VOTE | 556 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#214 : Passé trouble

Quand un membre de l'ancien gang de Cho, les Avon Park Playboys, est retrouvé mort, Jane insiste pour aider Cho dans son investigation pas trop réglementaire.

Screencaps

Avis de Télé Star : Dans cet épisode dense, le mentaliste mène une séance de relaxation de groupe totalement improbable.

Popularité


3.6 - 5 votes

Titre VO
Blood In, Blood Out

Titre VF
Passé trouble

Première diffusion
11.02.2010

Première diffusion en France
13.10.2010

Vidéos

Trailer CBS

Trailer CBS

  

Promo Tout de suite TF1

Promo Tout de suite TF1

  

Plus de détails

Scénario   Ken Woodruff
Réalisation   John Polson
Avec  

Sandrine Holt (Elise Chaye)
David Barrera (Frank Rodriguez)
Jon Sklaroff (Adam Reed)
Alexandra Holden (Crystal Hargrove)
Alice Lo (Suanne Seung)
Brenda Bakke (Det. Sharon Florey)

Diffusions FR : 24 mai 2010 (TPS Star) / 13 octobre 2010 (TF1)

Audience US : 15,86 millions de téléspectateurs

Audience Fr : 8,87 millions de téléspectateurs

Jane lance une pièce. Il montre la pièce à Rigsby qui dit « Et encore face ». Jane lance encore et encore la pièce qui retombe inlassablement sur face. Il dit à Rigsby qu’il a gagné son pari lorsqu’il atteint les 20 fois de face. Rigsby doit donner l’argent du pari à Jane. Il veut auparavant que Jane lui donne son truc. Jane dit que son truc c’est qu’il a des pouvoirs surnaturels. Rigsby pense que la pièce à la même face des deux côtés. Mais il n’en est rien. Il demande alors à Jane ce qu’il a fait à la pièce.

Lisbon se dirige ensuite vers le bureau de Kimball Cho. Une femme est assise est attend Kimball Cho. Elle dit être une amie et s’appelle Elise Chay. Cho arrive et dit à Elise qu’ils allaient partir car leurs réservations sont à 8h00.

Au moment où Cho s’apprête à partir le téléphone sonne. A l’autre bout du fil l’inspecteur Sharon Florey de la criminelle d’Oakland. L’inspecteur dit à Cho qu’elle désire le voir sur les lieux d’une fusillade. La victime n’a pas encore été identifiée mais ils ont son téléphone et la victime a appelé trois fois Cho les derniers jours précédents sa mort. Cho demande alors une description physique de la victime. L’inspecteur dit qu’il s’agit d’un homme, asiatique, petite trentaine, un tatouage de prison surement membre d’un gang. Cho demande l’adresse pour se rendre sur place. Cho semble perplexe. Jane ne comprend pas que Cho laisse la charmante jeune femme en plan pour un homicide. Il désire l’accompagner. Cho ne le souhaite pas.

Finalement, en voiture nous retrouvons Cho et Jane qui vont à Oakland. Arriver sur les lieux l’inspecteur Florey les accueille. Elle leur explique que la victime a pris trois balles dans le dos. Le portefeuille de la victime a disparu mais cela ne ressemble pas à un vol car il avait encore de l’argent sur lui. Elle sort de sa poche une feuille sous plastique qu’elle montre à Cho en lui demandant si cela évoque quelque chose pour lui. Il répond que non et Jane s’empare de la feuille. Arrivée aux pieds de la victime, Cho retire le plastique qui l’a recouvre. Il dit que la victime s’appelle David Seung, qu’il est sorti de prison il y a six mois après sa peine à Folsom. Il était membre des Playboys d’Avon Park. Cho dit qu’il s’agissait de son ancien gang. Tout en recouvrant Seung il dit que la seule famille qu’il lui reste est sa grand-mère qui a le même nom de famille. Il dit qu’elle habite sur Telegraph Avenue. Cho précise qu’il ne savait rien des activités de David depuis sa sortie de prison puisqu’ils ne s’étaient pas parlés depuis treize ans. Les appels que Cho a reçu de Seung était pour lui dire qu’il avait besoin d’aide. Une fois partie, Jane questionne Cho sur Seung. Il veut savoir pourquoi il l’a appelé. Si ils étaient amis. Cho répond qu’autrefois c’était son meilleur ami et qu’ils étaient comme frères.

Le lendemain au CBI, Rigsby examine la pièce que Jane lui a laissé. Cho arrive et Rigsby lui demande si il n’a pas une théorie sur la pièce. Cho se retourne et Mme Seung est derrière lui. Mme Seung dit à Cho qu’elle est contente de le revoir après toutes ces années. Mme Seung tenait informer David de la vie de Cho. Elle veut savoir si Cho va enquêter sur la mort de David. Il dit que non car il s’agit d’une enquête de la police d’Oakland. Mme Seung dit que David ne faisait plus parti du gang, qu’il l’avait quitté et qu’il avait un travail.

Jane souhaite aider Cho. Celui-ci n’a pas envie d’enquêter sur David. Mais Jane arrive à le convaincre.

Cho et Jane se rendent alors dans le quartier chaud du gang. Cho explique à Jane ce qu’il a fait quand il avait quatorze ans. Jane et Cho rendent dans un magasin où un homme d’une forte corpulence est assis. Cho l’appelle Jon Jon. L’homme reconnaît immédiatement Cho. L’homme présente Cho à son frère. Jon Jon dit que Cho s’appelait « le glaçon » dans le gang des playboys. Cho demande à Jon Jon si il sait qui aurait pu tuer David. Il répond qu’il ne le sait pas. Jon Jon dit que David avait décroché et ne faisait plus parti du gang. Cho a fini sa conversation avec Jon Jon et Jane en profite pour lui montrer la liste des nombres. Jon Jon dit qu’il ne sait pas ce que c’est.

Cho et Jane sortent du magasin de Jon Jon. Rigsby appelle sur le portable de Jane et lui dit qu’il a trouvé le boulot qu’occupait David quand il est sorti de prison. Il travaillait pour une société de nettoyage d’Oakland.

Jane demande à Cho qui est K.S. dont il a parlé avec Jon Jon. Il lui dit qu’il s’agit d’un chef de gang un gros dur. Jane demande ce qui a rendu K.S. dingue et Cho dit qu’il lui a tiré dessus.

Cho et Jane parlent au patron de l’équipe du nettoyage du Cedar Creek Equities. Il discute avec le patron qui leur dit que c’est le juge d’application des peines qui avait trouvé le boulot à David. Le patron dit qu’il se fiche d’où les mecs sortent pourvus qu’ils fassent leur job. Un homme du nom de Reed s’adresse à Franck le patron. Il lui demande de faire son job et de nettoyer les toilettes qui sont un désastre. Jane montre ensuite la liste de chiffres à Franck. Il lui dit qu’il ne sait pas ce que c’est.

De retour au CBI, Lisbon demande des explications à Cho et Jane au sujet de l’affaire David Seung. Elle a eut Florey au téléphone. Lisbon leur apprend que la balistique a identifié l’arme qui a servi à tuer Seung. Il s’agit de la même arme qui a été utilisée dans une fusillade entre gangs.

Cho et dans son appartement en compagnie d’Elise. Elle lui parle de son travail. Cho n’est pas très attentif à ses propos. Elise lui demande ce qui le chagrine. Cho ne souhaite pas en parler. Elise n’insiste pas. Alors qu’ils sont sur le canapé et qu’ils s’embrassent, des hommes font irruptions dans l’appartement et leur ordonne de se mettre à terre. Les hommes encagoulés demandent à Cho de ne pas s’occuper des affaires des Playboys.

Elise se trouve sur un brancard prête à être transportée à l’hôpital. La secouriste qui s’occupe d’elle dit à Cho qu’elle a de nombreuses hématomes ainsi que des lacérations. Malgré tout elle va bien. Lisbon arrive et dit à Cho que le CBI va s’occuper de l’affaire. Mais Cho n’écoute pas et s’en va. Cho monte dans sa voiture. Il a la surprise de voir Jane à ses côtés.

Jane demande à Cho pourquoi il a tiré sur K.S.. Cho dit que K.S. voulait faire un home jacking. Rentrer dans une maison, prendre une famille en otage et prendre tout le fric. Cho n’a pas voulu y participer et il s’est engueulé avec K.S.. K.S. a sorti son arme mais Cho a été plus rapide et lui a tiré dans l’épaule. Cho a ensuite quitté le gang et donné l’arme à David. David a volé une voiture deux jours plus tard. La police l’a arrêté avec l’arme sur lui. David a alors pris 15 ans pour port illégal d’arme. Cho s’est engagé dans l’armée deux semaines après cette histoire.

Jane et Cho retournent dans la boutique de Jon Jon. Cho demande au gars présent où se trouve K.S.. Le gars dit qu’il ne parle pas aux flics. Le gars ne veut toujours pas répondre. Cho l’empoigne alors fermement.

Au CBI, Lisbon demande à Rigsby et Van Pelt si ils n’ont pas vus Cho et Jane. Van Pelt transmet à Lisbon la liste des personnes qui ont travaillé avec David Seung la nuit de sa mort. Elle dit que quatre d’entre eux travaillent pour la Cedar Creek Equities. Lisbon demande à Van Pelt et Rigsby d’aller au Cedar Creek et d’interroger toutes les personnes qui ont travaillées avec David.

Rigsby et Van Pelt se présentent à l’accueil du Cedar Creek. Ils demandent à parler au chef des opérations Adam Reed.

Cho et Jane arrivent devant la maison de K.S.. Cho dit à Jane de rester dans la voiture qu’il y va seul.

Van Pelt et Rigsby parlent à Reed. Il dit qu’il voyait David de temps en temps mais qu’ils ne se parlaient pas. Reed dit que Crystal va les aider pour aller parler à l’entretien en bas de l’immeuble.

Cho passe derrière la maison de K.S. sort son arme, il pénètre dans la maison. Cho se dirige vers une pièce où sont installés plusieurs gars. Il leur demande de ne pas bouger et qu’il veut voir leurs mains. Un homme se lève et reconnaît Cho. Et Cho reconnaît K.S.. Cho demande à K.S. si il a tué David Seung. Mais K.S. ne sait pas de qui il s’agit. Cho dit à K.S. que quelqu’un est allé chez a tabassé sa copine et lui a demandé de ne pas s’occuper des Playboys. K.S. dit qu’il n’a pas fait tabasser sa copine et qu’il n’a pas tué David. K.S. dit ensuite que David est venu le voir il y a un mois et qu’il lui a demandé de lui vendre pour 5000 dollars de coke. Il dit qu’il l’a fourni et que c’est tout ce qu’il a fait. Cho pense que K.S. ment et veut l’emmener au poste. Cho conduit K.S. pour sortir et là il a la surprise de voir Jane qui est menacé d’une arme par un gars de K.S.. Jane prend alors la parole et leur dit qu’il n’est pas dans leur intérêt de tirer sur des flics. Jane dit ensuite à Cho qu’il n’est pas dans son intérêt de tirer sur K.S. car il ne saura pas si il a tué David et en plus il bousillera sa carrière au sein du CBI. Tout le monde baisse son arme et K.S. leur demande de sortir. Jane montre avant de sortir la feuille de chiffres à K.S.. K.S. dit que non.

Dans un bar Cho et Jane discutent. Jane dit que pour lui K.S. n’a rien a voir dans l’histoire. Rigsby arrive et pique dans l’assiette de Jane. Rigsby dit que les analyses du labo n’ont révélé aucune trace de drogue sur Seung. Jane donne alors le truc de la pièce à Rigsby. Il a en réalité deux pièces une truquée et une vraie qu’il a donné à Rigsby. Jane conseille à Cho de penser simple et de réfléchir à qui peut avoir la drogue.

Crystal se rend aux toilettes. Elle s’installe et snif de la coke. Van Pelt qui se trouve dans le toilette d’à côté la surprend.

Au CBI, Crystal est interrogée par Lisbon et Van Pelt. Lisbon veut savoir où elle a eut la drogue. Crystal dit qu’elle ne peut pas dire qui lui a donné la drogue car la personne lui ferait du mal. Elle explique que l’homme en question aime se défoncer la frapper puis faire l’amour. Van Pelt lui dit qu’il s’agit de viol. Lisbon lui demande si il s’agit de quelqu’un avec qui elle travaille. Crystal acquiesse. Crystal dit alors qu’il s’agit d’Adam Reed. Adam Reed a eut la drogue par David Seung. Adam a vu David qui volait un ordinateur portable. Comme il savait qu’il avait fait parti d’un gang il s’est dit que David connaîtrait sûrement quelqu’un qui vendrait de la bonne coke. Adam a dit à David que si il lui en trouvait pas il le dénoncerait. Alors que l’interrogatoire prend fin, Jane arrive et montre la liste de chiffres à Crystal. Crystal reconnait le document et demande à Jane où il l’a eut.

Rigsby, Jane et Cho sont au Cedar Creek. Dans une salle Adam et une jeune femme sont en train de se défoncer. Rigsby demande à la dame de partir si elle ne veut pas aller en prison. Adam dit que ce n’est pas à lui. Rigsby lui passe les menottes et l’assoie. Jane montre à Reed la liste de chiffres. Il s’agit des mots de passe des comptes financiers des plus riches clients de la société. David Seung était en train de les voler quand il a été tué. Jane pense que l’achat de drogue était juste un échauffement et ce qu’Adam voulait en réalité c’est qu’il vole de l’argent sur les comptes. Adam Reed dit qu’ils sont dingues et que cela n’est pas vrai. Cho pense que c’est Reed qui est entré chez lui, qui a agressé sa petite amie et qui voulait faire porter le chapeau à K.S.. Dans le couloir, Franck entend toute la scène. Cho sort alors de la salle avec Adam. Jane et Rigsby lui laisse un peu d’avance.

Cho coince la porte avec un balai pour pas que Jane et Rigsby les rejoignent. Frank enlève le balai et les laisse partir. Jane demande où Cho et Reed sont partis. Cho dit à Reed qu’il devrait prendre ce qui va suivre comme une bonne leçon. Il dégaine son arme. Cho frappe Reed qui tombe à terre. Cho tire. Rigsby et Jane demandent à Frank d’ouvrir une porte avec sa clef. Dehors, Reed est en sang. Jane dit à Cho qu’il n’aurait pas dû le tuer. Cho dit à Rigsby de mettre le corps dans la voiture. Frank dit qu’il ne dira rien à personne. Puis Jane se retourne vers Frank et lui demande ce qu’il en pense. Frank dit qu’il ne sait rien alors que Jane lui dit qu’il sait qu’il a menti à propos des chiffres. Cho demande à Frank de retirer ses gants. Jane dit à Frank que c’est lui qui a tué David Seung. Frank a dit qu’il distribuait les payes la nuit où David a été tué. Cho menace Frank de son arme pour qu’il avoue. Frank fini par avouer qu’il s’est rendu à l’appartement de Cho qu’il l’a menotté et qu’il a frappé sa copine. Puis Frank enlève ses gants et montre ses mains. Cho demande où se trouve l’arme et Frank dit qu’elle est dans l’égout devant l’immeuble. Jane appelle ensuite Rigsby qui se présente avec Adam qui n’est « plus mort ». Frank ne comprend rien…

Flash back, on voit Cho mettre du liquide rouge sang sur Adam Reed puis tirer deux coups sur le sol avec son arme.  Cho donne un coup de poing à Frank.

Au CBI, Lisbon interroge Frank. Elle dit qu’ils ont trouvé l’arme et que la balistique a confirmé que c’était la bonne arme. Jane explique à Frank qu’il n’a pas engagé David pour faire du ménage mais pour voler des portables et des données. Si David n’obéissait pas il le dénonçait et sa conditionnelle était supprimée. Frank a tué David car ce dernier ne voulait plus voler. Il voulait arrêter. Frank a pensé qu’il allait le dénoncer à la police. Il l’a tué.

Flashback, on voit Frank tirer sur David. L’autre type qui a aidé à l’agression de Cho et sa copine travaille aussi pour Frank.

Cho va alors voir Reed en présence de Lisbon et Jane. Il lui présente ses excuses. L’avocat de Adam n’est pas très content. Il demande à son client de se lever pour partir. Lisbon précise que Crystal a témoigné contre Reed et qu’il est poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation.

Cho est ensuite dans son appartement regardant Elise qui dort sur son canapé.

Il va ensuite rendre visite à la grand-mère de David Seung. Cho dit à Mme Seung que David avait changé et qu’elle avait raison.

Fin…

BUREAU DU CBI

 

Jane fait un tour à Rigsby et Lisbon.

 

JANE: Et face. Ça fait 18. Encore face. 19. Et... tada. Il me semble que j'ai gagné.
LISBON: Payez vos dettes.
RIGSBY: Ok. C'est quoi ton truc?
JANE: Quel truc?
RIGSBY: Si tu me donnes ton truc, moi je te files le pognon.
JANE: Alors le truc, c'est que j'ai des pouvoirs parapsychiques.

RIGSBY: C'est une pièce truqué?
LISBON: Elle m'a l'air normale.
RIGSBY: Hmm. Tu lui as fait quelque chose à cette pièce, hein? Aller dis le. Je t'ai payé 20 dollars.
LISBON: Je peux vous être utile?
ELISE: Je suis à la place de quelqu'un? Kimball m'a dit que je pouvais m'asseoir.
LISBON: Kimball?
ELISE: Je suis une amie, Elise Chay.
LISBON: Elise, oui oui. Je suis Teresa Lisbon. Cho m'a beaucoup parlé de vous.
ELISE: Ravie de faire votre connaissance. Vous devez être Rigsby.
RIGSBY: Bonjour, Wayne. Content de vous connaitre.

ELISE: Moi aussi. J'aime associé un visage à un nom. Il faut que je vous demande Patrick Jane, est-ce qu'il est...?

JANE: Il est là.
ELISE: Oh. Bonjour.
JANE: Bonjour.
ELISE: Je pensais qu'il serait plus effrayant.
LISBON: Là, il est détendu.
(Cho arrive dans la pièce)
CHO: Salut.
ELISE: Salut. J'ai fait la connaissance avec tout le monde.
RIGSBY: Oui, on en était aux questions gênantes.
CHO: C'est bien pour ça qu'on s'en va. J'ai réservé pour 8h00.
ELISE: Ravie de vous avoir rencontré.
LISBON: Passez une bonne soirée.
(Le téléphone sonne)
CHO: Je réponds et j'arrive.
ELISE: Je t'attends près de l'ascenseur.
CHO: D'accord. (au téléphone) Cho.
INSPECTEUR(au téléphone): C'est bien l'agent Kimball Cho?
CHO(au téléphone): C'est moi.
INSPECTEUR(au téléphone): Inpecteur Sharon Florey, de la criminelle d'Oakland. Je travaille sur une fusillade dans le quartier Est, je vais avoir besoin de votre aide.
CHO(au téléphone): Si vous voulez que le CBI intervienne, il faut vous adresser à mon chef; c'est lui qui décide.

INSPECTEUR(au téléphone): Non, c'est pas le CBI que je demande, c'est vous que je veux.
CHO(au téléphone): Moi? Pourquoi?
INSPECTEUR(au téléphone): On n'a pas encore identifié la victime, mais on a son téléphone. Il a trois fois votre numéro ces derniers jours. Vous voyez de qui il pourrait s'agir?

CHO(au téléphone): Il est comment physiquement?
INSPECTEUR(au téléphone): Sexe masculin, asiatique, petite trentaine, des tatouages de taulard surement un membre d'un gang de jeune.
CHO(au téléphone): C'est quoi l'adresse?
INSPECTEUR(au téléphone): 1300 Summit Street, Oakland.
CHO(au téléphone): D'accord. J'arrive tout de suite. Merci.
JANE: Le devoir t'appelle?
CHO: C'est un meurtre à Oakland. Ils ont besoin d'une identification.
JANE: Tu vas abandonner la ravissante jeune femme qui attends près de l'ascenseur pour un cadavre? A Oakland?
CHO: C'est mon boulot.
JANE: Je viens avec toi.
CHO: No. J'y vais tout seul.

RUELLE

 

Cho et Jane se rendent sur les lieux du crime.

 

INSPECTEUR: Attendez moi une petite seconde. Agent Cho. Inspecteur Florey. La victime a pris trois balles toutes dans le dos. Il n'a plus de portefeuille mais je ne crois pas au hold-up.
Il avait encore son téléphone et du liquide dans sa poche, il y a ça aussi. Ça vous dit quelque chose?
CHO: Rien du tout.
(Cho identifie de le corps, il appréhende)

CHO: Il s'appelle David Seung, sorti il y a six mois du pénitencier de Folsom. Il fait parti d'un gang, les Avon Park Playboys.
JANE: Les Avon Park Playboys?
CHO: J'en ai fait parti.
INSPECTEUR: Vous étiez avec les Playboys?
CHO: Pas de parents autre que sa grand mère, même nom de famille. Elle habite sur Telegraph Avenue.
INSPECTEUR: Vous saviez ce qu'il faisait depuis sa sortie?
CHO: Aucune idée. Je ne lui ai pas parlé depuis treize ans.
INSPECTEUR: Et ces appels alors?
CHO: Il m'a laissé deux-trois messages, il voulait que je l'aide.
JANE: T'as pas rappelé pour savoir pourquoi?
CHO: Non. Il y a autre chose?
INSPECTEUR: Non, ça me suffit. Merci de votre aide.
JANE: Merci. Vas-y, racontes moi l'histoire.
CHO: Tu la connais deja.
JANE: Pourquoi il voulait que tu l'aides? Vous étiez potes?
CHO: C'était mon meilleur ami, on était comme frères.

MENTALIST - GENERIQUE

BUREAU DU CBI

 

Rigsby est perturbé par cette histoire de pièce truquée.

 

CHO: Bonjour.
RIGSBY: Elle te paraît pas louche cette pièce? Genre, trop épaisse?
CHO: Pourquoi?
RIGSBY: A mon avis, Jane a du la laisser quelque part pour qu'elle retombe toujours coté face. Sauf que quand je la lance, elle ne retombe pas toujours coté face. C'est pile à 50%. Il y a peut-être une technique pour la lancer.
CHO: Tu fais pas assez l'amour avec Van Pelt.
RIGSBY: Hey. Chut! Parles pas de ça.

(Une dame entre dans le bureau)

MME SEUNG: Kimball.
CHO: Mme Seung.

Cho et la femme vont parler dans un endroit calme.

 

MME SEUNG: Que c'est bon de te revoir après toutes ces années.
CHO: Qu'est-ce que je peux faire pour vous?
MME SEUNG: Tu ne lui as jamais rendu visite en prison, je me trompe?
CHO: Non.
MME SEUNG: Il est resté 12 ans. C'est long dans une vie. J'ai raconté ce que tu as fait à David, que tu t'es engagé dans l'armée, que tu es devenu officier de police. Tu as toujours été un modèle pour lui. Tu vas te charger de découvrir qui l'a tué, Kimball? Tu le feras?
CHO: Non, madame. Le dossier est suivi par la police d'Oakland. Ils trouveront qui fait ça.
MME SEUNG: Cette femme qui s'occupe de l'enquête, elle croit que David a fait tué parce qu'il était dans membre d'un gang. C'est absolument faux.
CHO: Il y a des chances que ça se soit passé comme ça.
MME SEUNG: Non. Il avait quitté le gang. Il avait trouvé un travail.
CHO: Qui vous avez dit qu'il avait quitté le gang, ne veux pas dire qu'il ait fait.
MME SEUNG: Jamais il ne m'aurait menti.
CHO: Mme Seung, quand je trainais avec David, je l'ai entendu vous mentir très souvent, à propos de ce qu'il faisait, ou qui il fréquentait. La police d'Oakland fera ce qu'il faut, d'accord?
MME SEUNG: S'il te plait, Kimball. J'ai besoin que tu m'aides.
CHO: Je suis désolé Mme Seung. Je ne peux rien faire.

Cho retourne vers les autres.

 

RIGSBY: C'était un ami à toi?
CHO: Je le connaissais autrefois.
RIGSBY: On te remplace si tu veux prendre du temps de repos pour cette enquête.
VAN PELT: Bien sur. Le patron sera d'accord.
CHO: Je ne veux pas m'en mêler.
VAN PELT: Mais c'était ton ami.
CHO: Il était membre d'un gang, ces gens là se font descendre. C'est ni le premier ni le dernier à se faire tuer parmi ceux que je connaissais.
JANE: C'est curieux. La grand-mère a l'air persuadé qu'il ne faisait plus parti d'un gang.
CHO: Elle a tort.
JANE: Elle a l'air de savoir ce qu'elle dit. Il s'est fait tué parce qu'il essayait de quitter le gang? Ça arrive ce genre de chose, hein?
CHO: Oui et alors. C'est pas notre enquête.
JANE: Combien de temps la police d'Oakland va passer sur l'affaire d'un membre de gang?
CHO: Pas longtemps. Où tu veux en venir?
JANE: On va bien trouver quelqu'un pour nous dire si oui ou non il était membre d'un gang? Histoire de savoir.
CHO: Non.
JANE: Ok, alors, euh, juste pour apaiser histoire de soulager ta mauvaise conscience.

MAGASIN

 

Jane et Cho arrivent à l'endroit.


JANE: C'est ici le quartier qui craint, hein?
CHO: Ouais.
JANE: Ton ancien territoire.
CHO: On peut le voir comme ça. C'est là que j'ai piqué une bagnole quand j'avais quatorze ans.
JANE: Ah ouais!

CHO: et là-bas, je l'ai pliée?
JANE: Mm.
CHO: Restes avec moi.

JANE: T'inquiètes pas.

Jane et Cho entrent dans le magasin.

 

DOG: On est fermé.
CHO: Jon Jon.
JON JON: Cho. C'est toi ou c'est ton fantôme?
CHO: C'est moi.
JON JON: On m'a dit que t'es dans la police. J'ai dit je le crois pas. Dog, c'est Kimball Cho.
DOG: Ah ouais, d'accord.
JON JON: Un Playboy de la première heure. On l'appelait "iceman".
JANE: Oh.
JON JON: Si tu avais besoin d'un mec qui avait le cœur froid, t'allais voir Cho.
JANE: Il est resté le même.
JON JON: T'es qui, toi?
JANE: Euh. Patrick Jane. Ravi de vous rencontrer. Magnifique votre magasin. C'est toi? Genre supérette de la drogue, c'est ça?
DOG: Nan.
JANE: Vous savez, j'ai lu quelque part que, vous allez voir c'est intéressant, le dealer de base gagnerait mieux sa vie s'il servait des hamburgers. Ça vous semble cohérent?
JON JON: Y'a les bons et y'a les nuls quelque soit le jeu qu'on joue.
JANE: C'est vrai aussi.
CHO: Bon. T'es au courant pour David Seung?
JON JON: Ouais.
CHO: T'as une idée de qui l'a tué?
JON JON: Non.

CHO: Il roulait renouveau avec vous? C'est pour ça qu'il a eu des ennuis?
JON JON: Pourquoi je te dirais quelque chose?
CHO: Je veux m'assurer si c'est lié au gang, après je lâche l'affaire.
JON JON: Quand David est sorti de prison, on lui a demandé de faire un boulot, pour se remettre dans le bain? Il a dit non. Il voulait lâcher et il a tout lâché. Il y a environ un mois, il a appelé, et il a dit, "Je dois parler à K.S. En direct," comme si il avait un deal. Comme si il bossait avec K.S. Et pas avec le gang? Ça, c'est pourri. C'est un manque de respect. Soit t'es avec nous, soit tu sors du circuit. On fait pas les choses à moitié. C'est pas vrai, iceman?
CHO: C'était quoi le deal?
JON JON: J'en sais rien.
Ce que je sais, c'est que K.S a salement les boules de ce que tu as fait.

CHO: Il devrait apprendre à lâcher prise. Merci de ton aide.
JANE: Oh, Jon Jon, hum, regardez ces chiffres, ça vous dit quelque chose?
JON JON: Non.
JANE: Vous êtes sûr?
JON JON: Ouais.
JANE: Vous êtes absolument sur?
JON JON: C'est quoi ca gars là?
JANE: Ok, on y va. Vous savez, votre obsession pour la nourriture est une tentative désespérée d'évacuer l'anxiété que vous sentez en permanence. Si je peux me permettre une recommandation, un changement de carrière serait salutaire.

Cho et Jane sont dans la rue.

 

JANE: Ne te vexes pas de ce que je vais dire mais qui a trouvé le nom des "Avon Park Playboys"? Oui parce que ça fait pas très musclé.
CHO: Très drôle. Aller, on retourne à Sacramento.

JANE: Iceman! Ça aussi, je sais d'où ça vient mais vraiment dis moi que c'est pas toi qui a trouvé ça parce que tu sais, tu mérites mieux que iceman. (au téléphone) Rigsby, tu en es où?
RIGSBY (au téléphone): Quand David Seung est sorti de prison, il a embauché par une société de nettoyage basée à Oakland.
JANE: Rigsby a trouvé où David travaillait.
CHO: Lisbon sait qu'il a fait ça?

JANE (au téléphone): Tu as une adresse?
RIGSBY (au téléphone): Je suis sur le coup. C'est juste que...
JANE (au téléphone): Tu as trouvé si il avait une petite copine? Quelque chose sur la petite amie de Seung?
RIGSBY (au téléphone): Donne moi un indice pour le coup de la pièce.
JANE (au téléphone): Le rasoir d'Occam.
RIGSBY (au téléphone): Le rasoir de qui?
JANE: Bye. On va rendre une petite visite au patron de David?
CHO: Quel intérêt? Il était membre du gang.
JANE: Et ça lui pendait au nez?
CHO: Oui.

JANE: Allons voir son patron, on aura une deuxième opinion. C'est ce "K.S" à propos?
CHO: Un chef de gang, un méchant.
JANE: Qu'est-ce que tu lui as fais pour le mettre en rogne?
CHO: Je lui ai tiré dessus.
JANE: Il y avait de quoi aller.

PARKING

 

Jane et Cho interrogent le patron de David.

 

PATRON: Oui, j'ai vu David hier soir. J'apportais les payes quand il a pris son poste.
CHO: David vous a déjà parlé des Avon Park Playboys?
PATRON: Il a eu ce job par son agent de probation, je connaissais son passé.
JANE: Pourquoi vous l'avez embauché?
PATRON: Ça me dérange pas de prendre des taulards, ils ont besoin d'une seconde chance. Quand on la leur donne, ils apprécient. Ils sont dévouer, ils changent pas de boulot.
REED: Hé, Dites moi.
PATRON: Frank. Je peux vous aider, M. Reed?
REED: Oui, faites votre boulot. Les toilettes des hommes du troisième sont un désastre, ça pue dans tout l'étage.
JANE: Les petits chefs!
REED: J'ai pas compris?
JANE: On attrape les mouches avec du miel, dans les affaires, c'est un principe fondamentale, à l'évidence, on vous l'a pas enseigné. D'où, ah les petits chefs! Passez une bonne journée. Il est parti.
PATRON: J'ai démarré cette entreprise en me disant que serait bien de ne plus avoir de patron. Résultat, j'en ai des dizaines.

JANE: Ça vous dit quelque chose?
PATRON: Non, rien du tout.
JANE: Vous êtes sur?
PATRON: Oui. Je sais pas quoi vous dire les mecs.
JANE: Ça nous suffit.
CHO: Merci de votre aide.
PATRON: Je vous en prie. Bonne chance.

BUREAU DU CBI

 

Lisbon arrive dans le bureau.

 

LISBON: Bonjour messieurs. J'ai eu un appel de l'inspecteur Florey de la brigade des homicides. On aurait décidé de prendre l'affaire David Seung sans que je m'en rendu compte? Parce que les témoins qu'elle interroge disent vous avoir parlé.
JANE: Oh, on s'est dit qu'on allait mener une petite enquête de façon indépendante.
LISBON: On ne fait pas ce genre de choses.
CHO: C'est de ma faute. J'essayais de voir si David était toujours des Playboys.
LISBON: La balistique a relié l'arme qui a servi à le tuer a une fusillade entre gang, il y a un an. C'était les Playboys.
JANE: Tant mieux. Peut être qu'on devrait aller le voir ce fameux K.S, hein? Ou pas.

APPARTEMENT DE CHO

 

Cho rentre chez lui, il retrouve Elise.

 

ELISE: Alors j'ai dit au professeur que les questions prévalaient sur les questions de procédures et puis elle m'a regardé et elle m'a dit, "Attention, vos cheveux brulent!" Hé ho?
CHO: Désolé. J'ai entendu.
ELISE: Entre entendre et écouter, il y a une nuance. Tout va bien?
CHO: Oui. Tout va bien.
ELISE: Kimball, tu parles encore moins que tu ne le fais d'habitude. Qu'est-ce qu'il te préoccupe?
CHO: A rien.
ELISE: Ce qui veux dire, je suis préoccupé mais je ne veux pas en parler, hein?
CHO: Ouais.
ELISE: Et bien... En parlons pas alors
CHO: Merci.
(Deux hommes cagoules entre dans l'appart')

HOMME: Couchez vous!
HOMME: A terre vite!
HOMME: Couchez vous vite!

CHO: Doucement! Mais ça va pas!

HOMME: Baisses toi!
CHO: Ne la touchez pas!
HOMME: Ne te mêles des affaires des Playboys!

L'équipe a été appelé ainsi qu'une ambulance.

 

MEDECIN: Elle a des hématomes importants et des coupures mais rien de trop grave.
CHO: Tu t'en remettras vite. Courage.
ELISE: Ça fait mal de parler. Et toi, ça va?
CHO: Ouais.
ELISE: Tu viens avec moi?
CHO: Je dois d'abord régler certaines choses, d'accord? Après je reviens.
On reprend l'affaire en rendant des comptes à la police d'Oakland, mais c'est notre dossier. Je vais chercher des suspects chez les Playboys. Rigsby et Van Pelt vont voir les gens qui bossaient avec Seung. Il a été tué à deux rues de son boulot, peut être que quelqu'un a vu quelque chose. Cho? Cho?
(Cho monte dans la voiture. Jane l'attendait)

JANE: Où va-t-on?

VOITURE DE CHO

 

JANE: Pourquoi tu avais tiré sur K.S.? Parce que, dans un gang, il doit y avoir des règles qui interdise ce genre de truc.
CHO: K.S. voulait attaquer une maison. Ça veut dire que tu rentres, tu neutralises la famile et tu prends tout le cash. J'ai refusé. K.S. voulait que je m'en charge. On s'est disputé. Il a sorti son flingue. J'ai sorti le mien un peu plus vite, je l'ai touché à l'épaule.
JANE: Aïe.
CHO: C'est pour ça que j'ai quitté le gang. J'ai donné mon flingue à David, quelque jours plus tard, il a piqué une bagnole. Il s'est fait arrêté avec le flingue sur lui. Port d'arme en plus du reste, il apris quinze ans. Il a pris quinze ans pour port illégal d'arme.
JANE: Et tu t'es senti responsable parce que c'était ton flingue.
CHO: Non, c'était idiot de sa part de l'avoir sur lui. Il aurait pas dû faire ça.

JANE: C'est là t'es entré dans l'armée?
CHO: Je me suis envolé quinze plus tard. Je voulais partir le plus loin possible. Je me suis dit que je ne reviendrais jamais.
JANE: D'accord.

MAGASIN

 

Jane et Cho retournent voir Dog et Jon Jon.


JANE: Salut. Comment vont les affaires?
DOG: Jon Jon est parti. Si tu veux lui parler, tu n'as qu'à le trouver.
CHO: On s'en fout de Jon Jon. Où est K.S.?
DOG: Où est K.S.?
JANE: Euh, oui. La question n'est pas compliquée.
DOG: Attends, tu es sérieux là?
CHO: Il faut que je lui parle. Où est-ce que je le trouve?
DOG: Je parle pas aux flics.
CHO: Je ne suis pas un flic ce soir. J'ai pas de badge. Dis moi où est-il? Je ne partirai pas tant que je ne m'aurais pas répondu. Je vais de te demander encore une fois de plus, où est K.S? Si tu ne me dis pas, je te casse le bras. Tu as compris?
DOG: Va te faire voir, mec.
JANE: On va repenser à tout ça calmement.

CHO: Où est K.S.? J'ai pas toute la nuit. Où est K.S.?!
DOG: Aah! Ok. Ok, mec. Tu vas me casser le bras. Ça va.

BUREAU DU CBI

 

LISBON: Rappelez le. Quelqu'un a des nouvelles de Jane et Cho? Il ne répondent pas au téléphone et ils ne me rappellent pas.
RIGSBY: Je ne sais pas où ils sont. Cho n'est pas allé à l'hôpital, j'ai vérifié.
LISBON: Ah merde.
VAN PELT: Patron, j'ai vérifié la liste des gens qui travaillait avec Seung la nuit où il s'est fait tué. Il y en a quatre qui bosse au même endroit aujourd'hui. Une boite qui s'appelle Cedar Creek Finances.
LISBON: C'est là que Jane et Cho sont allés ce soir, hein?
RIGSBY: Oui.

LISBON: Allez parlez au responsable. Commencez tous les interrogatoires avec tous les collègues de David Seung. Si vous avez des nouvelles de nos deux amis, appelez-moi.

CEDAR CREEK FINANCES

 

Van Pelt et Rigsby arrivent dans l'entreprise.

 

VAN PELT: Comment il a appelé ça?
RIGSBY: Le rasoir d'Occam.
VAN PELT: Qu'est-ce que s'est?
RIGSBY: J'ai fait des recherches, c'est un principe de raisonnement qui dit qu'il faut éviter la complexité quand on cherche une solution à un problème.
VAN PELT: Qu'est-ce que ça a à voir avec une pièce qui tombe toujours sur face?
RIGSBY: Pas le moindre idée.

Van Pelt et Rigsby se présentent à la standardiste.

 

VAN PELT: Bonjour. Agent Van Pelt et agent Rigsby. Nous somme du CBI.
STANDARDISTE: Pourquoi? Il s'est passé quelque chose?
VAN PELT: Non. Mais nous voulons parler au directeur des opérations, Adam Reed. Il est là?
STANDARDISTE: Pas pour l'instant. Hum, vous voulez laisser un message?
RIGSBY: Faut qu'on le voit le plus vite possible. Il est sur place?
STANDARDISTE: Surement. Mais je ne sais pas exactement où il est, je ne sais pas quand il revient.
RIGSBY: Vous pouvez peut-être l'appeler et lui demander si il peux venir?
STANDARDISTE: C'est vrai que je pourrais faire ça.
VAN PELT: Vous avez un rhume?
STANDARDISTE: Hmm? Oh, c'est une allergie. Je, c'est affreux, ça me rend folle.

MAISON DE K.S

 

Cho et Jane sont arrivés en voiture devant la maison.

 

JANE: C'est la maison de K.S?
CHO: C'est moi qui y vais. Tu restes là, surtout tu ne bouges pas.
JANE: Je ne vais nulle part moi.

CEDAR CREEK FINANCES

 

Rigsby et Van Pelt interrogent Reed.

 

RIGSBY: On enquête sur le meurtre d'un de vos employés, David Seung.
REED: Oui. C'était très choquant. Je le voyais de temps en temps dans les bureaux mais on avait aucun contact véritable. Je ne, euh, ne vais pas dans les toilettes pour voir si il y a du papier, donc...
VAN PELT: Vous avez assisté à des disputes entre Seung et ses collègues?
REED: Pas avec des gens de chez moi. En qui concerne l'équipe de ménage, faut leur demander.
RIGSBY: Où est-ce qu'on peut les trouver?
REED: Au sous-sol. Mais, Crystal, mon assistante, peut vous aider. Crystal!
CRYSTAL: Oui, M. Reed?
REED: Pourriez vous, s'il vous plait, les emmenez au sous-sol et leur indiquez qui fait parti de l'équipe de nettoyage?
CRYSTAL: Bien sûr.
REED: Quand vous remonterez, soyez gentil de m'offrir une tasse de café buvable?
CRYSTAL: Oui, monsieur.
REED: Je vous remercie.
RIGSBY: Merci pour tout.
REED: Mais de rien.
VAN PELT: Merci.

MAISON DE K.S

 

Cho entre dan la maison discrètement, flingue dans la main.

 

HOMME: C'est pas comme ça qu'on fait! Mais bien sir que si.
CHO: Personne ne bouge. Mains en l'air.
K.S: Cho.
CHO: K.S. Ça fait longtemps.
K.S: Qu'est-ce que tu viens faire chez moi?
CHO: Je dois te parler.
K.S: J'ai rien à te dire.
CHO: T'as pas le choix. Viens par là, viens par là. Viens par là, je te dis. Avances, avances. Le premier qui franchit la porte, je l'explose.
(Cho emmène K.S dans la cuisine)

K.S: Qu'est-ce qu'il t'arrive?
CHO: C'est toi qui a tué David Seung?
K.S: Qui ça? Content de te voir aussi, mon frère. T'as pas changé.
CHO: Des mecs sont venus chez moi, ils ont blessé ma fiancée et ils m'ont dit de ne pas mêler des affaires des Playboys.
K.S: Le conseil était bon.
CHO: T'es furieux de ce que je t'ai fait?
K.S: Pas furieux. Déterminé.
CHO: Si tu veux Je peux recommencer si tu continues à ne pas me dire ce que je veux entendre.
K.S: Tu ne vas pas me tirer dessus.
CHO: Tu veux essayer.
K.S: T'es un flic maintenant. Tu ferais rien contre la loi.
CHO: Je fais ce que j'ai à faire et tu le sais.
K.S: C'est pas moi qui ait fait tabasser ta fiancée. J'ai pas tué David. Ok? David est venu me voir, il y a un mois, il voulait acheter de la coke pour 5000. Je lui ai filé un contact, c'est tout ce que j'ai fait.
CHO: Pourquoi vous vous êtes engueulés?

K.S: Vu la quantité, c'était pas pour son usage perso. C'est évident qu'il dealait.
CHO: Tu voulais ton pourcentage?

K.S: Ben oui mais il n'a pas voulu. Il a dit que c'était pour un coup isolé, rien de plus.
CHO: Tu mens. Je t'embarque. Aller.
K.S: T'es mal barré Cho.
CHO: Ta gueule. Ouvre la porte. Avance.

Cho et K.S sortent de la cuisine et tombe nez à nez avec les autres gars qui ont pris Jane en otage.

 

JANE: Salut. Vous devez être K.S. Ravi de vous rencontrer.
HOMME: Vas-y, lâches-le.
CHO: Je le lâche si tu poses ton arme.

HOMME: Non, toi lâches le tien.
K.S: Qu'est-ce que tu décides, Cho? C'est toi qui voit.
JANE: Aller, tout le monde respire. On pense aux vraies priorités. Vous n'avez pas vraiment envie de me tuer.
HOMME: Ah non?
JANE: Non. Rappelez vous qu'on est des flics donc vous avez beau être des durs et allumés, vous savez ce qui arrivent à ceux qui tuent des policiers. Avec de la chance, on passe le reste de ses jours en tôle. Avec de la chance. Cho, tu n'as pas envie de tuer K.S. Si tu le fais ça, tu ne sauras jamais qui le mec a tué David et tu torpilleras ta carrière au CBI. Recentrons nous tous sur le moment présent et pensons à ce que nous voulons et on reste zen. Nous allons tous lâcher prise et nous détendre. Oh oui, on se sent mieux comme ça.
K.S: Fous le camp! Maintenant.
JANE: Merci. Euh, au fait, je voulais...
(Tout le monde pointe son arme sur Jane)
JANE: Tout va bien. Je... Ne tirez pas. C'est juste un sac en plastique. Rien d'alarmant. Cette liste de chiffres vous dit quelque chose?
K.S: Tu sais que t'es vraiment un barjo, mec.
JANE: Ok. Alors, ça, ça veux dire que la réponse est non.

BAR

 

CHO: On devrait arrêter K.S. , on a largement quoi le boucler.
JANE: Il se fera amené avec une armée d'avocats. Ce ne sera pas son premier interrogatoire. En plus, je pense qu'il est innocent.
CHO: Comment ça innocent?
JANE: Il t'a dit qu'il avait vendu la drogue à David. Alors pourquoi le tuer? Pourquoi faire ça? Quel mobile aurait-il?
(Rigsby les rejoint)

RIGSBY: Salut. Ça l'air bon.
JANE: C'est très léger. Mmm.
CHO: Pourquoi tu l'as appelé?
JANE: Oh, um, t'es pas fiable comme partenaire. J'ai failli me faire descendre.
CHO: Écoute, si David vendait, il se camait. Si il se camait, il a pu n'importe quel connerie avec K.S.

RIGSBY: Il se camait pas, l'analyse toxicologique sont négatifs. On vient d'avoir les résultat du labo.

JANE: Tu vois?
CHO: Alors K.S l'a tué pour une autre raison.
JANE: Trop compliqué. D'après le rasoir d'Occam, la plus simple solution à un problème est généralement la bonne, hein?
RIGSBY: Absolument.
JANE: Si je lance un pièce et qu'elle retombe vingt fois de suite sur face, c'est peut être une pièce truquée mais si la réponse la plus simple est la bonne, il y en a deux. Une pièce avec deux coté faces à lancer et une vraie pièce à te montrer, mon ami.
RIGSBY: J'en étais sur.
CHO: Qu'est-ce que ça a à voir avec David?
JANE: David a acheté pour 5000$ de cocaïne. Sans la vendre sans la consommer, aller au plus simple. Qui a eu la drogue?

CEDAR CREEK FINANCES

 

Crystal se dirige dans les toilettes et s'installe sur un W.C pour snifer de la cocaïne. Van Pelt, caché dans le W.C d'à coté, la surprend.

 

VAN PELT: Bonjour, Crystal. Qu'est-ce que vous faites?

BUREAU DU CBI

 

Lisbon et Van Pelt interrogent Crystal en salle d'interrogatoire.

 

LISBON: Où vous êtes vous procurer la drogue? Crystal, je vous rappelle que nous enquêtons sur un meurtre. Donnez-nous un nom. C'est David Seung?
CRYSTAL: Oui. Oui, c'est bien David Seung. C'est lui qui m'a procuré la drogue.
LISBON: Vous avez opter pour cette version un peu vite à mon goût. Je vous déconseille fortement de me mentir.

CRYSTAL: J'ose pas le dire. Il me fera du mal.
VAN PELT: D'accord. Ça vous ai déjà arrivé de qu'il vous fasse du mal?
LISBON: Comment?
CRYSTAL: Il aime se défoncer, ensuite il me bat et couche avec moi.
VAN PELT: Ce sont des sévisses sexuelles.
LISBON: C'est quelqu'un avec qui vous travaillez?
VAN PELT: Crystal, si vous nous dites comment il s'appelle, il ne vous fera plus jamais mal.
CRYSTAL: Adam Reed.
VAN PELT: D'accord. Et est-ce qu'Adam s'est procuré la drogue auprès de David Seung?
CRYSTAL: Oui. Oui.
LISBON: Comment?
CRYSTAL: Adam l'a surpris en train de voler un ordinateur et il savait que David avait des liens avec les gangs, alors il sait qu'il connaitrait des gens qui auraient accès a de la bonne coke. Adam a dit à David qu'il le dénoncerait s'il lui trouvait pas de la drogue.
LISBON: Adam a fait chanter David pour qu'il lui trouve de la drogue?
CRYSTAL: Oui.
VAN PELT: Merci, Crystal.
(Jane fait son apparition)

JANE: C'était formidable. Merci, Crystal. Que signifie ces chiffres?
CRYSTAL: Je...Où est-ce... Comment vous avez eu ça?

CEDAR CREEK FINANCES

 

Adam Reed et une femme sont en train de snifer de la drogue. Rigsby, Cho et Jane les prennent par surprise.

 

REED: Une pour moi et une pour toi. Et deux pour moi...
CHO: Oh. Madame, si vous ne voulez pas finir en prison.
REED: Qu'est-ce qu'il vous arrive, les gars? C'est quoi ce cirque? D'abord, ça n'est pas à moi, c'est elle qui a amené ça. J'ai rien à voir là-dedans moi.
RIGSBY: On vous embarque. Assis. Ça, on s'en fout.
JANE: Vous avez beaucoup de corde à vos arcs. Homme d'affaires, trafiquant de drogue, maître chanteur, déviant sexuel.
REED: Quoi, vous parlez de Crystal?
JANE: Aller savoir?

REED: Hein? La cocaïnomane déjantée? Faut pas croire un mot de ce qu'elle dit.
CHO: Vous foutez pas de nous.
REED: D'accord.
JANE: Ensuite, il y a l'assassinat de David Seung.
REED: Je n'ai rien à voir avec ça.
JANE: On pense que si. Vous savez ce que c'est? Moi, je le sais. Ce sont les mots de passe pour accéder aux comptes des clients les plus riches de la boite. Voilà ce que David Seung était en train de voler quand il s'est fait tué. La drogue c'était seulement une mise en bouche. Voilà ce que vous vouliez vraiment obtenir de lui? Vous vouliez qu'il dérobe ces numéros de comptes pour pouvoir les vendre mais il y a eu un problème quelque part et vous l'avez tué?

REED: Vous êtes malades! Je n'ai rien avoir là-dedans.
CHO: Mais si et après vous êtes rentré chez moi, vous avez battu ma fiancée. Vous pensiez qu'on pense que c'était les Playboys, hein?
REED: Mais non, mais enfin! Je sait pas où sont vos infos mais vous vous trompez sur toute la ligne. J'ai rien avoir là-dedans.
CHO: Où est l'arme?
REED: Quelle arme?
CHO: Celle qui a servie a tué David.
REED: Vous êtes complètement malade. Je veux un avocat maintenant!
RIGSBY: Hey, Cho! Faut calmer le jeu, on va le ramener au bureau; d'accord.

CHO: Je le faire avouer. Il faut qu'il nous dise où est le flingue. Sans ça, pas d'inculpations.
JANE: Oui, on va y arriver.

RIGSBY: Oui, on va y arriver.

CHO: Vous avez des bleus et des coupures sur les poings comme ceux qu'on a quand on tabasse quelqu'un. Vous êtes rentré dans mon appartement, vous avez frappé ma petite amie et vous avez tué mon ami David. Avouez-le.
REED: Les bleus, ça vient d'autre chose.
CHO: Avouez-le!
REED: C'est vrai, j'ai bien acheté de la drogue à David Seung. Je veux bien l'avouer. Et alors? Pour le reste, je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
CHO: Une dernière fois, vous avez tué Davis et vous avez caché le flingue. Où il est?
REED: J'en sais rien.
CHO: Tant pis.
(Cho prend Adam par les bras et l'oblige à venir avec lui dehors.

REED: Mais pourquoi vous voulez pas me croire?

(Cho ferme la porte du bureau et Rigsby et jane se retrouvent coincés)

REED: Où on va? Où on va?
CHO: La ferme!
REED: Où est-ce que vous m'emmenez?
RIGSBY: Cho! Ouvre!
JANE: Cho! Ouvre! Cho!
RIGSBY: Cho, Allez! Cho! Fais pas l'idiot! Ouvre la porte! Hey! Ouvre la porte!
JANE: Cho! Hey! Il y a quelqu'un?
(Ils aperçoivent le patron de la boite de ménage)

JANE: Hey! Hey! Ouvrez la porte! Dépêchez vous! Ouvrez!

RIGSBY: Salut.
JANE: Merci beaucoup. Vous avez vu par où ils sont partis?
PATRON: Par là, monsieur.
JANE: Gauche ou droite?
PATRON: A gauche. Oui, par là.
JANE: Merci!

PARKING

 

Cho emmène Reed sur le parking.

 

CHO: Prenez ça comme une leçon enrichissante.

REED: Quoi? Non. Ne tirez pas. Pitié!
(Cho prend son flingue et tire un coup de feu)

 

CEDAR CREEK FINANCES

 

JANE: Cho!
RIGSBY: Hey! Venez!

JANE: Vite! La clé! Vous avez la clé? Vite.

(Le patron arrive)

JANE: Allez y.
RIGSBY: Merde!

PARKING

 

Rigsby, Jane et le patron arrive sur le parking de la boite. Il découvre que Adam est mort.

 

RIGSBY; Oh, non. Cho!
JANE: Il est mort?
CHO: Ouais, il a pas voulu parler.
JANE: Oh, non. C'est pas bon ça. Attends, tu es cinglé, Cho.

CHO: Il m'a mis en colère. Toi, tu restes là. Tu bouges pas. Rigsby, mets le corps dans la voiture. Rigsby, mets le corps dans la voiture!
RIGSBY: Oui, d'accord.
PATRON: Écoutez. Je vous jure, je ne dirais rien à personne.
CHO: Taisez-vous! Je réfléchis!
JANE: C'est un peu tard pour réfléchir. Il n'a pas avoué. Il aurait parlé si il aurait été coupable.
CHO: Oui.
JANE: Vous en pensez quoi, Frank?
FRANK: Je sais rien, je ne sais pas de quoi vous parlez.
JANE: C'est vrai? Tiens, c'est curieux, parce que je crois que vous avez menti à propos de cette liste de chiffres.
FRANK: Non, c'est faux.
JANE: Après tout ce temps a vidé les poubelles et à nettoyer les toilettes, ça doit faire beaucoup de bien de s'enrichir avec leur argent.
FRANK: Je ne ferait jamais ça.
CHO: Pourquoi vous portez des gants?
FRANK: Ce sont des gants de travail.
CHO: Vous êtes pas au travail. Retirez les maintenant. Allez. Vous avez une bonne raison de ne pas les baisser?
FRANK: Non.
CHO: Vous avez peut-être des bleus et des coupures sur les mains.
JANE: Doucement. Il ne faut pas que ça se finisse de la même façon. Il suffit de nous le dire, dites nous juste la vérité.
FRANK: Je ne sais pas de quoi vous parlez.
JANE: Vous avez tué David Seung.
FRANK: Non, je le jure!
JANE: Vous nous avez dit que vous apportiez les payes la nuit où il a été tué. C'était un mensonge. Vous voyez comment ça a fini pour lui. Je veux vous aider, vous comprenez.
CHO: Montrez-moi vos mains!
FRANK: Non.
CHO: Alors Jane a raison. C'était vous.
FRANK: Non!
CHO: Oh, Frank. Ne m'obliger pas à vous tuer aussi. Dites moi la vérité. Dites moi la vérité, je vous ferai rien.
(Cho pointe son arme sur Frank)
FRANK: Arrêtez! Arrêtez! Oui, c'est moi! J'ai tué David! Empêchez le de tirer! Je vous en prie, je vous en prie!
JANE: C'est la vérité?
CHO: vus vous rétracterez plus tard?
FRANK: Non! Je suis rentré dans le studio de votre petite amie! Je vous ai menotté, forcer à regarder! Regardez. Vous voyez mes mains?
CHO: Où est l'arme?
FRANK: Dans le collecteur d'eau pluvial.
JANE: Ça va. Là, il dit la vérité. Je le crois. Rigsby.
RIGSBY: Oui;

(Rigsby revient avec Adam toujours vivant. C'était une mise en scène pour piéger Frank)

FRANK: Il est pas mort?
JANE: Ah, non. Cho, il a avoué. Tu as gagné. Tu as gagné. Pas besoin de lui faire mal. Pas besoin de lui faire mal.
CHO: Tu as raison.
JANE: Tout va bien.

BUREAU DU CBI

 

Lisbon et Jane interrogent Frank en salle d'interrogatoire.


LISBON: Nous avons trouvé l'arme, les balles correspondent.
JANE: Vous n'avez pas embauché David pour lui donner une seconde chance mais pour qu'il vole pour vous. Il volait des ordinateurs et des bases de données. Il était en liberté conditionnelle, c'était facile de le menacer.
LISBON: Pourquoi le tuer, s'il volait pour votre compte?
FRANK: Il ne voulait plus le faire. Il en avait marre de tout ça. Il disait qu'il voulait seulement vivre tranquille. J'ai cru qu'il allait en parler aux flics.
CHO: L'homme qui vous accompagnait quand on a été agressé, c'était qui?
FRANK: Tony Wade. Il travaille pour moi.
LISBON: Je crois qu'on a fini.
JANE: Ok.
LISBON: Venez Frank.

Lisbon, Jane et Cho parlent avec Adam Reed et son avocat.

 

CHO: Mr. Reed, Je vous prie de m'excuser de vous avoir accusé de crimes que vous n'aviez pas commis et de vous avoir agressé plusieurs fois.
REED: C'est tout?
JANE: Oui, c'est tout. Je trouve que c'est bien ce qu'il a dit.
AVOCAT: C'est incroyable, absolument incroyable. Cela ne tiendra pas trente secondes devant le tribunal, les procès en revanche font duré très très longtemps. Venez Adam, allons nous en. Agent Cho, grâce à vous mon client est devenu un homme riche.
LISBON: J'ai encore une chose à vous dire.
AVOCAT: Je vous écoute.
LISBON: Nous avons un témoignage de Crystal Hargrave qui va entrainer l'inculpation de M. Reed pou plusieurs délits majeurs. Je veux parler de trafic de stupéfiants, d'extorsion, de harcèlement sexuel.

AVOCAT: Des aveux ont été obtenu par un procédé illégal.

LISBON: Ce sera facile d'effiler notre dossier. Le procureur accepte de conclure un marché avec M. Reed dans le but d'arrondir les angles, si ce monsieur souhaite arrondir les angles.
REED: Très bien.

AVOCAT: nous parlerons au procureur.
LISBON: Je note.

APPARTEMENT DE CHO

 

Cho regarde Elise, sa fiancée, dormir.

 

MAISON DE MME SEUNG

 

Cho va parler à Madame Seung.

 

CHO: Mme Seung. Je peux entrer? Merci. Quand j'ai su que David s'était fait tué, j'ai supposé qu'il était à cause de ses erreurs parce qu'il menait toujours la même vie.
MME SEUNG: Oui?
CHO: J'avais tort. Vous aviez raison. David avait changé. Il m'avait appelé, il avait besoin de mon aide mais je ne l'ai pas rappelé. Quand j'ai su qu'il s'était fait tué, j'ai pas voulu me dire que peut-être il avait changé de vie, parce que ça aurait été admettre que je l'avais abandonner. Je suis désolé, Mme Seung. Je suis vraiment désolé. S'il vous plait, pardonnez moi.

 

Fin de l'épisode.

 

CBI

Jane makes a magic trick.

 

Jane : Heads again. That's 18. Heads again. 19. And... Voilà I believe that's the wager.

Lisbon : Pay up.

Rigsby : Okay. So what's the trick?

Jane : Trick?

Rigsby : Tell me what the trick is, and I will give you the money.

Jane : The trick is... I have supernatural powers.

Rigsby : It's a 2-headed coin right?

Lisbon : Looks normal to me.

Rigsby : You did something to the coin, right? Come on, man. I gave you 20 bucks.

In the main room, a beautiful woman is waiting.

 

Lisbon : Uh, can I help you?

Elise : Am I in the way? Kimball said I could sit here.

Lisbon : Kimball?

Elise : I'm a friend of his Elise Chay.

Lisbon : Elise, yes. Yeah, I'm Theresa Lisbon. Cho's talked about you.

Elise : It's nice to meet you. You must be Rigsby.

Rigsby : Oh, hey. Wayne. It's a pleasure.

Elise : It is. I like putting faces to names. Um, I have to ask you-- Patrick Jane--is-- over here. Oh. Hi.

Jane : Hi.

Elise : I thought he'd look scarier.

Lisbon : He's resting.

Cho arrives.

 

Cho : Hey.

Elise : Hey. I was just meeting everybody.

Rigsby : Yeah, we were just getting to the embarrassing questions.

Cho : And that's why we're leaving. Our reservation's at 8:00.

Elise : Well, it was nice meeting you all.

Lisbon : Have a good night.

Phone rings

Cho : Let me just get this.

Elise : Okay, I'll be by the elevator.

Cho : All right. (phone) Cho.

Detective : (phone) Uh, agent Kimball Cho?

Cho : (phone) That's right.

Detective : (phone) It's Detective Sharon Florey, Oakland homicide. I just caught a shooting on the east side. I'm hoping you can help me out with it.

Cho : (phone) Uh, if you want CBI's assistance, Detective, you'll have to run it by the special agent in charge.

Detective : (phone) No, I'm--I'm not asking for CBI, agent, just you.

Cho : (phone) Me? Why?

Detective : (phone) Well, we haven't I.D.'d the victim yet, but we got his phone. There were three calls to your number in the past few days. That bring a name to mind?

Cho : (phone) What's the victim look like?

Detective : (phone) Asian male, early 30s, prison tats. Uh, gangbanger, probably.

Cho : (phone) What's the address?

Detective : (phone) 1300 Summit Street, Oakland.

Cho : (phone) All right. I'm on my way. Thanks.

Jane : Duty calls?

Cho : It's a homicide in Oakland. They want help with the I.D.

Jane : You're gonna disappoint that lovely young lady waiting out by the elevator for a corpse? In Oakland?

Cho : A job's a job.

Jane : I'll come with you.

Cho : No. I'll do this alone.

 

The crime scene in a dark alley.

 

Detective : Agent Cho. Detective Florey. Victim took three bullets in the back Wallet's missing, but I don't think it was a robbery. He still had his phone on him and some cash in his back pocket, also this— (a piece of paper with lots of numbers on it) mean anything to you?

Cho : No. (He looks at the victim.) His name's David Seung, Got out six months ago after doing time at Folsom. He's a banger, member of the Avon Park Playboys.

Jane : Avon Park Playboys?

Cho : My old gang.

Detective : You ran with the Playboys?

Cho : Seung's only family is his grandmother, same last name. She lives on Telegraph Avenue.

Detective : Know what he'd been up to since getting out?

Cho : No idea. Haven't talked to him in 13 years.

Detective : What about those calls?

Cho : He left a couple messages, said he needed help.

Jane : You didn't call him back and find out why?

Cho : No. Anything else, Detective?

Detective : We're good. Thanks for your help.

Jane : Thank you. All right. What's the story?

Cho : You heard the story.

Jane : Why did he call you for help? Are you friends?

Cho : We used to be best friends. He was like my brother.

 

The Mentalist 2x14

Blood in, Blood Out

 

Thenext day at CBI HQ

Rigsby is still puzzled by the coin flip trick.

 

Cho : Morning.

Rigsby : Does that look funny to you? Like, thicker?

Cho : Why?

Rigsby : I'm thinking Jane weighted it on one side so that it always lands heads. Except when I flip it, It doesn't always land heads. It comes up tails half the time. Maybe there's a technique of tossing it.

Cho : You're not getting enough sex from Van Pelt.

Rigsby : Hey. Shh. We don't talk about that.

David's grandmother comes to see Cho.

 

Mrs. Seung : Kimball.

Cho : Mrs. Seung.

Mrs. Seung : It's so good to see you after all these years.

Cho : What can I do for you?

Mrs. Seung : You never visited him in prison, did you?

Cho : No.

Mrs. Seung : 12 years is a long time. I told David about you, when you joined the army, when you became a police officer. He always looked up to you. You'll be working to find who killed him, won't you?

Cho : No, ma'am. The case belongs to the Oakland police. They'll find whoever did this.

Mrs. Seung : That Detective woman-- She thinks David got killed because he was in the gang. That's not true.

Cho : It does look like that's what happened.

Mrs. Seung : No. He left the gang. He had a job.

Cho : Just because he told you he left the gang doesn't mean he did.

Mrs. Seung : He wouldn't lie to me.

Cho : Mrs. Seung, when I knew David, I heard him lie to you many times, about what he was doing, who he was with. The Oakland police will handle it, okay?

Mrs. Seung : Please, Kimball. Won't you help?

Cho : I'm sorry, Mrs. Seung. There's nothing I can do.

 

Rigsby : So he was a friend of yours?

Cho : It was a guy I used to know.

Rigsby : Look, we'll cover for you if you want to take comp time to look into it.

Van Pelt : Absolutely. Boss won't mind.

Cho : I'm not getting involved.

Van Pelt : But he was your friend.

Cho : He was a gangbanger, Van Pelt. Bangers get shot. All right, he's not the first guy I used to know to get shot. He won't be the last.

Jane : That's funny. Grandma out there seemed pretty certain he was no longer a gang member.

Cho : She's wrong.

Jane : She seemed pretty sharp. Maybe he got shot 'cause he was trying to leave the gang. That happens, doesn't it?

Cho : Whatever. Oakland's got it.

Jane : How much time is Oakland P.D. Gonna spend on a gangbanger?

Cho : Not much. What's your point?

Jane : Well, there must be someone that can tell us that he was or wasn't a member of the gang. I mean, just for kicks.

Cho : No.

Jane : Okay, then, uh, Just to... Soothe your troubled conscience.

 

Jane and Cho head to his old neighborhood.

 

Jane : So the mean streets, huh?

Cho : Yep.

Jane : Your old stomping ground.

Cho : You could say that. Stole a car over there when I was 14.

Jane : Yeah?

Cho : Crashed it over there.

Jane : Mm.

Cho : Don't wander.

Jane : No worries.

 

They go into a pawn shop.

Dawg : we're closed.

Cho : Jon Jon.

Jon Jon : Cho. Is that you for real?

Cho : Yeah.

Jon Jon : Man, I heard you was a cop. I said, no way. Dawg, this is Kimball Cho.

Dawg : Yeah, I see him.

Jon Jon : He's a Playboy from way back. Called him the "ice man."

Jane : No.

Jon Jon : Yeah, you wanted something done cold, you got Cho.

Jane : Well, it's still the same.

Jon Jon : Who are you?

Jane : Uh. Patrick Jane. Nice to meet you. Great store. Uh, some kind of drug dealership is it, yeah?

Dawg : Nah.

Jane : You know, I read somewhere that-- And this is very interesting-- the average drug dealer would make a better wage serving burgers. Is that accurate, do you think?

Jon Jon : There's chumps and there's players in any game, bro.

Jane : I guess.

Cho : Hey. You hear about David Seung?

Jon Jon : Oh. Yeah.

Cho : Any idea who killed him?

Jon Jon : No.

Cho : Was he rolling with you guys again? Is that what got him in trouble?

Jon Jon : Why would I tell you anything?

Cho : I just want to confirm it's a gang beef, and I'll leave it alone.

Jon Jon : When David got out of prison, we asked him to put in some work, get him back in the groove, you know? He said no. He was quitting. He quit. Then about a month ago, he calls and he's all, "I need to talk to K.S. Direct," like he had some kind of deal. So he's working with K.S. and not the gang? That's wrong. That's disrespect. You're in or you're out. Ain't no halfway. Right, ice man?

Cho : What kind of deal?

Jon Jon : Don't know. I do know K.S. Is seriously mad at you for what you did.

Cho : Well, he should learn to let go. Thanks for your help.

Jane : Oh, Jon Jon, um, these numbers mean anything to you?

Jon Jon : no.

Jane : You certain?

Jon Jon : Yeah.

Jane : You're absolutely certain?

Jon Jon : What's with this guy?

Jane : All right, we're going. You know, your obsession with eating is an infantile attempt of coping with the persistent anxiety you feel. Now if I may recommend something? A career change. It'll be very good for you.

 

In the street

 

Jane : Don't take this the wrong way, but, uh, who came up with "Avon Park Playboys"? I mean, it's not very tough.

Cho : Yeah, that's funny. Let's go back to Sacramento.

Jane : Ice man--um, I know where it comes from, but I just... just tell me you didn't come up with that, 'cause it's, uh, you can do better than the "ice man." (phone) Rigsby, what you got?

Rigsby (phone) : When David Seung got out of prison, he went to work for a janitorial services company based in Oakland.

Jane : Rigsby found where David worked.

Cho : Lisbon know he did that?

Jane (phone) : Got an address?

Rigsby (phone) : I'm working on it. It's just...

Jane (phone) : What about Seung's girlfriend?

Rigsby (phone) : Gimme a hint on the coin trick.

Jane (phone) : Occam's razor.

Rigsby (phone) : What razor?

Jane: (phone) Bye.

Let's go pay a visit to David's old boss.

Cho : What's the point? He was a banger.

Jane : So he had it coming?

Cho : Yes.

Jane : Let's go and see his boss, get a second opinion. And who's this "K.S.," by the way?

Cho : He's a gang leader, bad guy.

Jane : What'd you do to make him mad?

Cho : I shot him.

Jane : That'll do it.

 

Jane and Cho talk to the janitorial boss.

 

Boss : Yeah, I saw David last night. I was dropping off payroll when he was starting his shift.

Cho : Did David ever mention anything about the Avon Park Playboys?

Boss : His P.O. got him the interview. I knew about his past.

Jane : Why'd you hire him?

Boss : I don't mind hiring ex-cons. They just need a second chance. When they get one, they appreciate it. They're loyal. It keeps turnover down.

Reed : Hey, you.

Boss : Frank. Can I help you with something, Mr. Reed?

Reed : Yeah, do your job. The third floor men's room's a disaster. Whole floor's starting to stink.

Jane : Middle management.

Reed : Excuse me?

Jane : You catch more flies with honey-- It's a sound business principle, obviously, one you never learned. Hence, uh, middle management. Have a nice day. He's gone.

Boss : I started this business thinking it'd be nice not to have a boss. Truth is, I have dozens.

Jane : Do you know what these mean?

Boss : I have no idea.

Jane : No idea at all?

Boss : Uh... No. I-I don't know what else to tell you guys.

Jane : No need.

Cho : Thanks for your time.

Boss : No problem. Good luck.

 

CBI HQ

 

Lisbon : Hey, guys. I got a call from Detective Florey with Oakland homicide. Did we decide to take over the David Seung case and nobody bothered to tell me? Because she's hearing from witnesses that you've talked to.

Jane : Oh, uh, we're just, uh. Pursuing a little independent investigation.

Lisbon : We don't do those.

Cho : That's my bad. I was checking to see if David was still with the Playboys.

Lisbon : Ballistics connected the gun used to kill him with another gang shooting a year ago It was the .

Jane : Great. Maybe we should go see this K.S. Character, huh? Or not.

 

Elise’s apartment

 

Elise : So I told the professor that the evidentiary issues were secondary to the procedural question, and she looked at me and said, "hey, your hair's on fire." Hello?

Cho : Sorry. I heard that.

Elise : Hearing isn't the same as listening. Are you okay?

Cho : Yeah. I'm fine.

Elise : Kimball, you're talking even less than you normally do. What's on your mind?

Cho : Nothing.

Elise : Which means something, but you just don't want to talk about it, right?

Cho : Right.

Elise : Well... We don't have to talk.

Cho : Thanks.

They're starting to kiss on the couch when two masked men bust down the door.

Man : On the floor! 

Man : On the floor!

Cho : Hey, hey, hey! Take it easy!

Man : Shut it!

Man : Hey! Get down! Face down!

Cho : Hey, you stay away from her!

Man : Stay out of Playboy business!

 

Help has arrived.

 

Doctor : She's got some pretty bad bruising and lacerations, but she'll be okay.

Cho : You'll be fine. Just hang in there.

Elise : It hurts to talk. Are you okay?

Cho : Yeah.

Elise : Are you coming with me?

Cho : I have some things to take care of first, okay? And then I'll come see you.

Lisbon : We're taking over this case. We'll liaise with the Oakland P.D., but we're in charge. I'll look into suspects with the Playboys. Rigsby and Van Pelt will go and talk to the people at Seung's work. He was shot two blocks away from work. Maybe somebody saw something. Cho? Cho?

Cho gets in his car and finds Jane in the passenger seat.

Jane : Where we going?

 

Cho’s car

Jane : Why did you shoot K.S.? I mean, it's a gang. There's gotta be some kind of rules against that sort of thing.

Cho : K.S. Wanted to do a home invasion. You go in, hold the family hostage and take all their cash. I wouldn't do it. K.S. wanted me on the job. We argued. He pulled his gun. I pulled mine faster, tagged him in the shoulder.

Jane : Ouch.

Cho : That's when I left the gang. Gave my gun to David. A couple of days later he boosted a car. They pulled him over, found the gun on him. With the possession charge, he got 15 years.

Jane : And you felt responsible because it was your gun.

Cho : No, I thought he was stupid to have it on him. Never should have done that.

Jane : And then you joined the army?

Cho : Enlisted two weeks later. I wanted to get as far away as I could. Told myself I'd never go back.

Jane : Okay.

 

Pawn shop

 

Jane : Hey. How's business?

Dawg : Jon Jon's gone. You want to talk, you go find him.

Cho : Not looking for Jon Jon. Where's K.S.?

Dawg : Where's K.S.?

Jane : Uh, yeah, simple enough question, I thought.

Dawg : Wh--were you serious?

Cho : I need to talk to him. Where can I find him?

Dawg : I don't talk to cops.

Cho : I'm not a cop tonight. No badge. Now where is he? I'm not leaving until I get an answer from you. now I'm gonna ask you one more time where K.S. Is. You don't tell me, I'm gonna break your arm. You understand me?

Dawg : Screw you, man.

Jane : Let's just reconsider--

Cho : shut up! Where's K.S.? I can do this all day. Where's K.S.?!

Dawg : Aah! Okay. Okay, man. You're gonna break my arm. All right.

 

CBI HQ

 

Lisbon : Have either of you heard from Jane or Cho? I can't get them on the phone, and they won't return my messages.

Rigsby : I don't know. Cho hasn't been to the hospital. I checked.

Lisbon : Damn.

Van Pelt : Boss, I went over the list of people working with David Seung the night he was killed. Four of them are working at the same job site today-- a financial firm called Cedar Creek Equities.

Lisbon : That's the place where Jane and Cho went to, right?

Rigsby : Yeah.

Lisbon : Go and talk to whoever's in charge. Set up interviews with anyone who worked with David Seung. And if you hear from either of them, call me.

 

Cedar Creek Equities

Van Pelt : What did he call it?

Rigsby : Occam's razor.
 

Van Pelt : What is it?

Rigsby : I have to look it up. It's some logic thing. Basically it says you should avoid complexity when solving problems.

Van Pelt : What does that have to do with flipping heads 20 times?

Rigsby : I have no idea.

 

Van Pelt : Hi. I'm agent Van Pelt. This is agent Rigsby. We're from CBI.

Secretary : What, did something happen?

Van Pelt : No. But we need to speak with the director of operations, Adam Reed. Is he in?

Secretary : Not right now. Um, would you like to leave a message?

Rigsby : We need to talk to him as soon as possible. Is he in the building?

Secretary : Sure. Um, but he could be anywhere, and I don't know when he'll be back.

Rigsby : Then maybe you could call him and ask him to come back?

Secretary : Right. I guess I could do that.

Van Pelt : Bad cold?

Secretary : Hmm? oh, it's allergies. I, you know, they drive me crazy.

 

K.S.'s house

 

Jane : That's K.S.'s house?

Cho : I'm going in. You stay here. Don't move.

Jane : I'm not going anywhere.

 

Cedar Creek Equities

 

Rigsby : We're looking into the murder of one of your employees, David Seung.

Reed : Yeah. That was shocking. I saw him around the office occasionally, and we didn't have any real interaction. I don't, uh, hang out in the men's room checking out the paper products, so...

Van Pelt : You ever see any arguments between Seung and coworkers?

Reed : Not with staff. Cleaning crew? I don't know. You'd have to ask them.

Rigsby : And where could we find them?

Reed : Downstairs. But, uh, my girl Crystal can help you out with that one. Crystal!

Crystal : Yes, Mr. Reed?

Reed : Yeah, could you please take these agents downstairs and let 'em talk to all the janitors?

Crystal : sure.

Reed : And on your way back up, could you please get me a decent cup of coffee?

Crystal : Yes, sir.

Reed : Thank you.

Rigsby : Thanks for your time.

Reed : You bet.

Van Pelt : Thanks.

 

K.S.'s house

Man : What are you doing? hey, you gonna shoot that?

Cho : Nobody move. Hands where I can see them.

K.S. : Cho.

Cho : K.S. It's been a while.

K.S. : What are you doing here, man?

Cho : We need to talk.

K.S. : Got nothing to say to you.

Cho : I'm not asking you. In there. Move. Move. Go on. Go on. (Cho pulls K.S. into the kitchen)I'll shoot anyone who comes through that door.

K.S. : What is this?

Cho : Did you kill David Seung?

K.S. : Who? aah! Good to see you, too, bro. Haven't changed much.

Cho : Someone came to my house, hurt my girlfriend, told me to stay out of Playboy business.

K.S. : That's good advice.

Cho : You still mad I shot you, huh?

K.S. : Not mad. Determined.

Cho : I'll shoot you again if you want. Just keep talking without telling me what I want to know.

K.S. : You're not going to shoot me.

Cho : Try me.

K.S. : You're a cop. You'll do what the man says.

Cho : I'll do what needs to be done. You know that.

K.S. : I didn't put the beat down on your girlfriend. I didn't kill David. Okay? David came to me a month ago, wanted to buy some coke, 5 large. I hooked him up. That's all I did with him.

Cho : What were you arguing about?

K.S. : That much weight wasn't just for him. I figured he was selling.

Cho : You told him to cut you in.

K.S. : Yeah. But he wasn't down for that, said it was a onetime thing and no more.

Cho : You're lying. I'm taking you in. Get up.

K.S. : Not going to a good place, Cho.

Cho : Shut up. Get the door. Move.

The living room, K.S.'s guys have Jane at gunpoint.

Jane : Hi. You must be K.S. Very nice to meet you.

Man : Let him go.

Cho : Put your gun down, and I'll let him go.

Man : No way. You.

K.S. : What's it gonna be, Cho? It's on you.

Jane : Well, let's just take a breath, think about what we want. You don't really want to shoot me.

Man : No?

Jane : No My friend and I are cops. No matter how crazy and tough you are, everyone knows what happens when you kill a cop. If you're lucky, you spend the rest of your life in prison. If you're lucky. Cho. You don't want to shoot K.S. You do, you'll never find out if he killed David. You'll destroy your career so let's just embrace this moment and think... About what we want... And just relax. Just... Loosen up and relax. Oh, yeah. That feels so much better.

K.S. : Get out. Now.

Jane : Thank you Uh, actually, I-- whoa. Whoa. It's okay. Just... Don't shoot. Just a plastic bag. Nothing to it. These numbers-- they mean anything to you?

K.S. : You are one strange freak, man.

Jane : Okay. Well, I'll take that as a no.

 

Bar

 

Cho : We should arrest K.S. And bring him in. There's plenty to hold him on.

Jane : Ah, he'd come in surrounded by lawyers. It's not his first time in an interrogation room. Besides, I think he's clean for this.

Cho : Clean? How?

Jane : Well, he told you that he sold the drugs to David. Wh-why would he do that? Why would he kill him? What's the motive?

They are joined by Rigsby.

 

Rigsby : Hey. Wow, that looks good.

Jane : Lighter than air. Mmm.

Cho : Why'd you call him?

Jane : Oh, um, you're an unreliable partner. I nearly got shot.

Cho : Look, if David was selling, he was using. If he was using, he could have screwed up with K.S. A thousand ways.

Rigsby : Seung wasn't using. His tox screen came back clean. Just got the report. No drugs.

Jane : See?

Cho : Well, then K.S. Killed him for another reason.

Jane : Too complicated. Occam's razor says the simplest solution to a problem is usually the correct one. Right?

Rigsby : Right.

Jane : Right. So if I flip a coin, and I get heads 20 times in a row, yes, I could have rigged the coin. But if the simple answer is the right one... Two coins. A 2-headed version to flip... And a real coin to show you, my friend.

Rigsby : I knew it.

Cho : What's that got to do with David?

Jane : David bought $5,000 worth of cocaine. He didn't sell and he wasn't using. Think simple. Who got the drugs?

 

Cedar Creek Equities

 

The secretary stepping into the ladies room for a midday snort.

 

Van Pelt : Hi, Crystal. What you got there?

 

CBI

 

Lisbon : Where did you get the drugs. Crystal, this is a homicide investigation. Give us a name. Was it David Seung?

Crystal : Yes. Yes, it was David Seung. He gave me the drugs.

Lisbon : No. No, you jumped at that a little too eagerly. It's not a good idea to lie to us, Crystal.

Crystal : I can't tell. He'll hurt me.

Van Pelt : Okay. Has he hurt you before now?

Lisbon : How?

Crystal : Um... He likes to get high and beat me and then have sex.

Van Pelt : Crystal, that's sexual assault.

Lisbon : He somebody you work with?

Van Pelt : Crystal, if you tell us his name, he won't hurt you again.

Crystal : Adam Reed.

Van Pelt : Okay. And did Adam get the drugs from David Seung?

Crystal : Yeah. Yes.

Lisbon : How?

Crystal : Adam caught David stealing a laptop, and he knew that David had gang connections, so he figured he would know people who had access to good coke. Adam told David he would turn him in unless he got us the drugs.

Lisbon : Adam Reed blackmailed David into giving him the drugs?

Crystal : Yes.

Van Pelt : Thank you, Crystal.

Jane arrives.

 

Jane : That was lovely. Thank you, Crystal. Do you know what these mean?

Crystal : Uh... I--where did-- how'd you get those?

 

Cedar Creek Equities

 

Reed is doing lines with a woman in a conference room one for me.

Reed : One for you. Two for me...

Cho : Oh. lady, if you don't want to go to jail, leave now.

Reed : What's going on, fellas? What the hell is this? 'cause first of all, that's not mine. She brought that in here. It has nothing to do with me.

Rigsby : Let me see your hands. Come on. Let's go. I don't care about that. Sit down.

Jane : Oh, you're a true renaissance man, aren't you? Businessman, drug dealer, blackmailer, sex abuser.

Reed : You talkin' to Crystal?

Jane : Huh?

Reed : The crazy cokehead?You can't believe a word she says.

Cho : Ow! Don't mess with us.

Reed : Okay.

Jane : Then there's the shooting of David Seung.

Reed : I had nothing to do with that.

 

Jane : We think you did. You know what these are? 'cause I do. These are passwords to financial accounts of some of the firm's wealthiest clients. David Seung was stealing these when he was killed. The drug buy-- that was just a warm-up. This is what you really wanted him to do, wasn't it? You wanted him to steal these account numbers so that you could sell them. But something went wrong, and you shot him, didn't you?

Reed : You people are insane. I had nothing to do with that!

Cho : You did. Then you broke into my house and you beat on my girlfriend and threw the blame on K.S. and the Playboys, right?

Reed : No. I didn't--ow!

Cho : where's the gun, Adam?

Reed : what gun? I don't-- Man, I want my lawyer right now!

Rigsby : hey, Cho!

Cho : Where's the gun, Adam?

Reed : What gun? Aah!

Cho : The gun you used to kill David.

Reed : That's crazy. Man, I want my lawyer right now.

Rigsby : Hey, Cho, you gotta take it down a notch. We can take him back to the office, okay?

Cho : We need him to confess. He has to tell us where the gun is. If we don't have the gun, he's gonna walk.

Jane : We'll get there.

Rigsby : Cho, it'll be fine.

Cho : Now you got cuts and bruises on your knuckles. You get those when you hit somebody. You went to my girlfriend's apartment. You punched her in the face until she bled. And you killed my friend David. Admit it.

Reed : That's from something else.

Cho : Admit it!

Reed : I did! I-I bought drugs from David Seung. I-I admit that. So? The rest of this--I don't know what you're talking about.

Cho : Last chance. You killed David and you hid the gun. Where?

Reed : I don't know.

Cho : Too bad.

Cho marches him out of the conference room, blocking Jane and Rigsby inside.

 

 

Reed : aah! where are we going? Where are we gonna go?

Cho : Shut up.

Reed : hey! Hey! Where are you taking me?

Rigsby : Cho! Open up!

Jane : Cho! Open up! Cho!

Rigsby : Cho, come on! Cho Come on, man. Open the door!

Jane : Hello?! hello?! Hey! Open the door! Cho!

David's janitor boss Frank arrives.

 

Jane : Hey! Hey! Somebody! Hey! Hey! Open up. Come on. Open it up!

Out in the hallway Frank hears them.

 

Rigsby : Hi.

Jane : Thank you. Thank you. Do you know which way they went?

Boss : They went that way.

Jane : Left or right?

Boss : Left. Yeah, that way.

Jane : Thank you!

 

Outside in the parking lot

 

Cho : You should use this as a learning experience.

Reed : what? No. Please don't. Please!

Cho knocks Reed to the ground and pulls out a gun. He looks around and from inside we hear gun shots. Cho!

Jane : Ohh.

Rigsby : Hey! Come on!

Jane : Quick! Key! You got a key? Quick. Go.

Frank follows Jane and Rigsby, unlocking doors for them.

 

Rigsby : Oh, crap!

Outside they find Cho standing over Reed, who has blood all over his shirt.

 

Rigsby : Oh, hell. Cho!

Jane : Is he dead?

Cho : Yes. He wouldn't talk.

Jane : Oh, no. This is not good, Cho. You're out of control.

Cho : He made me mad. And you--you stay right where you are. Rigsby, put the body in the car. Oh. Rigsby, put the body in the car!

Rigsby : Right. Yeah. F-fine.

Frank : I--listen. I won't tell anybody about this.

Cho : Be quiet! I'm thinking!

Jane : Oh, what's to think about? He didn't confess. If he was guilty, he would have talked.

Cho : I guess.

Jane : What do you think, Frank?

Frank : I don't--I don't know anything about it.

Jane : Really? Well, that's odd, 'cause... I think you lied about knowing these numbers.

Frank : No, you're--you're wrong.

Jane : All those days cleaning the bathroom, picking up the trash... It must feel pretty good getting rich off their accounts.

Frank : I didn't do that.

Cho : What's with the gloves, Frank?

Frank : They're work gloves.

Cho : You're not working now. Take them off. Go on. Is there some reason you won't take them off?

Frank : No.

Cho : Maybe you got some cuts and bruises on them.

Jane : S-slow down. This doesn't have to end the same way. Frank, just tell us. Tell us the truth.

Frank : I don't know what you're talking about.

Jane : You shot David Seung.

Frank : No, I didn't!

Jane : You said you were dropping off the payroll the night that he was killed. You lied to us. You saw what happened to him. I am trying to help you here.

Cho : Show me your hands.

Frank : No.

Cho : So Jane's right. It was you.

Frank : No!

Cho : Oh, Frank. Frank, don't make me kill you, too. Now you tell me the truth. You tell me the truth, and I won't hurt you. (Cho points the gun at him.)

Frank : I-I-I-I'm not... Stop! Aah! Stop! I confess! I killed David! Don't let him shoot me! Please. Please.

Jane : Tell the truth.

Cho : He'll deny it later.

Frank : No! No! I-I-I-I broke into your girlfriend's apartment! I cuffed you! I made you watch! Look. See? See my hands?

Cho : Where's the gun?

Frank : In the storm drain out front.

Jane : It's okay. I believe him. I believe him. Rigsby.

Rigsby : Wait.

Rigsby brings a very much alive Adam Reed from the truck.

 

Frank : You--you killed him.

Jane : ah, nope. Cho, he's confessed. You won. You won. You don't have to hurt him You don't have to hurt him.

Cho : You're right.

Jane : It's okay.

 

CBI HQ

 

Lisbon : We found the gun. Ballistics are a match.

Jane : You didn't hire David to give him a second chance. You hired him to steal for you. He was lifting laptops and data. All you had to do was threaten to violate his parole.

Lisbon : Why kill him? He was stealing for you.

Frank : He said he was gonna quit. He didn't want any of it. Said he just wanted to live his life. I thought he was gonna tell the cops.

Cho : The other gunman that was with you when you broke in on me-- Who is he?

Frank : Tony Wade. He works for me.

Lisbon : We're done here.

Jane : Okay.

Lisbon : Come on.

 

Cho : Mr. Reed, I apologize for accusing you of several crimes I knew you had not committed and for assaulting you repeatedly.

Reed : That's it?

Jane : Yes, that's it. I thought that was very good.

Lawyer : It's incredible. Absolutely incredible. This case won't last 30 seconds in a court. The lawsuits, however, will last for a very long time. Come on, Adam. Let's get out of here. Agent Cho, you've made my client a rich man.

Lisbon : One more thing.

Lawyer : What's that?

Lisbon : We have testimony from Crystal Hargrave that will lead to Mr. Reed being charged with several felonies. They include narcotics trafficking, extortion, sexual harassment--

Lawyer : Never be admitted. Fruit of the poisonous tree.

Lisbon : Not even from the same forest. Our d.A. is willing to talk a deal with Mr. Reed in the interest of mending fences, if he's interested in mending fences with us.

 

Lawyer : We'll speak to the d.A.

Lisbon : Good.

 

Back home, Cho checks on his girlfriend.

Then he goes to see David Seung's grandmother.

Cho : Mrs. Seung. May I come in? Thank you. When I heard David had been killed, I assumed it was because of the mistakes he made, because he hadn't changed his ways.
 

Mrs. Seung : Yes?

Cho : I was wrong. You were right. David had changed. David called me... To ask for my help. But I never called him back. When I learned he'd been killed, I didn't want to admit that maybe he'd turned his life around, because that would mean admitting that I let him down.

 

Kikavu ?

Au total, 128 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Alyshia 
20.11.2020 vers 11h

wolfgirl88 
09.09.2020 vers 14h

nonok 
07.05.2020 vers 21h

Linstead77 
15.04.2020 vers 03h

densi76 
03.05.2019 vers 10h

melina2206 
09.12.2018 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

AllisonMe  (14.01.2017 à 20:40)

J'ai trouvé ça intéressant de mettre en avant un membre de l'équipe. On en apprend davantage sur le passé de Cho, Tim Kang, émouvant face à la grand-mère de son ami quand il dit qu'il regrette. Par rapport à la vengeance, on fait le parallèle avec celle de Jane. On se dit que finalement, il n'y a pas que lui qui serait capable d'aller jusuqu'au bout. Et de le voir avec une fiancée. On découvre une facette sensible, tendre, restant égal  lui-même. Réservé. J'aime le soutien qu'apporte Jane tout au long de l'enquête.

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...

Vote pour la Finale de l'HypnoCup 2021!
Voter pour la Finale! | Teaser Youtube

Le quartier Love Victor est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | Love, Victor

Activité récente
Actualités
Mentalist sur TMC

Mentalist sur TMC
Pour rappel, TMC rediffuse en ce moment Mentalist tous les vendredis à partir de 21h15, à raison de...

Patrick Jane joue sa vie pour servir la reine Elisabeth Ière

Patrick Jane joue sa vie pour servir la reine Elisabeth Ière
Ce mois-ci sur le quartier Reign, deux consultants de la police se retrouvent emprisonnées dans la...

Départ - Quartier à reprendre

Départ - Quartier à reprendre
Bonjour, C'est avec tristesse et nostalgie que je vous annonce mon départ du quartier Mentalist...

Emergence avec Owain Yeoman sur TF1

Emergence avec Owain Yeoman sur TF1
Owain Yeoman (Rigsby) est de retour à la télévision française dans une nouvelle série ! TF1 diffuse...

Carnet rose !

Carnet rose !
Annonce surprise de Robin Tunney sur son compte Instagram : l'actrice de 47 ans a donné naissance à...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

ShanInXYZ, Hier à 16:50

Nouvelle question dans le quizz Doctor Who sur l'amour, Nouveau thème dans Voyage au centre dut Tardis

ShanInXYZ, Hier à 16:51

Et n'oubliez pas de venir voter pour votre synopsis préféré dans le concours cross-over Doctor Who/X-Files

ptitebones, Hier à 17:31

Hello, les bannières de Manifest attendent toujours des petits pouces en l'air dans les préférences Merciii

emeline53, Hier à 18:00

Nouveau sondage en cours sur The Fosters pour parler de la série Good Trouble ! Venez nombreux

pretty31, Hier à 23:02

Venez départager les pitchs de films proposés par les participants du concours sur HypnoClap !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site