement.

Jane sort du bureau de Minelli.

Lisbon: Et moi Sam ? Qu'est ce qui affecte mon jugement ?

Bosco: Bonne question. Tu me le dis ?

Lisbon sort à son tour du bureau de Minelli.

Rigsby: Qu'est ce qui s'est passé ?

Lisbon: On nous retire l'affaire Red John.

Rigsby, Cho et Van elt:  Quoi ?  Pour toujours ? Nous sommes punis? Qui l'a à notre place ?

Lisbon: Silence.Ecoutez c'est ma faute mais c'est une sonette d'alarme pour nous tous. Nous nous sommes relachés, avons perdu en professionalisme. Nous devons retrouver la confiance que nous avons perdu. A partir de maintenant on reste sérieux.  Plus de raccourcis. Plus de j--

Jane emballe des affares dans un carton.

Lisbon: Qu'est ce que tu fous ? Tu nous quitte ?

Jane: Bien, franchement si je ne peux pas utiliser ce job pour ma vengeance, hé bien...Il n'y a plus grand chose pour moi ici.Je...je n'améliore rien. Je ne peux pas ramener les morts à la vie. Que fait-on de bon ? On va partout en Californie rendre visite à des gens malheureux.

Van Pelt: On affronte des vilains et l'injustice.

Jane: Et comment ça se passe ? Des progrès récemment ?

Cho: On enferme les criminels et on les empêche de nuire. C'est suffisamment bon.

Jane: J'apportais plus de bien en télépathe. Je donnais de l'espoir aux gens au moins. Faux espoir mais espoir quand même.

Vane Pelt répond au téléphone.

Van Pelt: Van pelt.

Lisbon: T'as raison. Tu fais mieux de partir. Comme ça tu peux reprendre ta vie d'escroc à plein temps et nous nous continuons notre travail inutile en paix.

Jane : Bah, c'est pas vraiment ce que j'ai dit.

Lisbon: Si, c'était ça.

Van Pelt:  On doit y aller. Twenty palms.

Lisbon:  Allons y. Tu viens aussi Van Pelt. On va prendre 2 voitures au cas ou il faudrait se séparer.

L'équipe s'en va. Jane reste reste au bureau.

Cho: On se retrouve là bas.

Rigsby, Van Pelt et Lisbon partent dans une voiture et Cho dans une autre.

Rigsby: Boss, sauf votre respect, je pense qu'on a besoin de Jane.

Lisbon: On va gérer ça, peut être qu'on ne bouclera pas autant d'affaires mais celles qu'on bouclera le seront bien, par des pro. Van Pelt, C'est pas un avion.

Van Pelt: Okay, okay, okay.

Elle déclenche l'alarme.

Van Pelt: D-Désolée.

Jane arrive et monte dans la voiture.

Jane: Oh, Je ne vais pas vous laisser en plan. Je ferai une derrnière enquête.

Lisbon: Attache ta ceinture.

L'équipe arrive à Twenty Palms California.

Lisbon: Van pelt, tu viens avec moi. Vous autres parlez aux voisins voyez ce qu'ils savent.

Un policier: Hey, c'est l'appartement à l'étage. Femme caucasienne, la trentaine. Faux permis de conduire, on l'appelle Jane Doe.

Lisbon: Qui a trouvé le corps?

Policier: Le concierge a remarqué que sa porte était ouverte de nuit. Dernière porte à gauche.

Jane: Merci.

L'équipe arrive dans l'appartement de la victime et examine la scène de crime. Van pelt examine le corps.

Lisbon: Votre avis ?

Van Pelt: Touché par un taser morte étouffée avec le coussin.
Il cherchaient quelque chose évidemment.

Jane! L'ont ils trouvé, Grace ?

Van Pelt: Impossible à dire.

Jane: Bien il semble qu'ils aient fouillé tous les recoins, non ?

Van Pelt: Yeah.

Jane décroche une photo du mur la ragarde et la met dans sa veste.

Jane:On peut donc supposer qu'ils n'ont pas trouvé quoi que ce soit.

Van Pelt: Comment ça?

Jane: Bien disons qu'il y a une centaine d'endroits à fouiller pour trouver. Comment sont leurs chances de trouver dans cette centaine d'endroits ?

Lisbon: Plutôt faibles non ?  Qu'avez vous d'autre ?

Van pelt: Pas de drogues ni préservatifs ni autres choses suggérant la prostitution. Donc, peut être un mobile personnel Un mari ou un amant ?

Jane: Bravo,grace. Faux, j'imagine mais bien raisonné néanmoins.

L'équipe sort de l'appartement. Cho interrogeait les voisins.

Cho: Merci à vous. Je vous remercie. Rien sur la voiture, mais les gars du labo vont s'en charger. C'est toujours enregistré au précedent proprio, vendu cash il y a 6 mois.

Lisbon: Donc au fond on ne sait rien sur elle. Bon départ...

Jane: C'est une mère de famille hors-la-loi qui se cache, ayant fait quelque chose de mal quelque chose pour lequel elle se sent horriblement coupable suffisamment coupable pour qu'elle s'enfuie et se cache.

Jane sort la photo qu'elle a "volé".

Lisbon: Hey c'est une preuve. Tu connais les règles.

Jane: Tu mets "bullfrogs win high school basketball trophy" dans un moteur de recherche, Cela nous donnera l'adresse de Jane Doe.

Rigsby: Je peux y jeter un oeil ?

Jane: Bien sur.

Rigsby: Un utilitaire, le père doit travailler dans la construction ou quelquechose du genre.

Van Pelt: Bayshore courier, avril 2006. "Victoire des Bullfrogs contre les Plague Panthers."

Jane: S'ils donnent les noms des joueurs, compare les avec les autres articles du même journal de l'année dernière parlant de disparition.

Cho: Si nous partons maintenant, on peut y être d'ici deux heures."

Lisbon: oh, il va falloir un peu + qu'une lady bullfrogs pour continuer.

Van Pelt: "bayshore courier", Juin de cette année. Le gros titre est "La police est loin des Dunninger." "Depuis sa disparition le mois dernier, La police de Bayshore ne l'a pas retrouvée" "Agée de 43 ans, Monica Dunninger, secretaire accusée du vol d'1 million. à ses patrons, le jaffe printing group."

Lisbon : Okay. Alors allons à Bayshore.

Van Pelt: Donc le tueur cherchait les millions.

Rigsby: Si elle avait un million, pourquoi vivrait-elle dans une poubelle pareille?

Jane: Avant d'aller sur l'autoroute, il serait utile de faire un tour dans le voisinnage, afin de trouver une maison vide à vendre.

Lisbon: En quoi ce serait utile ?

Jane: Je pense enménager ici.

Lisbon: Pas de secrets Jane. Pas de mensonges. Pas de farces, de surprises. La vérité.

Jane: Depuis quand il y a cette règle?

Lisbon: Depuis que je l'ai dit.

Jane: Sinon quoi ?

Lisbon:  Tu ne fais plus partir de l'équipe.

Jane: Pas très convaincant. C'est ma dernière enquête tu te souviens ? La seule raison pour laquelle je suis encore ici est que je m'inquiète de comment vous allez faire sans moi.

Lisbon: Oh, vraiment ? On est donc perdu sans toi, c'est ça ?

Jane: Bah oui. Soyons un peu honnêtes ici.

Lisbon claque la porte arrière et monte dans le suv:

Lisbon: Allons y.

Jane: Attendez. C'...

Ilq partent sans Jane. Cho arrive en voiture.

Cho: Qu'est ce que tu leur as dit ?

Jane: Oh...rien. Surréaction.
Cho: Yeah.

Jane monte avec Cho

Jane: Nous devons trouver une maison à vendre.

Cho: Ok.

Jane: Ah, là une pancarte. Parfait.

Jane frappe à la porte de la maison et remarque qu'il y a du courrier dans la boite aux lettres. Il écrit sur l'enveloppe: "Monica appelle moi" et la dépose sur la porte. Jane rejoint ensuite Cho

Cho: Tu vas me dire ce qui se passe ?

Jane:  Tu ne préfères pas avoir la surprise ?
Cho: No.

Jane: Oh, là, regarde, des fraises !

Cho et Jane arrivent à Bayshore, Californie ou ils rejoignet Lisbon, Van Pelt et Rigsby

Lisbon: Des fraises?

Jane: Tu vois , Elles sont bonnes ?

Lisbon: Hmm, sont bonnes. Cho, Rigsby, commencez à interroger les voisins. Van pelt, viens avec moi.

Ils s'aapretennt à partir mais ajaen retient Lisbon

Jane: Euh, Lison...je...Je suis désolé pour ce que je t'ai dit avant. Est ce que je peux continuer de bosser avec vous ?

Lisbon: Je pensais que tu arrêtais.

Jane: Tu sais très bien que je ne le pensais pas.

Lisbon: Donc ce boulot vaut le coup ?

Jane: Ehh, c'est pas ça. je veux dire c' est pas ça du tout. C'est juste... Je n'ai rien d'autre à faire.

Lisbon: Plus de coups bas. A partir de maintenant, il y aura des limites.

Jane: D'accord.

Lisbon: Je dois pouvoir être sure que tu feras ton travail de façon efficace sans créer de problèmes.

Jane: Pas de problèmes, je le jure.

Lisbon:A cette condition, tu peux rester dans l'équipe.

Jane: Merci.

Jane sert Lisbon dans ses bras.

Jane: Là.

Ils partent interroger les proches de la victime.

Homme: Alors comment est elle morte ?

Lisbon: C'est un meurtre mais elle n'a pas souffert. Pas encore de suspect.

Homme: Où était-elle ?

Van Pelt: Elle vivait seule dans un petit appartement à twenty palms.

Cassie: Je croyais qu'elle vivrait à Mexico ou un endroit du genre. Elle était toujours-

Hanseil: Arrête ! Je dois aller m'allonger.

Homme: Okay, champion, allons y.

Cassie: Je fais du thé. Voudriez vous une tasse ?
Lisbon:  Non Merci.

Jane: Oh,oh, j'adorerais, Merci.

Cassie: Hansel, hmm, a eu un cancer. Il va beaucoup mieux mais il est toujours faible.

Van Pelt: Il est en rémission?
Femme:  Guéri. 100%. C'est un miracle. Même les docteurs furent surpris.

Elle tend une tasse de thé à jane


Jane: Oh, Merci. Parlez moi de votre mère.

Cassie: Bien sur. je vais vous dire. Voler cet argent et s'enfuir aura juste été la cerise sur le gâteau. Pendant qu'Hansel avait le cancer, sa façon de s'en sortir était les antidouleurs et un amant. C'est ma mère.

Lisbon: Connaissiez vous le nom de son amant?

Cassie : Bodhi Andros. Comment on a su ? Hansel allait la voir à son cours de yoga. Il l'a trouvée en train de se taper le prof dans son bureau. Pouvez vous l'imaginer ?

Jane: 
Que s'est il passé ensuite ?
Cassie: Elle a fait son cinéma. Tellement honte, tellement désolée Qu'elle aurait changé, peu importe. Et Papa était à mi-chemin de lui pardonner. Il n'y peut rien, il l'aime.

Jane: Mais vous ne l'aimez pas?

Cassie: Elle...n'a jamais eu de temps pour moi. Donc... J'ai toujours vu clair en son jeu. Vous savez ? Cette garce égocentrique sous--

Homme: Cassie! Ne parle pas comme ça. Elle t'aimait. Elle est morte. Montre un peu de respect. Elle avait le bon fond, pleine de joie et...et de grands rêves... Et la réalité l'a jetée à terre.

Cassie: Mais voilà le truc. C'est uniquement parce que le vol a été dans la presse que les médecins du Cedars of Zion ont su pour hansel et ont cherché à nous aider. Ils l'ont pris gratuitement en charge et lui ont sauvé la vie.
Sauvé sa vie quand tout le monde disait que c'était cause perdue. Vous savez, les voies de dieu sont imprénétrables.

Jane: Bah vous savez dieu n'est p...forcément...

Lisbon: Merci beaucoup pour le temps consacré.

Jane: Yeah. Merci. Très bon thé. Oh, euh, j'avais presque oublié. L'un d'entre vous connait un Miles Thorsen?

Homme: Euh, non je ne crois pas.

 Cassie: No.

Jane: Vous êtes surs ?

Homme: Yeah.

Cassie:  Oui.

Jane
: Très bien. Hansel. Hey, Hans! Tu connais Miles Thorsen?
Hansel:  No.

Jane: Okay. Au revoir.

Lisbon Merci.

Jane et Lisbon sortent de la maison.

Lisbon: Qui est Miles Thornsen?

Jane: : Personne en particulier.

Lisbon: C'est de ça que je parle !

Jane: Non, moi aussi. Tu ne veux pas d'histoires pas de bordel, d'accord ? Je prépare un large filet invisible et le tueur ne saura pas qu'il est dedans avant qu'il ne soit trop tard.

Lisbon:  Miles Thornsen est ce filet invisible ?

Jane:  Oui il l'est.

Van Pelt: On a trouvé l'adresse de bodhi andros.

Lisbon: Cho, Rigsby,allez y et ramenez le. Van pelt, suis la piste de l'argent. Quelqu'un a ce million. Commence avec le père et la fille. Vois si l'un d'eux a dépensé plus d'argent qu'il ne devrait.

Van Pelt: Ils me semblent honnêtes.

Lisbon: Oh, ils le sont ? Okay, super. Laissons les alors.

Van Pelt: Je ne... Je vais vérifier ça.

Jane: Okay, allons y. Retournons à sacramento, grincheuse

Lisbon: C'est quoi l'urgence ?

Jane: j'ai rendez vous avec Bosco.

Lisbon: Ahhh Bonne chance.

Autre scène;

Boudhi Andros: Très classe, les filles. Hey, et servez vous de cette concentration que nous avons trouvée, durant la semaine okay ? Namaste. Namaste. Okay, Merci.

Cho: je cherche bodhi andros.

Boudhi Andros Oh, merde !

Femme: Yeah,son bureau est à l'étage à droite.

Cho: Merci.

Rigsby: Tu te souviens de cette fois ou tu as dit être allé en détention pour mineurs?

Cho:  Yep.

Rigsby: Tu ne m'as pas dit pourquoi tu y as été envoyé.

Cho: C'est des histoires de gang.

Rigsby: Tu étais dans un gang? C'était quoi son nom

Cho:
Avon park playboys.

Rigsby: Avon park playboys?
Cho: J'ai pas choisi le nom.

Rigsby
: Et quels genre de trucs les playboys faisaient?

Cho: Rien de bon.

Rigsby: Comme quoi ?

Cho: Rien que tu n'aies besoin de savoir.

Rigsby: Mm, ça suffit. C'est toi qui voit. Tu vois je ne pense pas que des partenaires devraient avoir des secrets. Mais c'est toi qui voit.

Cho: Comme si tu n'avais aucun secret.

Rigsby:Qu'est ce que c'est censé vouloir dire ?

Cho:  Tu sais très bien ce que je veux dire.

Cho frappe dans une sorte de coffre en fer.

Cho: Hey, vous là dedans. Police. Cbi. On se lève, tout doucement.

Boudhi Andros:   Je suis désarmé, mec. Je n'ai pas d'arme.

Rigsby: Bien, ça va. Alors sors doucement avec les mains sur la tête et on ne te fera aucun mal. Promis.

Boudhi Andros: Okay,Je sors maintenant. Ne tirez pas.

Rigsby: B'jour M'sieur. Vous êtes bodhi andros?

Boudhi andros: Oui c'est moi.

Cho:  Retournez vous.

Pendant ce temps à Sacramento Jane rejoint Bosco.

Jane: Désolé je suis en retard. Des bouchons.  Qu'est ce que vous avez?

Bosco: Qu'est ce que vous prenez?

Jane: Bah, je prendrai une bouteille d'eau, Merci.

Bosco: Un hot dog, et une bouteille d'eau.

Jane: Merci.
Bien, je ne vais pas mentir. Je ne suis pas heureux de ne plus être sur Red John. Mais vous pourriez avoir raison. Un point de vue frais pourrait être ce qu'il faut. Maintenant voilà le truc, Sam, si je peux me permettre. I connais cette affaire. Je peux vous apporter beaucoup d'informations. Si nous pouvions juste arriver à une sorte d'arrangement...

Bosco: Vous voulez que je vous tienne informé au sujet de l'enquête?

Jane: Yeah, pour sur.

Bosco: Vous parler des nouvelles pistes, etc...

Jane: Ouai, garder le contact à ce sujet. C'est bon ?

Bosco: Ma femme m'a mis au régime. C'est comme la tromper ici. Laissez moi vous dire ceci. Vous êtes le bouffon du groupe, un clown.
Les pistes ? Je ne vous dirais même pas ou est la salle de bain si votre cul était en feu. Avons nous un bon contact maintenant ?

Jane: Je vous comprends. Cela devrait vous prendre un peu de temps pour me comprendre.

Bosco: Vous vous détestez à peu près autant que vous vous aimez vous même. Vous êtes accro au contrôle. Vous êtes effrayé par l'emprisonnement.

Jane: Qui était mon préféré des Beatles?

Bosco: Votre femme voulait que vous quittiez votre rôle de télépathe.
Elle vous a suppliée d'arrêter mais vous gagniez tellement d'argent Vous vous amusiez tellement. Vous pouvez toujourd l'entendre vous supplier.
Comment est ce que je m'en sors ?

Jane: Vous avez lu l'interviw dans mon dossier. Vous savez lire, impressionant.

Bosco: Ecoutez Patrick, je suis désolé d'être aussi dur avec vous.

Jane: Vraiment ?

Bosco: Vous n'êtes pas un enquêteur. Vous êtes une victime.
 
Jane rejoint Lisbon a la Jaffe Printing compagnie

Lisbon: Tu ne m'as pas dit. Comment ca s'est passé ?

Jane:  Quoi ? Je ne t'entend pas !

Lisbon: J'ai dit, Comment ça s'est passé avec Bosco ?

Jane: Je peux pas...

Lisbon: Comment ça s'est passé avec Bosco ?

Jane: Bien. C'était euh, c'était très bien.  On a eu une discussion très franche.

Lisbon:  Alors il va nous tenir informé ?

Jane:  Non.

Lisbon:
Non?

Jane: Il ne me guiderait pas vers la salle de bain si j'avais le cul en feu.

Jane: Tu trouves ça drôle ?

Un homme Donc voilà Mme Jaffe là bas.

Jane:  Merci.

homme:  De rien.

Lisbon: Qu'est ce que tu vas faire?

Jane:  Rien.

Lisbon! Rien?

Jane: Si tu es assis sur la rive d'un fleuve et attends suffisamment lontemps, Tu verras les cadavres de tes enemies y flotter. On y va ?

Rhonda Jaffe: Vous êtes l'agent Lisbon ? Je suis Rhonda Jaffe, présidente de la compagnie.

Lisbon: Voici mon collègue Mr. Jane.

Rhonda Jaffe: Bonjour.

Lisbon: Merci beaucoup de prendre le temps de nous recevoir.

Rhonda Jaffe Oh, ce n'est rien. Et vous vouliez rencontrer notre directeur comptable, Greg Humphrey?

Lisbon: Oui, Madame.

Rhonda Jaffe: Très bien. allons discuter dans mon bureau.

Lisbon: Vous connaissiez Monica Dunninger?

Rhonda Jaffe Oh, oui. Je connais tout le personnel. Si triste. Tout cela est vraiment tragique. Pauvre femme. Bien plus inquiète que dans la connivence, je suis sure. Et vous savez, ce n'est pas l'argent. C'est plutot la perte de confiance. C'est une entreprise hmmm très très familiale. Et mon père disait toujours,Jaffy Printing est basé sur des valeurs, pas des machines.

Jane: Connaissiez vous Miles Thorsen?

Rhonda Jaffe: Miles Thorsen? Non.

Jane:  Vous êtes sure?

Rhonda Jaffe: Oui.

Lisbon: Sérieusement arrête ça.

Jane:  Relaxe. Je lui ai sauvé la vie. Elle est contrariée par ça.

Rhonda Jaffe: Oh, vraiment ?

Dans le bureau de Rhonda Jaffe. Jane observe le bureau

Rhonda Jaffe: Gill? Gill? Gill, Ou est parti greg HumphreyIl est censé être ici Bonjour ?

Greg: Toutes mes excuses. Petite crise au bureau des inventaires. Résolu.
Euh, Greg Humphrey. Ravi de vous rencontrer.

Jane: Patrick jane.

Lisbon: Nous enquêtons sur le meurtre de Monica Dunninger.

Geg: Oui...Affreux. Terrible.

Lisbon: Vous étiez son supérieur direct c'est bien ça ?

Greg: Je sais ce que vous allez dire, et oui c'est de ma faute si elle nous a volé.
Mea culpa. J'aurais du le savoir.

Rohnda Jaffe Greg est comme de la famille on fait tous des erreurs

Greg: On vit, on apprends, on tourne la page.

Lisbon: Euh, pouvez vous nous dire ce qu'elle a fait ? En langage courrant ?

Greg: J'étais là, déjà fait avec l'unité financiere du FBI. Devons vraiment parler de ça encore ?

Lisbon:  Oui.

Greg:  Pas de problème.

Jane: s'adresse à Rhonda  Merci.

Jane et Lisbon suivent Greg.

Lisbon: Quel était son rôle ici?

Greg: Directrice des assistantes du bureau. Elle gardait les comptes cash sans importance. Distribuait des donuts et du café essentiellement.
C'était son bureau

Lisbon:
Comment est elle parvenue à voler tant d'argent ?

Greg: Quand les nouveaux systèmes de de finance furent intégrés, Personne n'a pensé à protéger les comptes cash. Monica a obtenu l'accès utilisateur au site de transaction et a crée un faux vendeur. Je ne la pensais pas capable de ça.
Nous ne savons pas comment exactement elle a fait ça parce qu'elle a grillée le disque dur et pris son livre de comptes avec elle.


Jane: Sommes nous sur le point de voir tout un tas de chiffres ?

Lisbon Probablement.

Jane:  D'accord. Je vais attendre dans la voiture.

Lisbon: Vas y.

Jane: Vous connaissez un homme nommé Miles Thorsen?

Greg:  Non.

Jane: Vous êtes sûr ? Pensez y.

Greg: J'en suis sur. Qui est-ce ?

Jane: Aucune importance.

Lisbon: Continuez svp.

Le téléphone de Lisbon sonne.

Lisbon:Voulez vous m'excuser?

Grace: Boss, je pense que j'ai quelque chose.
La fille de la victime Cassie, Elle gère l'argent de la famille, paie les factures. Il y a 5 mois elle a arrêté de payer le loyer par mandat, changé pour du cash. La même chose pour les charges Payées cash.

Lisbon: Bon boulot. Va et parle lui, si elle n'a pas de bonne réponse, ramène là au poste.

Grace: Ce sera fait boss.
Yes !!!

Dans la salle d'interrogatoire Cho interroge Bodhi.

Cho:
Pourquoi vous être caché, Bodhi?

Bodhi: La peur mec, la peur. J'ai eu peur pour ma vie ici depuis que j'ai appris.

Cho: Pourquoi ?

Bodhi:  Qui l'a tuée ?Soit c'est son mari qui l'a finalement frappé ce qui fait de moi la seconde cible, ou c'est celui avec qui elle a fait affaire et peut être qu'ils pensent que j'en sais trop.

Cho: Elle faisait affaire avec quelqu'un ?

Bodhi: Juste avant de disparaitre, elle est venue me voir, m'a dit qu'elle avait fait affaire avec quelqu'un qui arrangerait tout.

Cho: Fait affaire ? Elle a bien employé ces mots ?

Bodhi:  Oui. Elle prenait un nouveau départ dans sa vie et voulait s'excuser d'avoir été si difficile à vivre.

Cho: Comment ça?

Bodhi: Elle était trop impliquée avec sa famille ses enfants et tout ça. Elle aimait ces enfants.
Pourquoi voudrai-je parler de son gosse malade ? Comme si je pouvais aider.

Cho: Vous n'êtes pas médecin.

Bodhi: Exactement.
Quand on a été vu par ce gamin elle a juste...Fondu en larmes, vous comprenez ? Et j'aime pas, il ne faut pas se blâmer comme ça.
Vous devez vous aimer même si vous avez tout fait foirer okay ? Le plus grand amour...de tous. Whitney avait raison, comme toujours.

Cho:
D'accord.
Vous connaissez un Miles Thornsen?

Bodhi: Non. Qui c'est ?

Cho: Je ne sais pas.

Grace dans une salle d'interrogatoire interroge Cassie.Jane et Lisbon suive l'interrogatoire dans la pièce à côté.

Grace Assez de sucre ?

Cassie: Oui merci.

Grace: Donc, Cassie, parle moi de l'argent.

Cassie: Environ un mois après sa fuite elle m'a appelé, disant qu'elle voulait nous aider et savoir comment Hansel allait. Qu'elle nous aime beaucoup, blah,blah,blah.
Je lui ai dit d'aller en enfer et j'ai raccroché. 2 jours plus tard, j'ai reçu une lettre avec 5 000 $ en liquide.

Grace: Un message ?

Cassie: "Avec tout mon amour, maman." C'est tout
Qu'aurai-je du faire ? Le donner à la police ?

Grace: En fait, oui.

Cassie: Hé bien, je ne l'ai pas fait. on avait besoin d'argent.

Grace: Avez vous parlé à votre père de l'argent ?

Cassie: Non.

Grace: A quelle fréquence a-t-elle envoyée de l'argent ?

Cassie: 5000 $ tous les mois.

Grace: Lui avez vous répondu ?

Cassie: 
Non.

Lisbon:
Je l'aime bien pour ça.

Jane:  Comment ça ?

Lisbon: Elle méprise sa mère. Sa mère a 1 million de $ et prend contact en secret. Elle l'a fait.

Jane: Peut être.

Lisbon:  Non? Qui d'après toi ?

Jane: Pas encore deviné. Pourrait être n'importe qui.

Lisbon: Pas n'importe qui. Tu ne l'as pas fait Je ne l'ai pas fait.
tu es distrait. tu penses à Bosco et Red John.
Concentre toi sur notre affaire.

Jane: Tu es contente qu'il ait l'affaire red John, n'est-ce pas ?

Lisbon: Bosco est un bon agent. il est aussi bon que nécessaire.
Ce n'est peut être pas si mauvais que nous soyons mis à l'écart un moment. Nous étions trop affectés.

Jane:  C'est ce que tu penses avec du recul ?

Lisbon:  Tout le monde me le dit.

Jane: Mais ta prise de recul ne te fait pas penser ça n'est ce pas ?
Okay,tu..tu as peut être raison Peut être est-ce vrai.
Peut être étions nous trop impliqués Je ne suis pas si sur.
Mais j'y penserai.

Lisbon: Menteur J'ai une déposition.Tu vois cette boîte là bas ? Ca contient toutes les possession de Monica Dunninger. Prends la et vois ce que tu peux en tirer.

Jane: Oui M'dame.

Jane prend la boite et va en direction de Cho et Rigsby.

Jane: Hmm qui vient avec moi attraper le tueur ?

Rigsby: Lisbon est au courrant ?

Jane: Bien sur.

Jane part avec Cho et Rigsby dans le SUV
.

 Rigsby:
On va ou ?

Jane: Devinez.

Cho:  Chez ce M Thornsen.

Jane:  Exactement.

Rigsby: Qui est Miles Thornsen?

Jane: Aucune idée.

Rigsby: C'est pas ton numéro ?

Jane: Euh oui c'est mon numero. C'était au cas ou le tueur passait avant. Comme ça il nous aurait appelé. Qui est là ?

Rigsby: Hey, on a pas de mandat.

Cho:  Vous n'entendez pas quelqu'un crier là ?

Rigsby:  Non.

Jane: j'ai entendu quelqu'un.

Rigsby:  Il n'y a eu aucun cri. J'entends parfaitement bien.

Cho: je le jure j'ai entendu quelqu'un.

Rigsby: Okay, donc qu'est ce qu'on fait ici ?

Jane: Tous les suspects se demandent qui est ce Miles Thornsen . Le tueur sera doublement curieux, triplement même. Pour lui peut être que ce Miles a ce que le tueur cherchait et n'a pas trouvé. Quand il va chercher il va apprendre qu'il y a un Miles Thornsen vivant non loin de chez Monica.
 Hey, presto.

RIgsby:  C'est exactement le genre de choses dont le boss parlait.  Elle n'a rien approuvé de tout ceci n'est ce pas ?

Jane:
Alors tire moi dessus.
"the fax machine revolution--the little box that'sing our world." Pourquoi monica dunninger lisait ce livre?

Rigsby: Cho, tu ne devrais pas le laisser faire ce genre de conneries.


Cho: On ne fait rien de mal, Où est le problème?

Rigsby: Euh cambriolage, entrée par effraction.

Cho: Ouai, la porte était ouverte.

Rigsby:  Euh, non, elle ne l'était pas.

Jane:  Bien sur.

Cho: 
Quoi ?

Rigsby,
t'as raison. Tu ne devrais pas être ici. Laisse nous nous en charger.  Tu vas dans la bibliothèque la plus proche.

Rigsby:  Pourquoi ?

Jane: Ta punition pour avoir été faible est que je ne vais pas t'expliquer.

Rigsby:  Oh, allez.

Jane:  Non, je ne dirai rien.

Rigsby: Bien. Bien. Peu importe.

Jane: Appelle quand tu y seras.

Cho: Donc c'est quoi le gag ?

Jane: Oh, il n'y en a pas. J'ai résolu l'affaire

Cho:
Je croyais que c'était déjà le cas. je croyais que c'est ce pour quoi on est là.

Jane: Non.Euhhh, c'était...
Ben, c'était plutot une sorte de pêche au meurtrier. Tu sais, ça mord, ça mord pas. C'est le côté hasardeux de la chose. On attend sagement assis,on trempe les pieds dans l'eau.

Le temps passe. Jane et Cho attende toujours le meurtrier assient sur des chiases de camping dans une maison abandonnée censée être celle de Miles Thornsen

Jane: Ce mec a prédit, qu'en l'an 2000, Tout foyer américain aurait une machine à fax. Tu peux y croire toi ? J'en avais une, et toi ?

Cho: Ouai.

Jane: Nostradamus de l'équipement bureautique.

Cho: Tu vois, c'est pour ça que je n'aime pas la pêche. On ne va rien attrapper.

Jane:  On a un appât treès gouteux. Je suis vraiment confiant.

Jane: As tu pensé que tu le tueur pourrait déjà avoir l'argent ?

Jane:
Je ne crois pas que ce soit l'argent qu'ils cherchaient. Je ne crois pas que Monica les ait eu.

Cho:
Qu'est ce qu'elle avait alors ? Et qui a l'argent ?

Un homme 'vendeur immobilier) s'approche etentre dans la maison:  Bâtiment bien conservé détaillé style milieu du siècle Tuyauterie cuivrée entièrement refaite.

Jane: Bonjour. Vous aviez un fax en l'an 2000 ?

Homme: Hmm, Bon...

Cho:
Pas besoin d'alarme M'sieur. Nous sommes officiers de police. Cbi.

Homme: Kimball... Cho. Okay.
Que faites vous ici Kimball ? Il y a un problème ?

Cho: C'est une enquête en cours M.. Nous ne pouvons donner aucun détail.

Jane: Tué par un grisly probablement.

L'agent immobilier s'adresse à ses clients.

Agent immobilier:
Pourquoi ne pas aller jeter un oeil à ce duplex à Royston? On y va ?

Jane: C'est une bonne idée.

Cho:  Fait chier.

Jane:  Relaxe.

Cho: Il a eu mon nom.

Jane: Bien, tu as dit la vérité. Nous sommes ici pour enquête.

Cho: Yeah, mais on est censé travailler à 100% sérieusement.
Ce n'est pas ça.

Una autre personne entre c'est Rhonda Jaffe.

Rhonda Jaffe:
Je...Je suis désolée. Mauvaise adresse.

Jane: Rhonda! Revenez.

Rhonda Jaffe: Je suis ici par curiosité, c'est tout.

Jane: Oui, bien sûr.

Rhonda Jaffe: Je n'ai rien d'autre à dire sans mon avocat.

Jane: Vous n'avez pas besoin de dire quoi que ce soit. Je savais que c'était vous depuis le début.

Cho: Merci d'avoir partagé.

Jane: Bah je dis...que je... le savais je veux dire... j'ai deviné... j'ai pris conscience que c'était elle quand j'ai vu une photo d'elle tenant un large chèque devant l'institut Cedars of Zion.
C'est vous qui avez volé le million de votre propre entreprise.

Rhonda:Pourquoi ferai-je ça ?

Jane: Bahje dirais que vous être accro au jeu mais peu importe votre problème Quand Monica vous a menacée, vous avez conclu un marché avec elle. Si elle acceptait de porter le chapeau et disparaissait Vous mettriez Hansel dans le meilleur institut contre le cancer de toute la Californie et payeriez un mois de salaire pour qu'elle reste au loin.

Rhonda Jaffe:
C'est absurde.

Jane: Mais une fois Hansel guéri, il n'y avait plus de moyen de tenir Monica éloignée, vous avez donc du la faire taire.

Rhonda Jaffe: Tout cela n'est que pure invention. Vous n'avez aucune preuve !

Jane:
No... Nous avons une preuve. Attendez.
Yeah,nous l'avons... la voilà. Yep. Ca va aller.

Jane appelle Rigsby qui est à la bibliothèque.

Rigsby: Yep, J'y suis. Je sais, je sais.
The fax machine  revolution est un livre de la bibliothèque et Monica Dunning l'a échangé.
Ne raccorche pas. Je vérifie ça. C'est bon. Je l'ai. Je le prends. Ca ressemble à un livre de comptes. Il y a un DvD dedans.

Au siège du CBI à Sacramento, les enfants de Monica, son mari, Lisbon, Van Pelt regardent le DVD

"C'est juste histoire que...si quelque chose m'arrivait, alors je jure sur la bible, que tout ce qui est dans ce livre est vrai. Je sais que j'ai pratiquement perdu votre amour et votre respect pour de bon. Mais j'espère que ce marché que j'ai fait aidera Hansel à aller mieux et effacera un peu du mal que je vous ai fait. je vous aime tous tellement, Notamment toi Cassie, même si tu penses que ce n'est pas le cas.
Je suis juste tellement désolée pour tous les problèmes que j'ai causés. Pardonnez moi. S'il vous plaît. "


Lisbon: Le livre de compte décrit bien leur accord. Monica s'est bien laissée accuser pour que Hansel ait le meilleur traitement possible.

Lisbon s'adresse à Van Pelt: Bon Travail.

Cassie s'effondre zn larmes.

Plus loin, Jane est sur son canapé.

Jane: B'jour ici Sam Bosco. Cbi programme des crimes mejeurs. Question.
Comment est-ce que je change le mot de passe de ma carte d'accès ? j'ai de fortes raisons de croire qu'il a été compromis.
Yeah, super. Bien sur oui, je peux noter.

FIN

Lisbon : Morning,captain. Agent Lisbon. Jane, consultant. What do we have here?

Captain : Thanks for stepping in. Homicide unit owes you one. Jane. You're that psychic fella.

Jane : Right.

Captain : Me? I don't buy into that E.S.P. Crap. No offense.

Jane : None taken.

Captain : Here we have Ivor Rassmussen,age 34,address river park no sign of the murder weapon. Store ri was onhe scene pretty fast. We were ableo detain everybody who was in the section at the time. We're holding them over in the furniture department. So, Carnac,what does Ivor say? He tell you who done it?

Jane : Leather pants,musky cologne,phallic jewelry. A ladies' man. Went after high-end cougars with moderate success. Casual cocaine user. Plays guitar--not well. Works in the noncreative end of a creive business. Advertising,maybe. Nothing worth killing anyone over anyway. So hdied r romantic reasons. Where are those suspects you mentione

Captain : The witnesses?

Jane :  Whatever.

Lisbon : Ta it down a notch. Take it down three notches.

Jane : Okay. Under contro we'll get this done quic and be on our way. Hello. We're from the cbi. May well be that one of you is the murderer. If that's so,i'm gonna find out who. These two are innocent. They can go.

Lisbon : Uh, stick around. We're gonna need atatement.

Jane : Neil. What's the worst mistake you've ever made? Quick.

Neil : Uh, first marriage.

Jane : Good answer. Why so nervous?

Neil : I'm not. I just--i...

Jane : You. Your name?

Candice : Candice.

Jane : Candice. That name. Here. Thank you. It's okay. I'm a consultant. Candice,take my advice. Forgive your mother.Maybe the headaches will stop

Candice : I love my mother.

Jane : Oh, I'm wrong. Ignoreadvice. You. Your name.

Reed : Reed.

Woman : Excuse me. This is a joke, right?

Jane : A joke? A man has been killed . Is that funny to you? Are you amused?

Woman : No,but--

Jane : Then sit. Reed, quick question. Green Lantern versus Thor-- who wins?

Reed : Thor.

Jane : Oh, yeah. Why'd you kill Rassmussen?

Reed : I didn't.

Jane : All right. Now, you, miss grumpy and entitled, what's your story?

Mandy : My name is Mandy Shultz. And i'll havyou know that my--

Jane : Let me guess. Your husband is a very important person.

Mandy : He is,as it happens. John's on the modesto city council. And this is totally unprofessional and disrespectful. I'll have my husband take talk with your superiors.

Jane : Mandy, Mandy, Mandy. The diet pills are messing with your mind. This is Sacramento,the big city. Your husband means nothing here.

Captain : Okay, that's enough. Agent Lisbon?

Lisbon : Give him another moment.

Jane : Don't need a moment. Ca is all but closed. Mandy here is gonna lead us right to the murder weapon.

Mandy : What?

Jane : Take my hands. I need physical contact to read your mind.

Mandy : You're nuts.

Jane : Ove it. If I'm wrong,if we can't find the murder weapon,then i look like an idiot.

Mandy : Yes, you will. What are you--

Jane : Don't speak. The murder weapon.

Mandy : This is crazy. I had no idea that was there.

Captain : How could u direct us right to it if you didn't put it there?

Mandy : I didn't. I-i don't know. But i-i didn't kill that man. I-i didn't!

Jane : She's right. She has nothing to do with the murder.

Lisbon : What?

Jane : I just used her as a decoy to lull the real killer into giving me clean directional cues.

Captain : Oh, come on. What are you talking about now?

Jane : Whatever way he didn't wants to go is the way that we went.

Captain : The real killer.

Jane : Yeah, you wanna guess who it is?

Lisbon : Come on, Jane.

Jane : Neil.

Neil : Excuse me. No,i--it wasn't. I-i dot even know thatan.

Jane : Oh,is that rit? I'm guessing that he was having an affair withour current wife. You found out and you forgave her like a sucker. He saw you here,probably smirked and said something very clever,made you feel... Small. Humiliated you!

Lisbon : Nice work.

Jane : What? Case is closed,isn't it?

Voice away : Put it down! I say drop it now!

 

Minelli : A dead suspect,quarter-million dollars worth of damages, formal complais of misconduct from the S.P.D. And the modesto cityouncil.

Lisbon : Those damages wereay padded.

Jane : All due respect, Virgil, I was trying to close the case. It was my feeling that red john should be our priority, given the dozen frh leads-- -

Minelli : Stop! Stop. That's the nub of the problem righthere--red john. Ever since the tanner incident,you've been runnin' way too hot. I fear a terminal screw up coming.

Jane : That's not gonna happend. I can hand him.

Minelli : Can you? Maybe since he saved your life, you're going easy on him. Maybe you feel compelled cut him somslack.

Lisbon : No, sir. This absolutely not the case.

Minelli : Hey, Sam, get in here.

Bosco : Lisbon.

Lisbon : Bosco.

Minelli : Agent Bosco and his unit are taking over the Red John case.

Jane : What? No,no,no.

Minelli : You have always been too close to the case,and now both of you are way or close. We need to make a change.

Lisbon : Can we talk about this?

Minelli : No. You've worked for agent Bosco. You ow that heill do the job right.

Lisbon : You ed to let my team finish what they started.

Bosco : Teresa, no offense, but you guys aren't even close to catching this guy. Fresh set of eye gotta be a good idea.

Jane : What do you know about the case?

Bosco : Not much. He's a serl killer. 15 victims, including your wife and child. I can imagine your pain. Maybe that pain is clouding your judgment.

Lisbon : And me, Sam? What's clouding my judgment?

Bosco : Good question. You tell me?

 

Rigsby : What happened?

Lisbon : We're off Red John.

Team :  What? Forever? We will we get reprimanded? Who gets it instead?

Lisbon : Quiet. Look,this is my fault,but it's a wake-upall for all of us. We've grown slack and unprofessional. We need earn back e trust thatewve lost. From now on,we work 100% straight. No more shortcuts.No more ga-- What are you doing? You're leaving?

Jane : Well, frankly, if i can't use this job to seek some kind of personal revenge,thenuh, there's not a whole lot here for me. But i-i... I don'make anything better. I can't brindead people back to life. What good do we do? We drive around california visitingappy people.

Van Pelt : We're fighting evil and injustice.

Jane : And how's that going? Any progress lately?

Cho : We put bad guys away where they can't hurt people. That's good enough.

Jane : I was doing more good as a psychic. I was giving people hope, at least. False hope,but hope anyway.

Van Pelt : Van Pelt.

Lisbon : You're right. Best you leave. That way you can go back to bei a full-time fraud and we can continue our useless jobs in peace.

Jane : Well, that's actually not what I said.

Lisbon : Yes, it was.

Van Pelt : We're up. Twenty palms.

Lisbon : Let's go. You come, too,an put. We'll take two vehicles in case need to split up.

Cho : I'll see you when you get there.

Rigsby : Boss, disrespect, but i think we need jane.

Lisbon : We'Ll manage.Maybe we don't cse as many cases, but the ones we do close will be closed right,by prossionals. Van Pelt, it's not a jet plane.

Van Pelt : Okay, okay, okay. S-sorry.

Jane : Oh,i'm t gonna leave you in the lurch. I'll do one more case.

Lisbon : Do up your seat belt.


Lisbon : Van Pelt, you come with me. You guys talk to the first responders,see what they got.

Policeman : Hey, the apartment's upstairs. We have a female caucasian,late 3. Ran license down already. It a fake. We're calling her Jane Doe.

Lisbon : Who found the body?

Policeman : The building manager noticed her door was open overnight. Last one down to the left.

Jane : Thank you.

Lisbon : What's your take?

Van Pelt : Hit with a stun gun end suffocated with the cushion. And they were looking for something, obviously.

Jane : Did they find it, Grace?

Van Pelt : It's impossible to tell.

Jane : Well,it seems they look everywhere possible. Yes?

Van Pelt : Yeah.

Jane : So we can assume that they didn't find it,whatever it is.

Van Pelt : How so?

Jane : Well, let's say there's a hundred places to look r a thing. How likely is it that you will find it in the hundred play you look?

Lisbon : Not very likely,right? What else you got?

Van Pelt : No drug paraphernali no condoms or other items suggesting prostitution. So... Maybe a personal crime? A husband or lover?

Jane : Bravo, Grace. Wrong, I expect but very welreasoned nonetheless.

Cho : Thank you,all. Appreciate it. Thing off the car,but we'll have the lab boys take a look. It's still registered to the previous owner,sold it for cash six months ago.

Lisbon : So basically we know nothing about her. Nice start.

Jane : She's a law-iding middle-class housewife that did something bad, something she feels terriblyuilty about-- guilty enough to make her run away and hide.

Lisbon : That's evidence. You know the drill.

Jane : You put "bullfrogs win high school basketball trophy" into a search engine, we will find jane doe's home.

Rigsby : Can i take a look at that?

Jane : Sure.
 
Rigsby : It's a working truck. Dad must be in construct something like that.

Van Pelt : Bayshore courier, april 2006. "county finals--la bulrogs dominate inju-plagueders.

Jane : If they list the players,cross-check the surnames with the other arcles from the same newspaper in the last year using the word disappearae."

Cho : If we leave now,we can be I bayshore in a twins hours.

Lisbon : Oh, we need a title more than lady bullfrogs to go on.

Van Pelt : "bayshore courier" of june this year. Headline is "pice no closer to dunninger." since her disappearance last month, bayshore P.D.Have been unable to locate. 43-year-old monica dunninger,the secretary accused of stealing nearly $1 million from her employers,the jaffe printing group."

Lisbon : Okay. Bayshore it is then.

Van Pelt : So the killer must've been looking for the million bucks.

Rigsby : If she had a million bucks, why would she live in a dump like this?

Jane : Before we get on the freeway, it'd be good to take a little drive around the neighborhood, be good to find anmpty house for sale.

Lisbon : Why would that be good?

Jane : I'm thinking of moving here.

Lisbon : No secrets, Jane. No lies. No tricks. No surprises. The truth.

Jane : Since when is that that rules?

Lisbon : Since i said so.

Jane : Else what?

Lisbon : You're off the unit.

Jane : That's not leve. This is my last case,remember? Thonly reason i'm still here is 'cause i'm worried about how you guys would cope withoume.

Lisbon : Oh, really? So we are lost without you,are we?

Jane : Well yeah. Let's be honest here.

Lisbon : Let's go.

Jane : Wait. This...

Cho : What'd you say to em?

Jane : Nothing, really. Totaer reaction.

Cho : Yeah.

Jane : We need to find a house for sale.

Cho : Ok.

Jane : Ah, there's a sign. Perfect.


Cho : You gonna tell me what that's about?

Jane : Wouldn't you rather it be a surprise?

Cho : No.

Jane : Oh, look. Look, look, strawberries.

Lisbon : Strawberries?

Jane : See? How good is that?

Lisbon : Good. Cho, Rigsby, start canvassing the neighbors. Van pelt, come with me.

Jane : Uh, i... Lisbon, uh... I'm sorry for what sayou before. Can I please continue working with you?

Lisbon : I thought you were quitting.

Jane : You know i didn't mean that.

Lisbon : So the job is worth while,is it?

Jane : Eh, it's not that. I mean,it's not that at all. It's just... I have nothing else to do.

Lisbon : No jokes. From now on, there have to be boundaries.

Jane : Agreed.

Lisbon : I need to know that you can do your work and be effective without creating a mess th i have to clean up.

Jane : No mess, i swear.

Lisbon : On that basing you can remain with the unit.

Jane : Thank you. Here.

Man : So how did she die?

Lisbon : It s a homicide, but she didn't suffer. We don't have any suspects yet.

Man : Where was she?

Van Pelt : She was living alone in a small apartment in twenty palms.

Cassie : I thought she'd be living it up in Mexico or somepla. She was always--

Ansel : Stop it. I need to lie down.

Man : Okay, champ, let's roll.

Cassie : I'm making some tea. Would you like a cup?

Lisbon : No thank you.

Jane : Oh, oh,i-i'd love a cup. Thanks.

Cassie : Ansel, uh, had cancer. He's totally better now but still weak.

Van Pelt : It's in remission?

Cassie : Gone. 100%. We were blessed. Even the doctors were amazed.

Jane : Oh, thank you. Tell me about your mother.

Cassie : Sure. I'll tell you. Take all that money and running off-- that was just the icing on the cake. When Ansel got cancer, her wa coping--painkillers and a sleazebag lover. That's mom.

Jane : Did you know her lover's name?

Cassie : Bodhi Andros. How fou out? Ansel goes to meet his mom at her yogarobics class. He finds her banging the teacher in his office. Can you imagine?

Jane : Then what happened?

Cassie : She did her dance. She's so ashamed, she's so sorry, she's changed. Whatever. And he was halfway to for giving her. He cant help it. He loves her.

Jane : But you don' love her?

Cassie : She... Never had time for me. So. I could always see through her games. You know? To the selfish cow beneath--

Man : Cassie! Don't talk that way. She loved you. Look, she's dead. Show some respect. She was a beautiful soul,full of joy an-and big dreams.And reality just kinda beat h down.

Cassie : But here's the thing. It was only because the robbery was in the news that the doctors at cedars of zion heard about ansel anreached out to help us. They took him on for free and they sav his life-- saved his life when everybody id there was no hope. You know,god works inysterious ways.

Jane : Well, you know ,god doesn't necessarily,uh,answer--

Lisbon : Thank you very much for you time.

Jane : Yeah. Thank you. Very nice tea. Oh,uh, I almost fort. Do other of you know a Miles Thorsen?

Man : Uh,no, I don't .

Cassie : No.

Jane : You sure?

Man : Yeah.

Cassie : Yes.

Jane : All right. Ansel. Hey, Ans! You know Miles Thorsen?

Ansel : No.

Jane : Okay. Bye.

Lisbon : Thank you. Who's Miles Thorsen?

Jane : No one in particular.

Lisbon : This is what i'm talking about.

Jane : No me, too. Y-you want no fuss, no mess, right? I am casting a wide, invisible the killer won't even know he's in it until it's too late.

Lisbon : Miles thsen is an invisible net?

Jane : Yes, he is.

Van Pelt : We got an address on Bodhi Andros.

Lisbon : Cho, Rigsby, go and check him out. Van Pelt, get on the money trail. Somebody's got that $1 million. Start with the dad and the daughter. See if either of them's been spending money they shouldn't have.

Van Pelt : They looked clean me.

Lisbon : Oh, did they? Okay, eat. Just let them be .

Van Pelt : I don't... I'll check 'em out.

Jane : Okay, come on. Let's get back to Sacramento, grump.

Lisbon : What's the hurry?

Jane : I have a meeting with bosco.

Lisbon : Good luck.


Woman : Great class, girls. Hey, and let's use that cus we found throughout the week, okay? Namaste. Namaste. Okay,thank you.

Cho : I'm looking for Bodhi Andros.
 
Woman : Oh,crap! Yeah,his office is upstairs,to the right.

Cho : Thank you.

Rigsby : Rememb that time you said you'd been in juvie?

Cho : Yep.

Rigsby : You never said what you got sent there for.

Cho : It's gang stuff.

Rigsby : You were in a gang ? What was the name of the gang?

Cho : Avon park playboys.

Rigsby : Avon park playboys?

Cho : I didn't choose the name.

Rigsby : And, uh, what kind of stuff did the playboys do?

Cho : Nothing good.

Rigsby : Like what?

Cho : Nothing you need to know about.

Rigsby : Mm, fair enough. Your call. See, I don't think partners should have secrets, but your call.

Cho : Like don't have any secrets.

Rigsby : What's the supposed to mean?

Cho : You know what I me. Hey, you in there. Police. Cbi. Very slowly, stand up.

Bodhi Andros : I'm unarmed,man. I have no weapons.

Rigsby : Well,that's great. So come out slowly with your hands on your head,and i won't hurt you. Promise.

Bodhi Andros : Okay, I'm coming out now. Don't shoot.

Rigsby : Morning, sir. You is Bodhi Andros?

Bodhi Andros : Yes,i am.

Cho : Turn around.


Jane : Sorry i'm late. Bad traffic. What are you having?

Bosco : What are you having?

Jane : Well, I'll have a bottle of water, thanks.

Bosco : A dog with kraut,bottle of water.

Jane : Thank you. Well,i'm not gonna lie. I'm not happy i'm off the Red case. You might be right. Fresset of eye may be what's needed. Now here's the thing, Sam, if i may. I know this case. I can be a very good resource for you. If we could just come to some kind of understanding...

Bosco : You wants to, uh,keep you up toate on the case?

Jane : Yeah,sure.

Bosco : Tell you about fresh leads, etcetera.

Jane : Yeah, let's just keep an open line ocommunication. Good?

Bosco : Wife has me on a diet. This is like committin' adultery here. Let me communicate this to you. You're a party entertainer,a clown. Fresh leads? I wouldn't tell you where the bathroom is if your ass was on fire. Do we have a good understanding now?

Jane : I understand you. It may take you some time to understand me.

Bosco : You're filled with equal parts self-loathing and self-love. You're addicted to control. You're terrified of confinement.

Jane : Who's my favorite beatle?

Bosco : Your wife wanted you to quit the psychic trade. She begged you to stop, but you were making too much money. You were havin' too much fun. You can still hear her eading with you. How am i doin'?

Jane : You read the interviews in my caseile. You can read very impressive.

Bosco : Look Patrick, I'm sorry to be so blunt with you.

Jane : Really?

Bosco : You're not a detective. You're a victim.


Lisbon : You never said. How was your meet with bosco?

Jane : What? I can't hear you!

Lisbon : I said,how did it go with bosco?

Jane : I can't...

Lisbon : How did it go with bosco?

Jane : Good. It was, uh, it was very good. We had a frank exchange of views.

Lisbon : So he's gonna keep us in the loop?

Jane : No.

Lisbon : No?

Jane : Wouldn't direct me to the bathroom if my ass was on fire. Think that's funny?

Man : So that' Mrs. Jaffe her there.

Jane : Thank you.

Man : Sure

Lisbon : What are you gonna do?

Jane : Nothing.

Lisbon : Nothing?

Jane : If you sown by the riverbank and wait long enough, you will see the bies of your enemies float by. Shall we?

Rhonda Jaffe : Agent lisbon, is it? I'm Rhonda Jaffe, company chairwoman.

Lisbon : This is my colleague mr. Jane.

Rhonda : Hello.

Lisbon : Thank you so much for taking the time to talk to us.

Rhonda : Oh, not at all. And you wanted to meet with my finance director Greg Humphrey?

Lisbon : Yes,ma'am.

Rhonda : All right. Well, let's speak in my office.

Lisbon : Did you know Monica Dunninger?

Rhonda : Oh,yeah. I know everyone on staff. So sad. The whole thing is just so sad. The poor woman. More troubled than conniving,i'm sure. And you know,it's not the money. It's more the loss of trust. This is very,very mh a family firm. And my father always used to say, Jaffy Printing is aboulues,not about machinery.

Jane : Do you know Miles Thorsen?

Rhonda : Miles Thorsen? No.

Jane : Are you sure?

Rhonda : Yes.

Lisbon : Seriously, stop it.

Jane : Relax. I saved her life. She resents me.

Rhonda : Oh,really? Jill? Jill? Jill,where has Greg Humphrey gone to? He's supposed to be in here. Hello?

Greg : Humble apologies. Small crisis on the inventory desk. Solved. Uh, Greg Humphrey. Good to meet you.

Jane : Patrick Jane.

Lisbon : We're investigating the murder of Monica Dunninger.

Greg : Yes. Terrible. Horrible.

Lisbon : You were her direct supervisor,is that right?

Greg : I know what you're gonna say, and yes,it was my fault that shetole from us. Mea culpa. I-i should've known.

Rhonda : Greg is like family, we all make mistakes

Greg : We live, we learn, we move on.

Lisbon : Uh, can you explain us what she did ? In layman's terms?
 
Greg : Been there, done that with the top men from the fbi financial unit. Do we really need to talk it again?

Lisbon : Yes.

Greg : No problem.

Jane : Thank you.


Lisbon : What exactly was her position he?

Greg : Assistant office manager. She kept the petty cash accounts. Coffee and doughnut monitor essentially. This was her office.

Lisbon : How did she manage to steal so much money?

Greg : When the accounting and finance systems were integrated, nobody thought to firewall the tty cash accounts. Monica acquired user access to the transactional sites and created a false vendor. I didn't think she had the brains, to be .We don't know exactly how she did it because she frd her hard drive and she took her accountsook with her.

Jane : Are we about to look at a ole bunch of numbers?

Lisbon : Probably.

Jane : All right. I'll wait in the car.

Lisbon : Go.

Jane : Do you know a man named Miles Thorsen?

Greg : No.

Jane : You sure? Think about it.

Greg : I'm sure. Who is he?

Jane : Never mind.

Lisbon : Please continue. Would you excuse me?

Van Pelt : Boss, I think i found something. The victim's daughter, Cassie Dunninger-- She handles the family money,pays the bills. Five months ago,she stopped paying the rent by standing order, switched to cash. Me thing with the utility bills. Paid in cash.

Lisbon : Nice work. A andalto her. She doesn't have a good answer, bring her in.

Van Pelt : Will do, boss. Yes!


Cho : You did you hiderom us, Bodhi?

Bodhi : Fear ,man. Fear. I've been frightened for my life here since i heard.

Cho : Why? Who killed her?

Bodhi : Either it was her goober who finally snapped,ich puts me next in line, or it's whoever she went into business with,and maybe they think i know too much.

Cho : She was in business with someone?

Bodhi : Just before she disappeared, she came by to see me, told me she made a business deal with someone that would make everything all right.

Cho : A business deal? Were those the words she used?

Bodhi : Yep. She was starting a new day in her life and wanted to make amends and apogize for being such a pain in theutt, which she was.

Cho : How so?

Bodhi : She was way too deep into her family and to her kids and all that crap. Loved those kids. Why do i want to talk to her about her sick boy? Like i can help?

Cho : You're not a doctor.

Bodhi : Exactly. When we were caught by that kid,she just... Went to pieces, you know? And i'm like,don't get so down on yourself. You gotta love us when if you're a total screw up,right? The greatest. Love... Of all. Whitney was right, as usual.

Cho : Right. You know a man named Miles thorsen?

Bodhi : No. Who's he?

Cho : I don't know.


Van Pelt : is that enough sugar?

Cassie : Yes thank you.

Van Pelt : So, Cassie, tell me about the money.

Cassie : About a month after she ran off,mom called me, said she wanted to help out, wanted to know how Hansel was doing. She loves us so much,blah,blah,blah. I told her to go to hell, and I hung up. 2 days later,i got a letter with $5,000 in cash inside.

Van Pelt : Any message?

Cassie : Just "love,mom." thouth was it. What was I supposed to do, give it to the police?

Van Pelt : Actually, yes.

Cassie : Well, I didn't. We really needed the money.

Van Pelt : Did you ever tell your dad about the money .

Cassie : No.

Van Pelt : How often did she send you money?

Cassie : $5,000 every month.

Van Pelt : Did you ever write back to her?

Cassie : No.


Lisbon : I like her for this.

Jane : How so?

Lisbon : She desp mom. Mom's got $1 million stolen dollars ,gets in contact secretly. Do that eath.

Jane : Maybe.

Lisbon : No? What's your take?

Jane : I'd be guessing. Could be anybody.

Lisbon : Not anybody. You didn't do it. I didn't do it. You're distracted. You're thinking about Bosco and Red John. Focus on the job at hand.

Jane : You're glad bosco has the Red John case, aren't you?

Lisbon : Bosco is good agent. He's as gothey come. It might not be such a bad thing that we're off t case for a while. We got too ose.

Jane : Is that what your shrink tells us?

Lisbon : Everybody tells me that.

Jane : But your shrink didn't tell you that,didn't he? Okay,may--maybe you're right. Maybe--maybe that's the truth. Maybe we did get a little too close. I'm not so sure. But i'll think about it.

Lisbon : Liar. I've got a deposition. See that box ever there? It's got Monica dunninger's possessionin it. Go through it,see what you can see.

Jane : Yes,ma'am... Uh,who wants to come with me out to twenty lms to catch the killer?

Rigsby : Did Lisbon okay is?

Jane : Of course.


Rigsby : What is this place?

Jane : Guess.

Cho : Miles Thorsen's house.

Jane : Exactly.

Rigsby : Who's Miles Thorsen?

Jane : I have no idea.

Rigsby : Isn't that your number?

Jane : Uh, yeah,that's my number. That's in case the killer gets here before us. That way,he'll call us. Who's that over there?

Rigsby : Hey, we have no warrant.

Cho : Don't you hear someone yelling in there?

Rigsby : No.

Jane : I heard something.

Rigsby : There's no yelling. I have perfect heard.

Cho : I could swear i heard someone.

Rigsby : Okay, so what are we doing here?

Jane : Everybody involved is wondering who Miles Thorsen . The killer will be doubly curious. Triply, even. Maybe the mysterious Miles Thorsen has what the killer is looking for,what heidn't find. When they look him up, they'll learn there's a miles thorsen who lives rind the rner from monica. Hey,resto.

Rigsby : This is extly the kind ostuff the boss was tking about. She didn't okay this at all, did she?

Jane : So shoot me. "The fax machine revolution--the little box that'sing our world." why would Monica Dunninger be reading this book?

Rigsby : You, Cho, shouldn't enable this kind of crap.

Cho : We're not doing anything wrong. What's the problem?

Rigsby : Uh, burglary, espassing, will ful damage to property.

Cho : Yeah, door was open.

Rigsby : Uh, no, it wasn't.

Jane : Of course.

Rigsby : What?

Jane : Rigsby, you' right. You shouldn't be here. Let us take this. You go find the nearest library.

Rigsby : Why?

Jane : Your punishm for being a wuss is i'm not gonna tell ya.

Rigsby : Oh,come on.

Jane : Nope, I'm not gonna tell you.

Rigsby : Fine. Fine. Whatever.

Jane : Call when you're there.

Cho : So what's the gag?

Jane : Oh, there's no gag. I solved the case.

Cho : I thought you already did that. I thought that's why we're waiting here.

Jane : Nope. This is,uh... Well... Thiss more of a fishing expedition. You know, maybe we get a bite. Maybe we don't. That's the fun of it. We just sit back, relax, dangle our feet in the water.


Jane : This guy predicted th by the year 2000, every american house's hold will have a fax machine. Can u believe that? I had a fax mach you?

Cho : Yeah.

Jane : Nostradamus of office equipment.

Cho : See, this is why i don't like fishing. We not gotta catch anything.

Jane : We have some very tasty bait.I'm very confide

Cho : Did you consider that the killer found the money already?

Jane : I don't think it was money they were looking for. I don't think Monica ever her it.

Cho : Then went did she have then? And who has the money?

Salesman's House : Great bone original mid century detail. Great new copper piping.

Jane : Hello. Did you have a fax machine in 2000?

Cho : No cause for alarm, sir. We're law enforcement officers. Cbi.

Saleman : Kimball... Cho. Okay. What are you doing here, Kimball? Is there a problem?

Cho : It's an on going investigation, sir. Can give out any details.

Jane : Grisly homide, though.

Saleman : N't we take a look at that duplex inRroyston? Shall we?

Jane : That's a good call.

 

Cho : Damn it.

Jane : Relax.

Cho : He got my name.

Jane : Well, you spoke the truth. We are an ongoing investigation.

Cho : Yeah, but we're supposed to be working 100% straight. This is not that.

Rhonda : I'm--i'm sorry. Wr-wrong address.

Jane : Rhonda! Come back.

Rhonda : I'm here out of curiosity,that's all.

Jane : Well, of course.

Rhonda : I've got nothing else to say without my lawyer.

Jane : You don't need to say anything. I knew it was you from the start.

Cho : Thanks for sring.

Jane : Well,when i say i-i knew it was her,i-i mean,i-i guessed, I subconsciously thought it was her when i saw a photo of her holding large check outside cedars of zion. It was you that stole the $1 million from your own company.

Rhonda : why would i do that?

Jane : Well, degenerate gambling would be my gu but whatever your problem is, when threatened with exposure, you made a deal with poor monica. If she'd take the blame and disappear you'd get Hansel into the best cancer program in California and pay her a monthly wage to stay gone.

Rhonda : That's absurd.

Jane : But then Hansel got cured,and there's wayMmonica was gonna stay gone,not much longe then you had to silence her.

Rhonda : That's pure fiction. You have no proof at all.

Jane : We--we have a proof. Wait. Yeah, we got--there it is. Yep. This is gonna be good.

Rigsby : Yep,i'm here. I know,i know. The fax machine revolution is a library book, and Monica dunning swapped it. Hold on. I'm checking it. All right. Got it. Hold up. Looks like an accountsook. There's a dvd in it.


Monica : "This is just to say that... In case something happen to me, that i swear on the bible that everything in the account book the truth. I know that i've pretty much lost your love and respect for good. But i hope that this deal at i've made will help ansel get better and will make up for some of the hurt that i've caused. I love you all so much, especially you, Cassie, even though you think i don't. I'm so sorry for this mess that i've made. Please forgive me. Goodye."

Lisbon : The book spells out the deal. Monica took the fall for her boss so that Hansel would have the best possible treatment. Nice work.


Jane : Sam Bosco here. CBI major crimes program. Question. How do i go about changing my use access passcode? I go strong reason to believe it's been compromised. Yeah, great. Sure. Sure, I can hold.

Kikavu ?

Au total, 99 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

pretty31 
13.03.2018 vers 11h

stephane25 
18.02.2018 vers 12h

Sandy92 
01.09.2017 vers 19h

amelie333 
03.08.2017 vers 22h

Alberto 
25.07.2017 vers 16h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

AllisonMe  (26.11.2016 à 19:47)

Le façon dont commence l'épisode est peu banale. Corps inanimé dans ce grand magasin, Jane par la suite s'y prenant comme à son habitude, en posant des questions qui ont toujours ce don de déstabilisé. J'adore lorsque qu'il dirige cette femme peu suspectée dont il s'est servi afin de piéger le coupable, comme si sa main était un radar à preuve. La scène aussi lorsqu'il offre des fraises à l'équipe, s'excusant auprès de Lisbon pour son comportement. Je ne vous indiqueriez même pas le chemin ou direction des chiotes si vous aviez les tripes en feu. lui répond franchement Bosco, une réponse à son non désir qu'il l'assite dans le dossier John Le Rouge. L'arme de Jane est d'en sourire. Et il ruse comme à la fin. De l'humour, émotion. Quand Lisbon demande de démarrer après qu'il ait dit que l'équipe ne s'en sortirait pas sans eux, ce n'était pas quelque chose à dire. Heureusement que Cho est là pour le récupérer par gentillesse, se doutant de la raison. Et lorsqu'ils attendent comme durant une partie de pêche dans cette maison, Rigsby ne cautionnant du tout.... Un bon épisode comme toujours.

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Découvre notre nouveau numéro d'HypnoMag, notre webzine, avec Christopher Gorham en couverture !
HypnoMag | Découvre le numéro 9 !

Activité récente
Actualités
Quartier Rizzoli & Isles : sondage avec Patrick et Teresa

Quartier Rizzoli & Isles : sondage avec Patrick et Teresa
Depuis hier soir, le quartier Rizzoli & Isles propose un tout nouveau sondage. Le thème proposé est...

Mariage à l'anglaise ce soir sur TMC

Mariage à l'anglaise ce soir sur TMC
Ce soir à 21h00 sur TMC est diffusé le film "Mariage à l'anglaise" avec Simon Baker qui donne la...

Eric Winter devient médecin dans The Good Doctor

Eric Winter devient médecin dans The Good Doctor
Eric Winter, qui avait joué Craig O'Laughlin dans Mentalist, vient d'obtenir un rôle récurrent dans...

Nouvel OS

Nouvel OS
Bonjour,   Revoici une nouvelle histoire spécialement écrite pour Halloween par AllisonMe, terminée...

Sondage Sherlock !

Sondage Sherlock !
Le quartier Sherlock vous propose de soutenir Patrick Jane. En effet, le Scotland Yard a besoin d'un...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Mentalist est actuellement rediffusée tous les vendredis soir sur TMC. Regardez-vous les épisodes ?

Total : 73 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:16

C'est bientôt la rentrée ! Qui de Alison Dilorentis (PLL) ou Hannah Baker (13 reasons why) rejoindra le Roundview college ?

pretty31, Hier à 23:16

RDV dans les forums de Skins pour voter

grims, Aujourd'hui à 08:16

Coucou à tous ! nouveau sondage sur les quartiers Sons of Anarchy et Vikings ! merci de faire un petit tour !

sabby, Aujourd'hui à 09:11

Nouveau sondage sur le quartier Empire Bonne journée

lizzy69, Aujourd'hui à 09:27

Les résistants de Falling Skies requièrent votre avis pour leur sondage et leur photo du mois ! N'hésitez pas à donner votre avis

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site