VOTE | 558 fans

#103 : Sable rouge

Quand le corps d’une lycéenne est retrouvé échoué sur une plage, Patrick Jane met en place un piège de mentaliste pour retourner ses amis surfeurs les uns contre les autres et les obliger à révéler ce qui s’est réellement passé.

Avis de Télé Star : Une histoire assez banale qui n'intrigue que modérement.

Captures

Popularité


4.63 - 8 votes

Titre VO
Red Tide

Titre VF
Sable rouge

Première diffusion
14.10.2008

Première diffusion en France
27.04.2009

Vidéos

Trailer CBS

Trailer CBS

  

Extrait 1 : Jane tente de retrouver des clefs (VO)

Extrait 1 : Jane tente de retrouver des clefs (VO)

  

Extrait 2 : Jane à la plage (VO)

Extrait 2 : Jane à la plage (VO)

  

Extrait 3 : Jane et Lisbon attendent le coupable (VO)

Extrait 3 : Jane et Lisbon attendent le coupable (VO)

  

Extrait 4 : Scène Jane et Lisbon (VO)

Extrait 4 : Scène Jane et Lisbon (VO)

  

Plus de détails

Scénariste : Ashley Gable

Réalisateur : Dave Barrett

Avec :

Gregory Itzin (Virgil Minelli)
Owen Beckman (Andy)
Brando Eaton (Danny)
Michelle Page (Hope)
Will Rothhaar (Win)
JF Pryor (Philip Handler)
...

 

 

CBI

Comme qui en a l'habitude, Jane diverti ses collègues. Grâce a caché les clés de la camionnette et Patrick utilise son don pour les trouver. Mais avant que Jane ne puisse dire où se trouve les clès, ils sont appelés sur la plage de Santa Marta.

Plage de Santa Marta

Sur la plage, plusieurs jeunes se sont réunis pour organiser un service à la mémoire de leur amie, Christine Tanner. Ils ont mis en place un sanctuaire avec des bougies, des photos, des fleurs et des animaux en peluche. Ils jetent des fleurs dans l'eau pour rendre hommage à leur amie.
Patrick, Rigsby et Cho marchent vers le lieu du crime tout en discutant de la façon dont Patrick va trouver les clés. Deux filles s'approchent de l'équipe et demande si Christine est réellement morte. Patrick confirme qu'elle a été assassinée.
Ils commencent l'interrogatoire des deux amies de Christine. Les deux amies assurent que tout le monde aimait Christine. Christine entretenait entre autre une amitié avec Danny Kurtik, Win semble un peu perturbé. Il assure aux agents que Danny n'aurait jamais fait du mal à Christine. Rigsby leur demande d'écrire leurs noms et numéros. Alors que Rigsby  est en train d'écrire l'information, Patrick saisit cette occasion pour poser une question un peu étrange à Victoire.

 

Rigsby et Cho sont surpris par les questions que Patrick a posé. Ils lui demandent en quoi ces questions étaient pertinentes. Cho et Rigbsy partent tandis que Patrick préfère rester sur la plage. Il retire sa veste et s'allonge sur le sable.

Maison de Christine Tanner

Plus tard, Lisbon et Van Pelt visitent la maison de Christine. Ils sont conduits dans une maison modeste par Jack Tanner, le père de Christine. Il s'excuse du désordre, en expliquant que c'était Christine qui s'occupait de la maison.
Lisbon suggère qu'ils parlent loin des enfants car ils vont aborder des sujets délicats. Tandis que les enfants s'éloignent Lisbon remarque plusieurs bouteilles vides. Quand ils s'assoient, Lisbon lui demande quand il a remarqué l'absence de Christine. Il reconnaît qu'il ne l'avait pas vue pendant deux jours mais ne l'avait pas signalé.
Il explique qu'elle était très indépendante, il ne s'inquiétait pas pour elle car elle était une fille sans histoire. Quand Lisbon le défie pour son manque de vigilance , il se met sur la défensive. Il explique qu'il travaille dur et n'a pas de temps pour connaître tous les mouvements de sa fille.
Il lui dit qu'un homme conduisant en état d'ivresse a tué leur mère il y a cinq ans dans un accident de voiture. Mr Tanner semble un peu perdu. Il ne sait pas comment il va réussir à élever Mikey et Lisa sans Christine. Lisbon lui demande quand elle a commencé à fréquenter la bande de surfers. Il a cru qu'ils étaient une bonne fréquentation pour elle parce qu'ils ont semblé plus classe. Il a donné à Lisbon quelques noms des gosses avec qui Christine passait son temps. Après être sortie de chez Mr Tanner, Lisbon appelle Cho pour qu'il fasse surveiller les adolescents avec lesquels Christine passait son temps.

 

Plage de Santa Marta

A la plage, Patrick commence à faire des châteaux de sable. Il utilise sa chaussure. Une petite fille à côté de lui, lui prête ses accessoires. Il fait alors un magnifique château et reçoit les acclamations de la foule autour de lui.

CBI

Cho a amené Darlene Pappas au bureau pour un interrogatoire. Un peu plus tard, Lisbon dit à Darlene que Christine a été assassinée et sollicite son aide pour retrouver le meurtrier. Bien que Darlene soit plutôt rebelle et qu'elle ai peu de renseignements concernant le décès de Christine, elle semble vraiment surprise d'entendre que Christine a été assassinée.
Après que Lisbon lui ai proposé d'abandoner les charges qui étaient retenues contre elle, Darlene explique que Christine voyait un gars plus vieux qu'elle.  Après l'interrogatoire, Lisbon parle à Cho du garçon appelé Phillip Handler. Victoire et Grace lui en avaient parlé. Les agents ont une adresse et vont tenter de le trouver.

 

 

 

Caravane de Phillip Handler

Ils arrivent à une caravane avec un tas de détritus autour. Ils entendent de la musique, ils s'approchent prudemment. Ils annoncent leur présence et font irruption dans la caravane, armes au point. Ils bougent lentement vers un gars au regard dur avec les tatouages et les cheveux sales. Tout à coup ils aperçoivent Patrick qui penche la tête pour les voir. Il est assis à la table buvant et jouant aux échecs avec l'homme.

CBI

Au quartier général du Shérif, Patrick explique à Lisbon comment il a trouvé l'homme. Le temps qu'il a passé à la plage n'avait pas été inutile. Dans la salle d'interrogatoire, l'homme suggère que Lisbon joue le mauvais flic pendant que Patrick joue le bon flic. Lisbon lui pose des questions sur sa petite amie. Patrick lui demande brusquement pourquoi il a tué Christine. Il nie avec véhémence l'avoir tué. Lisbon n'arrive pas à obtenir grand chose de cet homme jusqu'à ce que Patrick intercède.

Peu de temps après l'interrogatoire de l'homme,  Lisbon sort et trouve dans le hall Mr Tanner avec ses enfants. Il questionne Teresa au sujet de l'enquête et de l'homme. Elle lui assure que quand il y aura une arrestation, il sera le premier appelé. Quand Rigsby escorte l'homme qui sort de la pièce d'interrogatoire, Mr Tanner perd le contrôle et commence à crier après l'homme.  Finalement retenu, Jack Tanner arrête, en pleurant pour sa fille pendant que les enfants regardent tristement leur père brisé de chagrin. Lisbon tente de le réconforter en l'encourageant à aller à la maison et s'occuper de ses enfants. Alisa vient à son père et l'emmène doucement avec Mikey.

Un appel du médecin légiste informe l'équipe que le corps de Christine a été déplacé après sa mort. Ils soupçonnent que quelqu'un était au courant de la mort de Christine et a déplacé le corps. Rigsby, Cho et Van Pelt partent rapidement pour parler aux gens qui étaient avec elle le lundi.

 

 

Lycée

À l'école, Lisbon et Patrick parlent au groupe de surfeurs, Win, Hope, Danny et Andy.

Les gosses donnent des détails sur leur soirée du lundi. Patrick leur dit qu'ils étaient probablement les derniers à avoir vu Christine vivante. Lisbon leur demande pourquoi ils n'ont pas voulu avoir de problèmes avec leurs parents. Le père de Danny possède la terre sur le Point de Devon et développe un complexe de condominium sur la terre. Hope pense qu'après leur départ, Christine est restée et attendait quelqu'un. Danny lui avait demandé d'aller à la maison avec lui mais elle a refusé. Les enfants ont semblé troublé pendant l'interrogatoire mais avaient des réponses aux questions.

 

Chantier de Kurtik

Patrick accompagné de Lisbon va au chantier enquêter sur la possibilité que Christine Tanner a été tuée là. Le contremaître, Rayburn, se plaint à eux des retards repoussant la date d'achèvement. Ils apprennent qu'un ouvrier appelé Eddie Garcia manque. Pendant que Teresa questionne Rayburn, Patrick fait une découverte horrible. Il remarque un nez humain sur un bloc de béton.

Kurtik, le père de Danny, arrive au chantier. Il est aussi énervé des retards. Il nie toute participation dans la mort de Christine.

 

Patrick provoque Kurtik en lui disant qu'il avait des relations sexuelles avec Christine, alors que celle-ci avait l'âge de sortir avec son fils. Il lui dit également qu'il a tué Christine. Jane provoque tellement Kurtik que celui-ci le frappe sur le nez.

CBI

Lisbon parle à Minelli. Minelli est très affecté que Kurtik, qui est extrêmement connu, a été arrêté. Lisbon explique qu'elle devait l'arrêter lorsqu'il a frappé Patrick mais Minelli se demande pourquoi elle n'a pas pu trouver une autre solution que d'arrêter un homme aussi connu. Lisbon lui rappelle que si il couchait avec Christine cela pouvait être un motif pour le meurtre. Minelli admet finalement que Kurtik devra être interrogé mais il demande à Teresa de se montrer calme. Cho s'assoit avec Kurtik dans la pièce d'interrogatoire. Il essaie d'obtenir quelques réponses de Kurtik mais avec peu de succès. Jane, qui regarde l'interrogatoire avec Lisbon, reconnaît que Kurtik ne va pas admettre n'importe quoi. Il déclare que cela est temps de mettre la deuxième partie de son plan dans le jeu. Il donne un coup de téléphone à Danny Kurtik et lui demande s'il veut aider à attraper le tueur de Christine. Il lui donne rendez-vous avec ses amis au Point de Devon.

 

Point de Devon

Danny, Andy, Win et Hope rencontrent Patrick conformément à sa demande. Patrick expose quelques scénarios, qui peuvent expliquer le meurtre de Christine. Il leur demande s'ils veulent sincèrement attraper le meurtrier même si c'est un de leur proche; évidemment ils sont d'accord. Il dit à Danny que Christine et son père avaient une relation. Danny feint le choc par cette révélation mais Hope lui dit qu'ils étaient tous au courant. Ils discutent de la possibilité que Kurtick est tué Christine ou Flipper. Patrick leur dit simplement peut-être que c'était quelqu'un d'autre. Andy demande à Patrick comment il avait l'intention d'attraper le meurtrier. Il les mène à la plage. Il explique qu'il veut les hypnotiser pour voir s'ils se souviennent de quoi que se soit de ce soir là. Il leur dit que n'importe quel détail pourrait aider. Ils semblent réticents mais Patrick les rassure. Ils s'assoient devant un feu et Patrick leur parle dans des tons apaisants. Il leur demande de se retourner et voir de quoi ils peuvent se souvenir. Hope se souvient que Kurtik les surveillait de loin.

CBI

Le jour suivant, Lisbon demande à Patrick si son plan a marché. Hope se décide à parler. Elle demande si Kurtik a été arrêté mais ils lui disent qu'il avait un alibi. Elle exprime la surprise. Elle leur dit qu'elle l'a vu si clairement dans sa transe. Elle suggère que peut-être ce soit symbolique. Patrick lui dit qui ce qui est vraiment symbolique est qu'elle a dit qu'elle serait un faucon et Christine serait un lapin. Hope semble surprise par ce commentaire donc Patrick explique qu'elle serait un prédateur et Christine serait la proie. Il suggère qu'elle n'ait jamais aimé Christine Tanner. Il révèle qu'il l'a pas vraiment hypnotisée. Il l'accuse de faire semblant d'être hypnotisée pour impliquer un homme innocent. Elle essaie les larmes aux yeux de nier ses accusations.

 

Lisbon et Patrick la font entrer dans la salle d'interrogatoire et allume le magnétophone. Lisbon l'encourage à juste dire la vérité. Elle leur dit que la Nageoire avait déjà quitté la soirée. Le groupe buvait et un homme a surgi et leur a dit de quitter la propriété. Danny lui a dit de reculer parce que son papa possédait la propriété. Ils sont entrés dans une altercation physique et Danny a frappé le garde. Il est tombé et sa tête a touché un lourd obstacle au sol. Il était mort. Hope leur a dit que c'était un accident. Ils ont tous accepté de ne rien dire... tous sauf Christine. Elle leur explique que Danny effrayé à frapper Christine de peur qu'elle répète ce qui s'était passé. Elle a dit qu'il l'a frappée sur la tête. Elle n'était pas encore morte donc il l'a traînée à un point remplie de l'eau et l'a noyée. Lisbon lui demande comment elle, Andy et Victoire ont regardé sans dire un mot. Elle leur dit qu'elle avait peur de Danny. Elle n'a pas voulu être la suivante. Lisbon et Patrick la quitte et vont parler à Danny. Danny leur dit qu'il ne peut pas permettre que son père soit inquiété pour quelque chose qu'il n'a pas fait. Quand Patrick lui demande s'il avoue, il semble troublé. Patrick lui dit qu'ils savent qu'il a tué Christine mais il le nie. Ils le font entrer dans la pièce où se trouve Hope. Il l'affronte, en lui demandant comment elle peut l'accuser. Danny riposte avec une accusation contre Hope. Il leur dit que Hope était très jalouse de Christine. Il confirme que la mort du garde de sécurité était un accident. Christine allait appeler la police mais il leur dit que Hope est devenue folle, elle a attrapé une pelle et à taper Christine sur la tête. Hope avoue finalement, en criant qu'elle l'a fait pour lui.

Van Pelt frappe sur la fenêtre et les appelle. Ils entrent dans la salle d'attente pour trouver Win et Andy. En ignorant la confession de Hope, Wub dit aux inspecteurs que c'était Flipper qui a commis le meurtre. Patrick suggère qu'Andy ait commis le meurtre, qu'il nie. Ils conduisent les garçons dans la pièce d'interrogatoire avec Hope et Danny. Andy nie la participation dans le meurtre de Christine de nouveau mais Patrick lui dit qu'il l'a vraiment fait et il fait le tour de la table accusant chacun des gosses du meurtre.

 

 

Une fois leurs droits dictés on leur passe les menottes. Lisbon est avec Jack Tanner le calmant comme il apprend comment sa fille est morte. Elle l'encourage à recevoir de l'aide pour ses autres enfants. Elle lui dit d'être bon avec eux. Elle explique que bien que qu'il soit un bon père depuis que sa femme est morte il s'est mis à boire. Encore une fois elle lui dit de reçevoir un peu d'aide et lui donne une carte.

Plage de Santa Marta, une enfant trouve le corps d'une jeune fille sous les algues près des rochers.

 

Au CBI

 

Lisbon : La victime est Christine Tanner, 15 ans, noyée et échouée sur la plage de Santa Marta. Les ultra-violets s'il vous plait.
Rigsby : Tenez. Si c'est une noyade, pourquoi on s'en occupe ?
Lisbon : Le médecin légiste a découvert un hématome à la tête qui serait dû à une planche de surf et elle avait de l'eau dans les poumons mais c'est de l'eau douce. Pas de sel et plein d'insectes.
Jane : Le tueur est donc intelligent mais pas aussi intelligent qu'il le croit.
Van Pelt : Le Shérif de Santa Marta nous refile le dossier ?
Lisbon : Plage fédéral, affaire fédérale. Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que vous faites ?
Jane : Grace est en train de me dire mentalement où elle a cachée les clés de la voiture. Si je les trouve, c'est moi qui conduit.
Lisbon : Alors vous jouer les médiums maintenant ?
Jane : Oh non, non, non, non. Ce n'est que de la science. [à Van Pelt] Concentre-toi. Grace, ne communique que par la pensée. Avant, arrière, gauche, droite.
Cho : Où est la science là-dedans ?
Rigsby : Chut !
Cho : Il t'a vu cacher les clés.
Jane : Des toilettes pour hommes ? Impossible de voir.

 

Il se concentre, tend la main vers une petite plante près de la fenêtre. Il sort de la pièce et va voir dans une grande plante juste derrière la vitre, il trouve les clés. Ils sont tous stupéfaits.

 

Jane [En riant] : Qui ne conduit pas !
Lisbon : On peut y aller maintenant ?

 

Plage de Santa Marta

 

Jeune homme : Léa, à toi.

 

Plusieurs jeunes jettent des colliers en fleurs pour rendre hommage à Christine.

 

Cho : T'avais déjà les clés dans les mains.
Jane : N'essaie pas de comprendre.
Cho : Tu les avais, dis-le.
Jane : Si je te le dis le cercle de la magie enverra une bande de mercenaires pour nous tuer tous. C'est la loi.
Rigsby : Le cadavre a été découvert sur cette plage, d'après les gardes côtes ça signifie qu'elle a été jeté à l'eau a moins de 2 km d'ici. Si elle avait été jeté plus loin elle aurait échoué sur une plage du Mexique.
Jane : Elle est restée longtemps dans l'eau ?
Rigsby : On attend les résultat de l'expertise.
Jeune fille : Bonjour. Excusez-moi, est-ce que vous êtes de la police ?
Rigsby : Du CBI.
J.F. : C'est quoi le CBI ?
Rigsby : Bureau californien d'investigation.
Jane : On est des flics.
J.F: [à son ami] Ils sont de la police. C'est vrai ce qu'on raconte sur Chris ? Elle s'est fait assassiner ?
Jane : Oui c'est vrai. Vous étiez ses amies ?
J.F. : Oui, on fréquentait les mêmes endroits. J'adorais cette fille. Qu'est-ce qui s'est passé ?
Cho : On en sait rien. Qui êtes vous ?
J.F. : Heu, moi c'est Hope et lui c'est Win.
Win : Bonjour.
Cho : Bonjour, quand l'avez vous vu pour la dernière fois ?
Hope : Il a 3 jours. On s'est fait les supers vagues au coucher du soleil. Chris aimait sortir au coucher du soleil, elle restait jusqu'à la nuit noire.
Jane : Comment vous la trouviez ces derniers temps ? Elle avait des ennemis ? Ou … des choses de ce genres ?
Win : Heu ... non, pas par ici. Tout le monde aimait Chris.
Rigsby : Et elle avait un copain ?
Win : Un copain ?
Rigsby : Est-ce qu'elle sortait avec un garçon en particulier ?
Hope : Avec Danny Kurtik le plus souvent.
Win : Arrête Hope.
Hope : Quoi ? Ils étaient tout le temps ensemble.
Win : Danny lui aurait jamais fait du mal.
Hope : Bien sûr que non. C'est pas ce que ces messieurs demandent, ils veulent savoir si elle avait un copain. C'est pour ça que j'ai répondu Danny, d'ailleurs c'était plus un secret pour personne.
Rigsby : Vous pouvez nous laissez votre nom et les numéros de téléphone auxquels on peut vous contacter ? [Elle accepte en hochant la tête]
Jane : Win ?
Win : Oui ?
Jane : Si Chris était une couleur ce serait laquelle ?
Win : Heu, ce serait le, le orange ou, ou alors le rose.
Hope : Non, non le orange.
Jane : Et si c'était un animal ce serait lequel d'après-vous ?
Hope : J'en sais rien … un lapin. Je vois pas le rapport.
Jane : Tout a un rapport.
Hope : Chris était une fille bien, j'espère que vous retrouverez l'assassin.
Jane : On fera de notre mieux.

 

Plus tard

 

Rigsby : C'est vrai, quel est le rapport ?
Cho : On recherche quelqu'un qui n'aime pas les lapins orange.
Jane : Exactement. C'est sympa comme endroit. Ouais. Je crois que je vais rester un peu.
Cho : Quoi ?
Rigsby : D'accord !

 

Jane se couche sur la plage.

 

Cho : Laisse-le on y va.

 

 

Maison de Christine Tanner

 

Jack Tanner : Désolé pour le désordre, Chrissie s'occupait de tout à la maison.
Lisbon : On comprends. M. Tanner ?
Jack : Hein ?
Lisbon : On risque de vous poser des questions un peu difficiles, alors... [elle montre ses enfants]
Jack : C'est pas grave. Enfin, Lisa a déjà tout entendu et puis Mika y s'en fiche il est un peu ailleurs. Il est seulement triste parce que Lisa est triste.
Lisbon : Quand même.
Jack : Debout les enfants.
Lisa : Tu viens Mika.
Jack : Tu peux l'emmener dehors ?
Lisa : D'accord papa.

 

Lisbon aperçoit des bouteilles d'alcool sur la table.

 

Lisa [à Mika] : Viens on sort.
Lisbon : Quand avez-vous remarquer que Christine avait disparue ?
Jack : Hier matin. j'ai vu qu'elle avait rien fait pour les petits, j'ai réalisé que je l'avais pas vu depuis longtemps. Il lui arrivait de découcher sans que je m'en rende compte mais …
Lisbon : Quand l'avez vous vu pour la dernière fois ?
Jack : Lundi matin.
Van Pelt : Vous avez une idée de l'endroit où elle a pu aller ?
Jack : Non, non Chrissie était très indépendante. On a jamais eu à s'inquiéter pour elle.
Lisbon : Au bout de 2 jours vous remarquez qu'elle a disparue et c'est le troisième jour que vous le signaler ?
Jack : Je travaille. Je travaille dans le bâtiment, je rate jamais une journée. Je pouvais pas passer mon temps à la surveiller.
Lisbon : Sa mère n'est pas là ?
Jack : Elle est morte, elle a été tué dans un accident de voiture.
Van Pelt : Désolée.
Jack : Ouais. Ça va faire 5 ans maintenant. L'autre avait trop bu. Un étudiant, il est partit en riant. Pas une égratignure, rien. Pas une égratignure.
Van Pelt : Et donc Christine a été obligé de remplacer sa maman, elle cuisinait, faisait le ménage, s'occupait des petits.
Jack : Ouais, j'ai pas le courage de le faire sans elle.
Lisbon : Christine a été arrêté l'an dernier.
Jack : Non c'était, c'était n'importe quoi. 2, 3 joints, c'était pas grand chose.
Lisbon : A-t-elle touchée à la drogue ?
Jack : Elle se droguait pas c'était une fille bien c'était à cause de son idiote de copine là, Darlène.
Lisbon : Darlène ? Son nom de famille ?
Jack : Pappas, mais Chrissie elle trainait plus trop avec cette fille. Depuis qu'elle s'était mise au surf elle voyait d'autre gens différents.
Lisbon : Qui ça ?
Jack : Des surfeurs, mais pas des rigolo. C'était des jeunes gens bien élevés et ils avaient les moyens, ils passaient la prendre dans leur super bagnole. Ils avaient une bonne influence sur Chrissie même qu'ils l'aidaient à faire ses devoirs. Elle se voyait entrer à l'université.
Lisbon : Elle avait un ami particulièrement proche dans le groupe ?
Jack : Je les connaissaient pas. Sais seulement qu'il y avait des prénoms qui revenaient souvent : Andy, Danny, Hope, pis il y en avait un nouveau récemment là, heu... Flipper. Elle en parlait souvent.
Lisbon : Elle en parlait comment ?
Jack : Je l'ai entendu à plusieurs reprises dire aux autres ''on se retrouve chez Flipper'', c'est tout. Eh Lisa ! Chérie.
Lisa : Oui papa ?
Jack : Chérie tu peux, tu peux préparer à manger à ton petit frère ?
Lisa : Oui j'y vais.
Jack : Merci.

 

 

Plage Santa Marta

 

 

Patrick marche sur la plage, il s'assoit à côté d'une petite fille qui fait un château de sable et décide d'en faire un à son tour. Il prend sa chaussure en guise de seau.

 

Petite fille : Bin quoi, vous avez pas pris de seau ?

 

Il lui dit non en hochant la tête. Elle lui tend un seau, il le prend.

 

 

Maison de Christine Tanner

 

 

Van Pelt et Lisbon sortent et cette dernière loupe une marche et tombe.

 

Van Pelt : Ça va ?
Lisbon : Merde !
Van Pelt : Ça doit pas être évident.
Lisbon : Quoi ?
Van Pelt : Bah, le chauffard ivre. C'est ce qui est arriver à votre mère. Désolée, ça me regarde pas.
Lisbon : On est pas là pour s'apitoyer sur notre vie privée, ce n'est pas utile et ce n'est pas professionnel.
Van Pelt : Oui.

 

Lisbon sort son téléphone et fait signe à Van Pelt d'avancer.

 

Lisbon : Cho ? Des noms à vérifier: Darlène Pappas, Andy, Danny, Hope et Flipper.

 

CBI

 

Cho : Flipper ? D'accord. Oui, attendez. [Il cherche sur l'ordinateur] J'ai une Darlène Pappas en détention au département des mineurs, détention de drogues. Je la fais venir.
Lisbon : Bon et où est Jane ?
Cho : Jane ? Il continue d'enquêter sur la plage.

 

 

Plage de Santa Martha

 

 

Le petite fille a fini son château, petit, et Patrick le sien, grand, magnifique et ressemblant à un vrai château. Il rend le seau à la petite fille et les gens l'applaudissent pour son chef-d'œuvre, il sourit.

 

 

Au CBI

 

 

Lisbon : Darlène, vous étiez une amie de Christine Tanner ?
Darlène : Vous voulez quoi ?
Lisbon : Christine est morte.
Darlène : Vous voulez quoi ?
Lisbon : Je voudrais que vous nous aidiez à trouver celui qui l'a tué.
Darlène : Elle a été tuée ? Comment ?
Lisbon : On l'a noyée.
Darlène : Noyée, incroyable.
Lisbon : Qui autour d'elle pouvait avoir une raison de faire ça ?
Darlène : Ah oui j'y pense, y a quelqu'un, un type, comment il s'appelle ?
Lisbon : Oui Darlène, si vous acceptez de nous aider j'en parlerais au procureur et il sera certainement plus indulgent lors de votre procès.
Darlène : D'accord. L'an dernier elle sortait avec un mec plus âgé qu'elle, il était vieux, elle l'appelait Daddy.
Lisbon : Daddy ? Il a pas un prénom ?
Darlène : Daddy, c'est tout. Un jour, elle m'a dit qu'il devenait bizarre et qu'elle pensait le larguer mais je sais pas si elle l'a fait. Et on s'est un peu perdu de vue de toute façon.
Lisbon : C'est intéressant mais ça ne mérite pas un coup de fil au procureur. Elle n'a rien dit d'autre sur lui ? Vous en êtes sûr ?
Darlène : Heu … Elle disait que c'était un bon coup, qu'il adorait la musique des années 50, Elvis, tout ça. Et puis c'est tout.

 

 

Lisbon se lève.

 

 

Darlène : Et là ça vous suffit ? Vous allez appeler le procureur ?

 

 

Lisbon sort de la salle d'interrogatoire.

 

 

Cho : Le bureau du Shérif m'a bien renseigner. Phillip Handler, il se fait appelé Flipper, un fou de surf. Il a un gros casier judiciaire, il a même fait de la prison pour agression.
Lisbon : C'était grave ?
Rigsby : Une centaine de point de suture, j'ai son adresse.
Lisbon : On y va.

 

 

Caravane de Flipper

 

 

Rigsby : On y va.
Lisbon : Phillip Handler ? Police ! Sortez de là il faut qu'on parle !
Lisbon : Handler ?
Rigsby : Rien.
Lisbon : M. Handler.
Flipper : Eh, des copains à toi ?
Jane : Oh, salut les gars venez, entrez ! Je suis sur le point de démolir la vielle théorie de Nime Scovitch, elle va disparaître une bonne fois pour toute.
Flipper : Tu rêves mon vieux !

 

 

Quartier général du Shériff

 

 

Lisbon : Qu'est-ce qui vous a conduit jusqu'à Flipper ?
Jane : Ses cheveux, les petites nattes comme la victime. C'est elle qui les lui a faites.

 

 

Ils vont en salle d'interrogatoire.

 

 

Flipper : Je parie qu'ici le plus méchant flic c'est vous [en regardant Lisbon].
Lisbon : J'essaye.
Flipper : Dur.
Lisbon : Vous non plus vous n'êtes pas un tendre. Roberta Vanchy, vous l'avez bien arrangé.
Flipper : Heu, on avait des points de vue un peu différents et ça a engendré des … frictions. Mais, c'est la vie non ?
Lisbon : Des frictions ? Elle a failli y rester.
Flipper : Vous savez ce qu'elle a fait pour m'énerver à ce point-là et que j'en vienne à la frapper ? Elle était en train de vider l'huile de vidange de sa bagnole directement dans la mer. D'accord ? C'est comme prendre une hache et aller massacrer toutes une famille de dauphins.
Lisbon : Est-ce que Christine Tanner représentait également un danger pour les poissons ?
Flipper : Quoi ? Non. Chris était consciente, Christine elle c'était une fille de l'océan.
Lisbon : Vous êtes du genre à préférer les enfants aux adultes.
Flipper : J'adore les jeunes, ils ont la peau douce et l'esprit tellement pure. Qui n'aime pas ça ?
Lisbon : Christine était plutôt une belle fille.
Flipper : Ouais, très belle.
Jane : Pourquoi l'avoir tuée ?
Flipper : Je l'ai pas tuée. Pourquoi est-ce que je l'aurai tuée ?
Jane : Vous couchiez avec elle ?
Flipper : Ah j'y ai souvent pensé, j'y pensais presque tout le temps mais non je l'ai pas fait vous savez pourquoi ?
Jane : Pourquoi ?
Flipper : Parce que ça aurait été mal, et je préfère faire les choses bien. J'attends qu'elles atteignent la majorité, et là … ''BOUM''. Bon anniversaire bébé.
Lisbon : Quand l'avez-vous vu pour la dernière fois ?
Flipper : C'est ça, pour que je me retrouve accusé de meurtre. Non merci.
Jane : C'est très simple Flipper, le patron vous regarde comme un coupable parce que vous en avez le profil. Votre vie est chaotique, vous êtes seuls, déprimé, vous êtes accroc à la drogue, à la pornographie et un peu givré de toute évidence. Vous êtes typiquement le genre d'hommes dangereux pour les femmes. Mais je vous crois innocent. Parce que je pense que dans le fond vous êtes quelqu'un de bien. Aux échecs vous devriez mieux apprendre à utiliser votre fou mais en dehors de ça, vous êtes un type bien.
Flipper : J'ai vu Chris il y a 3 jours, on s'est offert les vagues du couché de soleil à Devon Point.
Jane : Autrement dit lundi, avec Hope, Win et tous les autres.
Flipper : Ouais, on a surfé jusqu'à la nuit noire et on a fait la fête quelque temps sur la plage. Ensuite on est rentré tranquillement, [à Lisbon] je te le jure sur la tête de ma mère.

 

 

Fin de l'interrogatoire. Les Tanner attendent dans le hall du Shériff.

 

 

Jack : Comment ça un personnage intéressant ? C'est lui qui a tué ma fille ou pas ?
Lisbon : Dès que le coupable sera arrêté vous serez le premier à le savoir je vous le promet. Je vais vous faire raccompagner.

 

 

Flipper sort de la salle d'interrogatoire.

 

 

Jack : C'est lui ? C'est ce type ?
Lisbon : Calmez-vous, rentrez chez vous et occupez vous de vos enfants.
Jack : Toi t'es mort ! T'es mort ! T'es mort espèce de salop ! Espèce de salop !
Lisbon : Rentrez chez vous tout de suite !
Jack : C'est toi qui l'a tué ! [Il pleure]
Lisbon : Regardez-moi.
Lisbon : Regardez-moi, regardez-moi. Rentrez chez vous maintenant.
Lisa : On rentre papa.
Jack [à Mika]: Viens.
Lisbon : Lisbon. Ouais.
Lisbon : Le médecin légiste dit que le corps de la petite a été balancée très tôt dans la matinée de mardi, la fête de lundi soir est donc capitale. Parmi les gens présents quelqu'un sait forcément ce qu'il s'est passé.
Rigsby : D'accord patron, on s'en occupe.

 

 

Au lycée

 

 

Lisbon : Bonjour jeunes gens.
Danny : Ah, merci. Merci madame mais on a pas besoin de soutien psychologique.
Hope : On sait gérer notre chagrin.
Lisbon : C'est très bien pare que je ne suis pas psychologue. Le proviseur n'a pas voulu dire inspecteur de la criminelle devant les autre élèves. [Elle montre son badge] Agent Lisbon du bureau californien d'investigation.
Jane : Salut les gars, Hope et Win on se connait, vous devez être Danny et lui Andy. Petit test : si vous étiez un animal dites-moi lequel vous aimeriez être, vite.
Andy : Un dauphin.
Jane : Toi.
Danny : Pareil ou heu … un orque.
Hope : Une mouette, non un faucon.
Win : Heu …. un tigre.
Jane : Intéressant.
Win : Pourquoi ?
Jane : Quand vous m'avez parler de cette fameuse soirée, à Devon Point, vous ne m'avez pas dit que vous aviez fait la fête après avoir surfer.
Hope : La fête ? On a pas fait la fête !
Jane : Pourtant d'après Flipper …
Andy : Flipper a parler, d'accord.
Danny : Ouais on est rester sur la plage, on s'est amusé. On a joué au frisby, y a rien de mal à ça.
Jane : Rien de mal si ce n'est que vous êtes mis à part le tueur les derniers à avoir vu Christine en vie. Elle a été noyée dans la nuit.
Andy : Quoi ?
Hope : Cette nuit là ?!
Andy : Vous en êtes sûr ?
Hope : C'est pas vrai !
Hope : Oh, excusez-nous, on a cours de littérature on peut pas rester.
Lisbon : On vous accompagne. Parlez-nous de cette fameuse soirée de lundi, et pourquoi vous n'avez rien dit avant. Et si vous mentez je le saurai.
Win : On a bu de la bière madame.
Andy : Ferme-la !
Win : Quoi ? On va bientôt remplir les dossiers pour l'université faudrait pas trop que ça se sache.
Hope : Ma mère me tuerait si elle venait à l'apprendre.
Andy : Et puis on avait pas à se trouver là surtout. La plage de Devon Point c'est une plage privée.
Jane : Danny, que représente Devon Point pour toi ?
Danny : Bah … mon père y a des terrains où il construit des immeubles très laid, c'est nul. Et on y va aussi pour l'emmerder je pense.
Lisbon : À part vous qui était là ?
Win : Flipper; c'est tout. C'était pas la grosse fiesta, tout le monde est partit il était heu … 10 heures, 10 heures et demi pas plus.
Andy : Chris est restée pour nettoyere. Elle, s'était touche pas à mon océan.
Lisbon : Et Flipper est parti aussi.
Andy : Ouais, très tôt. Lui il est parti dès qui a plus eu de bière.
Win : Vous croyez qu'il a pu revenir après ?
Hope : Que Flipper l'ait tuée ? Non !
Danny : En tout cas on aurait pas dû la laisser toute seule.
Hope : Elle a voulu rester. À mon avis elle avait un rendez-vous.
Danny : Tais-toi Hope t'en sais rien du tout !
Hope : Non mais c'est ce que j'ai pensé comme toi. Danny l'a invité à venir chez lui et elle a dit non.
Jane [à Danny] : Vous étiez amoureux ?
Danny : Amoureux ? Non, on sortaient ensemble de temps en temps.
Jane : Tu couchais avec elle, vous étiez ensemble.
Danny : Non, je veux dire Andy était là tout le temps, hein Andy ?
Andy : Ouais.
Danny : Y avait rien de spécial, on était tous plus ou moins potes. Andy et moi on sortait aussi avec Hope, ça veut pas dire que … on est amoureux d'elle.
Hope : Ouais, ce serait … un peu bizarre.
Jane : Ouais c'est sûr. Vous connaissez celui qu'elle appelait Daddy ?
Danny : Daddy ?
Jane : Ouais.
Danny : Non.
Jane : D'accord, ce sera tout pour aujourd'hui merci.
Danny : Merci.
Hope : Merci, au revoir.
Jane : Restez dans le coin.
Lisbon : C'est une blague de flics. [Elle rit]

 

 

Chantier du père de Danny

 

 

Rayburn : Vous allez restez combien de temps ?
Lisbon : M. Rayburn, Christine Tanner a peut-être été assassinée ici alors ça prendra le temps que ça prendra.
Rayburn : J'en ais assez, j'ai déjà des promoteurs sur le dos, on a 3 semaines de retards à cause de tous les blaireaux que je me coltine. Dans la conjoncture actuelle des types qui oublient de venir bosser, ça me dépasse.
Lisbon : Quelqu'un n'est pas venu travailler ?
Rayburn : L'agent de sécurité, cette semaine il nous a laisser tomber. Les camions sont arrivés au petit matin et ils n'ont pas pu accéder au site. Rien que ça, ça m'a fait perdre 6 heures.
Lisbon : Il est absent depuis quand ?
Rayburn : Lundi.
Jane : Il travaillait où ?
Rayburn : Au carré sud-est.
Lisbon : Comment s'appelait ce veilleur de nuit ?
Rayburn : Eddie Garcia. J'ai son contrat de travail au bureaux si vous voulez.
Ouvrier : Roger, t'es fou ou quoi ! Ce chargement va là-bas.

 

Patrick s'éloigne et observe le chantier. Il regarde très attentivement un bloc de béton.

 

Lisbon : Je peux voir le contrat ?
Rayburn : Ouais. Vous croyez qu'il a pu commettre ce meurtre ?

 

Jane a découvert un nez qui dépassait du bloc de béton.

 

Jane : Lisbon ! Venez voir ça !
Lisbon : Quoi ? [D'un air dégouté] Oh, ouais. M. Rayburn !
Jane : Regardez ça.
Rayburn : Qu'est-ce que c'est ?
Jane : Un bout du nez d'Eddie Garcia.
Rayburn : Oh allez, arrêter ! [Il touche] Aaah !
Lisbon : Un nez traîne par terre et vous ne vous en rendez même pas compte.
Rayburn : Qu'est-ce que vous voulez on travaille trop vite, on voit rien du tout.
Homme : Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que c'est que ça ? C'est une personne qui travaille pour moi ?
Lisbon : On le pense.
Homme : C'est incroyable, on a vraiment pas de bol !
Lisbon : M. Kurtik ? Dan Kurtick ?
Kurtik : La direction de la sécurité et l'hygiène ? Contactez mes avocats, comme vous le voyez je ne pouvais pas avoir connaissance de ce regrettable accident.
Lisbon : [Elle montre son badge] CBI, unité des délits majeurs.
Kurtik : Délits majeurs ! [Il rit] Ce bonhomme est tombé dans du ciment frais, si quelqu'un était là avec une caméra ce serait passé à télé gag alors pour le crime majeur vous repasserez.
Lisbon : Excusez-moi, ce chantier est le lieu du crime et vous aller devoir cesser toute activité jusqu'à la fin de l'enquête.
Kurtik : Cesser toute activité. C'est ça, j'appelle Tommy Alfarez, le shérif.
Jane : Nous pensons que ce crime est lié à la mort de Christine Tanner. Vous la connaissiez ?
Kurtik : J'ai entendu son nom parce qu'on en a aussi parlé à la radio.
Jane : Votre fils, Danny, et Christine étaient proche. Vous ne l'avez jamais vu ?
Kurtick : Je l'ai peut-être déjà vu, mon fils a plein d'amis. C'est un interrogatoire ?
Jane : Oui.
Lisbon : Non, non monsieur. Merci pour votre coopération, nous vous rappellerons peut-être. Merci.

 

Il commence à partir.

 

Jane : Ça va Daddy ? Vous êtes un bon coup ? C'est quoi votre secret ?
Kurtik : Je ne vois pas de quoi vous parlez. Mais vous aviez l'intention de m'offenser je suppose et vous avez réussi. Seulement je vais en référer à vos supérieur, quel est votre nom ?
Jane : Je m'appelle Patrick Jane.
Lisbon : Jane ça suffit !
Jane : Et je n'ai pas de supérieur. Je vais vous dire de quoi je parle exactement espèce de sale pervers.
Lisbon : Jane !
Jane : Vous aviez des rapports sexuels avec une gamine de 15 ans.
Lisbon : Jane arrêtez !
Kurtik : Je n'ai jamais touché Christine Tanner.
Jane : Menteur !
Kurtik : Et vous pouvez me croire quand je vous dit que vous venez de faire la plus grave erreur de votre misérable petite vie !
Jane : Et vous croyez moi quand je vous dis que quoi qu'il arrive, j'ai fait de bien pires erreurs. Et vous mentez pour Christine Tanner, vous couchiez avec cette gamine. Arrêtez-le Lisbon, détournement de mineur !
Lisbon : Avec quelles preuves ?
Jane : Il aime le rockabilly, de la musique des années 50, ça vous suffit pas ?
Lisbon : Désolé pour le comportement parfaitement étrange de mon collègue, milles excuses monsieur.
Jane : Lisbon arrêtez et ouvrez les yeux je vous en prie, regardez ce type ! C'était du viol il n'y a pas d'autre mot, ce que je ne sais pas c'est s'il l'a tué également. [à Kurtik] Vous l'avez tuée ? Regardez moi dans les yeux et dites moi la vérité espèce de gros porc !

 

Kurtik frappe Jane dans le nez. Les policiers le retiennent.

 

Lisbon:Ça va ?
Jane [tenant son nez plein de sang]: Ça va.

 

 Au CBI

 

Minelli : Vous l'avez ramenez de là-bas jusqu'ici ? Pourquoi ?
Lisbon : Le shériff m'a supplié de ne pas le mettre dans sa prison, Kurtick est un homme influent là-vas.
Minelli : C'est un signe. Le signe qu'il faut relâcher cet homme au plus vite;
Lisbon : Il a agresser Jane physiquement et il y avait des témoins, j'étais obligé de l'arrêter.
Minelli : Cet homme a des relations, cet homme a … il a le numéro personnel du gouverneur. Il faut dire que Jane l'a bien cherché, n'est-ce pas ? Vous auriez pu, au lieu d'interpeller Kurtick, lui passer un bon savon tout simplement.
Lisbon : Et pour Christine Tanner monsieur, si Kurtik avait des rapports sexuels avec elle il peut l'avoir assassinée.
Minelli : ''Si'', et c'est une intuition, fondée sur le rockabilly.
Lisbon : C'est une intuition de Jane, ça nous donne une raison de le garder. Écoutez, laissez nous interroger Kurtick jusqu'à l'arrivée de son avocat, peut-être qu'on en tirera quelque chose.
Minelli : Allez-y doucement.

 

Salle d'interrogatoire

 

Cho : Vous aimez les jeunes filles en général ? Ou Christine vous plaisais particulièrement ? Entre nous je vous comprends, des filles de 15 ans j'en ai rencontrées, elles ont pratiquement toutes les qualités des femmes adultes. Pas vrai ? Elle ont tout d'une femme, Christine était peut-être comme ça ?
Kurtick : Vous êtes vraiment sérieux ? Vous parvenez réellement à obtenir des aveux avec ce genre de propos ?
Cho : Tout le temps.
Kurtick : C'est fascinant comme les gens sont bêtes. Écoutez, j'admire la police, je trouve que vous faites un travail admirable et j'ai plaisir à discuter avec vous en attendant mon avocat. Mais je ne vous dirais rien de ce que vous désirez entendre. Alors détendez-vous.

 

Lisbon et Jane regarde à travers la vitre teintée.

 

Jane : Il ne dira rien, c'est clair. Il n'est pas prêt à avouer.
Lisbon : Vous croyez qu'il peut craquer avec de mauvaise condition d'éclairage ?
Jane : Retournons à Devon Point.
Lisbon : Pour quoi faire ?
Jane : Pour mettre en œuvre la deuxième partie de mon plan d'action rusé.
Lisbon : Jane attendez, quel plan d'action rusé ?

 

Il prend son téléphone.

 

Jane : Oh, bonjour Danny, Patrick Jane. Je crois qu'on va avoir besoin de vous. Vous voulez bien nous aidé à retrouver l'assassin ? Très bien, parfait. Rejoignez-moi à Devon Point avec vos amis dans 2 heures. Merci.

 

Il raccroche.

 

Lisbon : C'est quoi ce plan rusé ? [Il rit]

 

L'avocat de Kurtick est arrivé et ils s'en vont.

 

Kurtick : Je vous informe que je porte plainte contre le CBI pour arrestation injustifiée et détention arbitraire et je ne baisserais pas les bras, je ne retirerais ma plainte que lorsque vous aurez été viré. Ainsi que l'agent Lisbon.
Jane : Et bien bonne chance.
Kurtik : Vous n'avez pas peur de moi ? Vous avez tort. [Il rit]
Lisbon : Ne restez pas là monsieur Kurtick sinon je vais encore être obligé de vous arrêter.
Kurtick : Si vous aviez 15 ans de moins, je vous aurez donner votre chance.

 

A Devon Point

 

Win : Où il est ? Il est pas là.
Danny : M. Jane ?
Win : C'est bizarre.
Danny : M. Jane ?
Jane : Merci d'être venu. La police a besoin de vous. D'abord Christine, ensuite l'agent de sécurité on est largué. L'agent de sécurité a-t-il assisté au meurtre de Christine ou s'agit-il plutôt d'un ménage à 3 ? Sincèrement, souhaitez vous aider la police à identifier le meurtrier ? Même s'il s'agit d'un de vos proches.
Tous les 4 : Oui, bien sûr, on veux vous aider.
Jane : On a découvert que Flipper avait fait de la prison pour avoir agresser une femme, vous le saviez ?
Andy : C'est Flipper ? Il l'a tuée ?
Jane : Ça se peut. D'un autre côté, Danny, Christine avait une liaison avec ton père.
Danny : Hein ! Quoi ?
Jane : Oui.
Danny : Non, n'importe quoi, non, là vous délirez, non.
Hope : Danny arrête. On le sait, tout le monde été au courant.
Danny : Mais vous espérez quoi, que je vais dénoncer mon père ? C'est pas comme si il l'avait forcée à faire quelque chose. Elle était parfaitement consentante.
Jane : D'après toi c'était avec ton père qu'elle avait rendez-vous ce soir-là ?
Hope : Oui.
Danny : Non ! Enfin j'en sais rien.
Jane : Ce n'est pas parce qu'isl avaient une liaison que ton père a forcément tué Christine.
Andy : C'est peut-être Flipper.
Jane : Ouais, ou n'importe qui d'autre.
Win : Vous aviez pas dit que vous aviez un moyen de découvrir la vérité ?
Jane : C'est plus un moyen pour vous de découvrir la vérité.

 

Devon Point - La nuit

 

Jane : Je voudrais vous hypnotiser afin que vous vous souveniez de chaque détails de la soirée. Il n'y a aucun danger. Je suis un expert en la matière, autrefois c'est grâce à l'hypnose que je gagnais ma vie.
Win : Heu … non merci.
Jane : Votre subconscient peut révéler des détails qui nous aiderons à retrouver l'assassin. L'hypnose vous aidera à vous rappeler chaques choses.
Danny : Oui mais quelles genres de choses.
Jane : Qui sait ? Peut-être une phrase que Christine à dites, peut-être quelqu'un que vous aurez aperçu par là-bas. Le plus petit détail dont vous vous souviendrez peut devenir un indice essentiel.
Andy : J'ai pas envie que vous déconniez avec mon cerveau, désolé monsieur.
Jane : Ah, mais c'est tout l'intérêt de l'hypnose, on ne peut jamais agir sans votre volonté c'est impossible. Vous gardez le contrôle de tout, à tout instant. Vous êtes d'accord ? Allons-y !

 

Ils s'assoient près du feu.

 

Jane : Vous allez fermer les yeux et écouter. Laissez-vous guider par ma voix, réfléchissez, repensez à se fameux soir. Le feux de bois, le bruit des vagues, le bruit des vagues. Je ne sais pas de quoi vous vous souviendrez mais vous avez forcément des souvenirs. Parce que tout est là, dans votre mémoire. Il suffit de remonter le temps, de revenir à cette nuit-là. Vous y êtes. Ça y est, vous y êtes.
Hope : Ah !
Jane : Qui a-t-il Hope ? Qu'est-ce que c'est ?
Hope : Sur les rochers le père de Danny, il est là-bas je le vois.
Danny : Arrête, tu mens.
Jane : Chut, que fait-il là-bas ?
Hope : Il nous regardent, il regarde Chris. C'est tout, ils nous regardent. Qu'est-ce qu'il a qui ne va pas ?
Jane : Reviens Hope !
Hope [Elle sursaute]: Quoi, qu'est-ce qui s'est passé ?
Jane : Tout va bien, tu as été parfaite, merci.
Win : Tu as vraiment vu M. Kurtick ?
Danny : Non c'est pas vrai, c'est pas vrai !
Hope : Danny j'y peux rien, je suis désolé, j'ai vu qu'il était là.
Danny : Mon père n'a pas tué Christine !
Hope : Ah oui ? Qu'est-ce que t'en sais ?
Andy : Ouais, qu'est-ce que t'en sais ?
Danny : Je vous emmerde, allez tous vous faire voir ! Vous m'écœurez !
Hope : Danny t'énerve pas ! Dany, attends, attends ! Danny, mais t'en vas pas !

 

Danny s'en va et Hope le suit.

 

Win : Danny est faché, on y va.
Andy : On s'en fout de Danny, son père à tué Christine.
Win : Ouais, il est tard j'y vais.
Jane : Merci les gars, merci.
Andy : De rien, au revoir.

 

Le lendemain, au CBI

 

Lisbon : Et alors ?
Jane : Pffou !
Lisbon : Ça a marché ?
Jane : Je crois. 3, 2, 1, 0 [Il montre la porte]. Ça aurait été trop beau que quelqu'un se pointe maintenant.
Hope : Bonjour.

 

Lisbon regarde Jane d'un air stupéfait.

 

Hope : Vous l'avez arrêté ? Il a tout avoué ?
Jane : M. Kurtick ?
Jane : Non.
Lisbon : Le problème, Hope, c'est que M. Kurtick a un alibi en béton pour ce soir-là.
Jane : Tu n'as donc pas pu l'apercevoir debout sur les rochers.
Hope : Mais c'est bizarre alors. Sous hypnose je l'ai vu comme je vous vois. C'est peut-être symbolique.
Jane : Parlons symbolique : tu es le faucon et Christine était un lapin.
Hope : Et alors, je comprends pas ?
Jane : Le prédateur, le lapin, ça ne te dis rien ? Ça signifie que tu détestais Christine Tanner.
Hope : Non, c'est pas vrai !
Jane : Ça signifie aussi que je ne t'ai jamais hypnotisé. Tu as simulé la transe pour inventer une histoire et accuser un homme, un homme innocent.
Hope : Non, non. Non.

 

Salle d'interrogatoire

 

Lisbon : Dites-nous tous ce qui s'est passé ce soir-là.
Jane : Depuis le début.
Hope : Flipper était déjà parti, défoncé comme d'habitude.

 

FLASHBACK

 

Danny et Christine s'embrassent.

 

Win : Eh, allez faire ça ailleurs !

 

Ils rigolent, boivent, font du bruit.

 

Hope : L'agent de sécurité a voulu nous virer, il a dit qu'il allait appeler les flics. Danny lui a dit de se calmer, que son père était le propriétaire.
Danny : Eh, eh !

 

Il frappe le gardien.

 

Christine : Non, arrête !

 

Le gardien ne se relève pas, il est plein de sang.

 

Christine : Il est mort.

 

FIN DU FLASBACK

 

Hope : Il a pas voulu le tué c'était un accident. On ne pouvait pus rien pour l'agent de sécurité, mais Danny on pouvait l'aider. On lui a tous promis de rien dire, tous les copains. Tous sauf Chris, sauf Chris.

 

FLASHBACK

 

Il faut que vous compreniez, tout ce que Danny avait fait, tout les projets qu'il avait. Tout risquait de s'envoler parce que Christine voulait être honnête. Il l'a frappé à la tête, mais elle bougeait encore. Alors il l'a trainée jusqu'au bassin, il l'a noyée dedans, il lui a maintenu la tête sous l'eau jusqu'à ce qu'elle arrête de bouger.

 

FIN DU FLASHBACK

 

Lisbon : Et vous, Win et Andy n'avaient pas dit un mot ? Il s'agit d'un double meurtre.
Hope : J'aurais pu être la suivante. J'avais jamais vu Danny dans un tel état. C'était comme si, comme si il était plus lui-même.
Jane : C'est fini, plus rien à craindre.

 

Van Pelt frappe à la porte.

 

Lisbon : Excusez-nous.

 

Ils sortent et découvre Danny qui les attends.

 

Jane : Bonjour.
Danny : Je, je peux pas laisser mon père se faire accuser d'un meurtre qu'il a pas commis, même si c'est qu'une ordure.
Jane : Donc tu passes aux aveux.
Danny : Hein ?
Jane : On sait que tu as tué Christine et l'agent de sécurité.
Danny : Je vous demande pardon ? Non, non,non, non, c'est pas moi. Qui vous a dit ça ?

 

Salle d'interrogatoire

 

Danny : C'est complètement faux ! C'est carrément de la folie ! Comment t'as pu faire ça ? Je savais que t'avais un côté cruel mais à ce point-là !
Hope : Danny je suis vraiment désolé, il fallait que je dise la vérité. T'aggraves les choses par le mensonge et tu triches avec toi-même !
Danny : C'est Hope qui l'a tuée ! Ouais, c'est elle qui a assassinée Christine ! Elle en était jalouse, ça lui plaisait pas de la voir trainer avec nous. C'est comme si elle lui avait pris sa place ! Depuis quelque temps on voyait Hope que quand Christine était occupée.
Hope : C'est totalement faux, tu racontes n'importe quoi !

 

Danny : Non, fini le mensonge, je dis la vérité maintenant. L'agent de sécurité ...

 

FLASHBACK

 

Danny : C'était un accident. Et Chris a dit qu'il fallait appelé la police, pour elle il était évident qu'un devait avouer ce qu'un avait fais. Et c'est là que Hope, j'ai même pas compris, elle est devenue folle.

 

Hope frappe Christine par derrière avec une pelle

 

Danny : Elle l'a frappée. Elle l'a frappée ! [Il tape sur la table]

 

FIN DU FLASHBACK

 

Hope : Je l'ai fait pour toi pauvre con ! Je l'ai fait pour toi ! Cette fille se tapait le père de Danny, elle se sentait plus, elle s'était mise à les juger, elle disait que sa vie serait foutu, qu'il irait croupir en prison parce qu'elle allait faire preuve d'intégrité moral ! C'était qu'une merdeuse hypocrite, une salope ! Elle menaçait de foutre sa vie en l'air !

 

Van Pelt frappe à la porte. Lisbon et Jane sortent et découvrent Win et Andy qui les attendent.

 

Win : C'est Flipper.
Lisbon : Sans blague !
Andy : Ouais, c'est Flipper.
Jane : Et si je disais que c'était toi Andy, tu as tué Christine ?
Andy : Quoi ? C'est n'importe quoi, vous délirez !

 

Salle d'interrogatoire

 

Jane : Asseyez-vous. Soyez pas timide.
Andy : Ce que je sais c'est que je l'ai pas tué.
Jane : Si tu l'a tué. [En montrant Win] Et toi aussi. [En montrant Hope] Et toi. [En montrant Danny] Et toi. Vous l'avez tué tous les quatre.

 

FLASHBACK

 

Jane : Hope a toujours été plus intelligente que vous, vous ne vous en étiez jamais rendu compte. Elle vous a tous impliqués pour que vous soyez tous aussi coupable les uns que les autres et que personnes ne décide de parler.

 

FIN DU FLASHBACK

 

Jane : Vous êtes donc tous les quatre en état d'arrestation.
Lisbon : Vous avez le droit de garder le silence, tous ce que vous direz pourra être retenu contre vous le jour du procès. Vous avez le droit de réclamer la présence d'un avocat.

 

Elle les arrête. On aperçoit M. Kurtick qui se fait arrêter lui aussi.

 

Jack : Détournement de mineur ? Y prendra combien ?
Lisbon : Il n'ira peut-être même pas en prison, Christine n'est pus là pour témoigner. Mais on fera ce qu'on pourra. Vos enfants sont adorables.
Jack : Ouais, c'est vrai.
Lisbon : Et ils n'ont plus que vous.
Jack : Ouais, je le sais.

 

Il commence à sortir.

 

Lisbon : Occupez-vous d'eux.
Jack : Je m'en occupe bien.
Lisbon : Mon père était un brave homme exactement comme vous. Seulement il s'est laissé aller à la mort de ma mère, découragé il a sombré dans l'alcool. Il s'est tué et a failli causé ma mort et celle de mes frères. [Elle lui tend une carte] Alors faites-vous aider, vos enfants le mérite, et vous aussi.

 

Il prend la carte et il s'en va. Lisbon voit Jane et ils se font signe pour se dire au revoir.

Beach of Santa Marta, a child see the body of a girl

 

To CBI

 

Lisbon : Victim is Christine Tanner, 15, drowned, washed up on the beach in Santa Marta. Who's got the ultraviolet?
Rigsby : Yep. So she drowned. Why us?
Lisbon : Coroner found a wound consistent with getting hit in the head with a surfboard and water in her lungs, only it was ditchwater-- No salt, a lot of bugs.
Jane : So the killer is clever, but not as clever as he thinks he is.
Van Pelt : Santa marta sheriff's not taking this one?
Lisbon : State beach, state case. All right, what are you doing?
Jane : Grace is mentally telling me where she hid the van keys. If i find them, i get to drive.
Lisbon : So now you're psychic?
Jane : Oh, no, no, no. This is all science. Concentrate, Grace. Tell me with your mind only. Forward, backward, left, right.
Cho : How is that science? He watched you hide the keys.
Jane : From the men's room? That would be a trick.

 

He leaves a room and looks under the plants. There is a keys


Jane (He laughes) : Who's got shotgun?
Lisbon : Can we go now?

 

Beach of Santa Maria

 

Young man :Leah, go ahead.

 

Young people throw flowers to the sea

Cho : You had the keys in your hand the whole time.
Jane : U've gotta let it go, man.
Cho : Did you have the keys in your hand?
Jane : If i tell you how it's done, pp the magic circle will send a team of assassins to kill us all. It's the law.
Rigsby : Her body was discovered on this beach. Coast guard says that means she was put in the water anywhere within a mile north of here. Any further along the coast, the current would have taken her out to Mexico.
Jane : How long was she in the water?
Rigsby : We're still waiting on the coroner's report.
Hope : Hey, excuse me. Are you guys cops?
Rigsby : C.B.I
Hope : What's C.B.I ?
Rigsby : California bureau of investigation.
Jane : Cops.
Hope : (To his friend) Cops. So is it true what they're saying--somebody killed Chris?
Jane : Yes, it is true. You were Christine's friend?
Hope : Yeah. We hang at the same breaks. I love Chris. What happened?
Cho : We don't know yet. What's your name?
Hope : I'm Hope. That's Win.
Cho : When was the last time you saw Christine?
Hope : Uh, three days ago. Sunset patrol. Epic northeast swell. Chris loved to go out at sunset. She would stay out till it was dark as dark.
Jane : How did she seem lately-- just, you know, any enemies or... stuff like that?
Win : Uh, not--not around here. Everybody loved chris.
Rigsby : Was she dating anybody?
Win : Dating?
Rigsby : Okay, was she hooking up with anybody in particular?
Hope : Danny Kurtik, mostly.
Win : Jeez, hope.
Hope : What? They were hookin' up.
Win : Danny would never hurt Chris.
Hope : Duh, of course not.
Win : That's not what they were asking. They were asking who she was hooking
up with, which would be Danny. It wasn't a big, dark secret.
Rigsby : I need you to write down your names and the numbers we can reach you at. (She says yes)
Jane : Win?
Win : Yeah?
Jane : If chris was a color, what color would she be?
Win : Uh, orange... Or pink.
Hope : No, o-orange is right.
Jane : If she were an animal, what kind of animal would she be?
Hope : Uh, i don't know. A rabbit? How is this relevant?
Jane : Everything's relevant.
Hope : Chris was good people. I hope you find who did this.
Jane : We'll do our best.

Farther

Rigsby : How is that relevant?
Cho : We're looking for someone who doesn't like orange rabbits.
Jane : Exactly. You know what, boys? I like it here. Yeah. I think i'll stay for a while.
Cho : What?
Rigsby : Okay.

Jane stretches out the beach

 

Cho : Let's just leave him here.

 

Chhristine Tanner's House

 

Jack : Excuse the mess. Chrissy was the house-proud one around here.
Lisbon : We understand. Mr. Tanner? We may have to ask you some tough questions, so... (She showes children)
Jack : That's okay. Can't tell Lisa nothing she hasn't heard before, and micah don't... He don't give a damn. He's slow. He's just... Sad 'cause he sees Lisa is.
Lisbon : All the same...
Jack :  Come on, kids.
Lisa : Come on, micah. Let's go.
Jack :  Can you take him outside?
Lisa : You got it, dad.

 

Lisbon see bottles of alcohol on the table



Lisa (to Mika) : Come on. Let's go outside.
Lisbon : So when did you notice Christine was missing?
Jack : Yesterday morning. She hadn't made nothing for the kids, and i realized i hadn't seen her in a while. I mean, she may be away one night and i wouldn't know, but you know...
Lisbon : When was the last time you saw her?
Jack : Monday morning.
Van Pelt : Any idea where she was during that time period?
Jack : No. No. Chrissy's real independent. You never... Never had to worry about Chrissy.
Lisbon : So two days to notice your daughter's gone and another to report it.
Jack : I work. I mean, i work construction. I never miss a day. I-i can't watch her all the time.
Lisbon : Her mother's not around?
Jack : She died. She was killed in a car wreck.
Van Pelt : I'm sorry.
Jack : Almost five years ago now. Drunk driver t-boned her. College kid. Walked away laughin'. Not a scratch, you know? Not a scratch.
Van Pelt : So Christine kind of took over for her mom, huh? Cooked, cleaned, looked after the little ones?
Jack : Yeah. Don't know what we're gonna do now.
Lisbon : Christine was arrested last year?
Jack : That was... Stupid. It was a couple of joints. No big deal.
Lisbon : Well, how is it she got into drugs?
Jack : She wasn't into drugs. She was straightedge, if anything. It's her dumb-ass friend Darlene.
Lisbon : Darlene--last name?
Jack : Pappas, but chrissy wasn't hanging out much with darlene anymore, not since she got big into surfing. Then she started hanging with a different crowd.
Lisbon : Who were they?
Jack : They're surfers, you know-- not like bum surfers. They seem like good kids, you know? They were upscale. They'd pick her up in their-- their audis and whatnot. You know, they were a good influence on Christine. They helped her with her schoolwork, and she was thinking about college.
Lisbon : Anybody in particular vv she was close to?
Jack : I don't really know 'em. I mean, there's names I'd hear all the time. There's, like, Andy and Danny and Hope, and then there's this new guy, Flipper, she talked about lately.
Lisbon : Talks about how?
Jack : Just that she was, you know, they were hangin' together, you know? Like, "i'll see you at flipper's," stuff like that. Hey, Lisa? Honey?
Lisa : Yeah, dad?
Jack : Hey, honey, could you, uh, fix some lunch for your brother, please?
Lisa : Yeah, okay.
Jack : Thanks.

 

 

Beach of Santa Martha

 

On the beach, Jane do a castle with a shoe next to a little girl

 

Girl : What, you didn't bring a bucket?

 

Jane says no. So, she gives a bucket

 

Christine Tanner's house

 

Van Pelt and Lisbon are out of house's Jack. Lisbon fell .

 

Van Pelt : Are you okay?
Lisbon : Damn it.
Van Pelt : It's gotta be tough.
Lisbon : What?
Van Pelt : I mean, a drunk driver-- isn't that what happened to your mother? Sorry. It's not my business.
Lisbon : We don't discuss our personal lives in this unit. It's not useful, and it's not professional.

 

She takes his cellphone

 

Lisbon : Cho, names to check-- Darlene Pappas, Andy, Danny, Hope and Flipper.

 

 

CBI

 


Cho : Flipper? Okay. Got it. Hold on. (He looks on the computer) There's a Darlene Pappas in youth authority lockup-- Possession and resisting arrest. I'll get her in here.
Lisbon : Great. Where's jane?
Cho : Jane? He's still pursuing inquiries at the beach.

 

 

Beach of Santa Martha

 

 

On the beach, Jane did a beautiful castle. People is congratulate. He smile.

 

 

To CBI

 

 

Lisbon : Darlene, you're a friend of Christine Tanner?
Darlene : What do you want?
Lisbon : Christine's dead.
Darlene : What do you want?
Lisbon : I want you to help us find out who killed her.
Darlene : Killed? How?
Lisbon : Drowned.
Darlene : Drowned? Damn.
Lisbon : Who does she know that might have reason to do this?
Darlene : Well, now that you mention it, there was a guy. What was his name?
Lisbon : Yes, darlene, if you help us, I'll talk to the prosecutor, see if we can help you with these charges you've got pending.
Darlene : Okay. Last year she was banging an older guy, like old. She called him "Pops."
Lisbon : No name? Just Pops?
Darlene : Pops, that's it. One time, uh, she said he was getting weird, and she was talking about dumping him, but i don't know if she ever did. Like i say, we haven't been tight for a while now.
Lisbon : That's interesting, but it's not enough for a call to the d.a. Did she say anything else about him? Anything at all?
Darlene : He was good in bed, and he liked '50s music, like Elvis and stuff. And that's it.

 

 

Lisbon stands up.

 

 

Darlene : Well, that's enough, right? Well, call the d.a.

 

 

Lisbon leaves the room of interrogation.

 


Cho : Got a hit with those deputy interviews. Philip Handler, goes by "Flipper." Badass surfer-- it's a long sheet, including time for assault on a woman a few years back.
Lisbon : How bad?
Rigsby : Hundred stitches bad. Got an address.
Lisbon : Let's go.

 

Caravan of Flipper

 

 

Lisbon : Philip Handler? Police! May we speak with you, please?
Lisbon : Mr. Handler?
Rigsby : Clear.
Lisbon : Mr. Handler?
Flipper : These friends of yours?
Jane : Hey, guys, come in. Come in. I'm just about to discredit Nimzovich's theory on the french advance once and for all.
Flipper : Dream on, trick.

 

 

Office's Sheriff

 

 

Lisbon : What led you to flipper anyway?
Jane : His hair. It's braided the exact same way as the victim. She did his do.

 

 

They go to the room's interrogation

 

 

Flipper :I guess, uh, you must be bad cop. (He looks Lisbon)
Lisbon : I try.
Flipper : Tough. Go to it, sister.
Lisbon : You can be pretty tough yourself. Roberta Varnushi. You did quite a number on her.
Flipper :  Uh, we had... Different expectations that led to... Friction. But, um, what can you do?
Lisbon : Friction? She nearly died.
Flipper : Do you know what she was doing that started the argument when i hit her? She was pouring the sump oil from her car right into the storm drain, okay? You might as well take an ax and go chop up a family of dolphins.
Lisbon : Was Christine Tanner damaging marine life somehow?
Flipper : What? No. Chris understood. Chris was a child of the ocean.
Lisbon : You like hanging out with children, don't you?
Flipper : I do. They're pure in flesh and spirit. What's not to like?
Lisbon : Christine was a beautiful girl.
Flipper : Yes, she was.
Jane : So why'd you kill her?
Flipper : I didn't kill her. Why would i kill her?
Jane : Did you have sex with her?
Flipper  : Oh, i thought about it. I thought about it a lot. But no, i didn't. You know why?
Jane : Why?
Flipper : Because it would be wrong, and i'm all about doing what's right. I wait until they hit legal age, then bam! Happy birthday, baby.
Lisbon : When was the last time you saw her?
Flipper : Oh, so you can try and pin this on me? No, thanks.
Jane : See, the thing is, Flip, Lisbon here is looking at you like you're a porkchop because you fit the profile. Your life is in chaos. You're lonely. You're depressed. You're addicted to drugs and pornography and a little nuts, to be honest. You're exactly the kind of man that does terrible things to women. Uh, but i don't think you did this. 'Cause i think deep down you're a good man. You should learn to use your bishops a little more efficiently, but otherwise a good man.
Flipper : I saw Chris three days ago-- sunset patrol at Devon Point break.
Jane : Was that monday with Hope, Win and those guys?
Flipper : Right. We--we rode until dark, and then we partied a while on the beach. And then i went home. (To Lisbon) On my mother's life.

 

  

End of interrogation. Tanner's family wait in Sheriff's hall

 

 

Jack : What do you mean, person of interest? This guy kill my Chrissy or what?
Lisbon : Mr. Tanner, if we make an arrest, you'll be the first person i call, i promise. I'm gonna have somebody take you home.

 

 

Flipper leaves the room

 

 

Jack : This him? Is this him?
Lisbon : Calm down, okay? You need to go home and take care of your children.
Jack : You're dead, bastard! You're dead! You're dead, you bastard!
Lisbon : Go home now!
Lisbon : Look at me. Look at me. Look at me. You need to go home.
Lisa : Let's go home, daddy.
Jack : (To Mika) Come on.
Lisbon : Lisbon. Yeah.
Lisbon : Coroner just told me that Christine's body was put in the water sometime early tuesday morning. So that monday night party is critical. Somebody there had to have known what happened later that night.
Rigsby : Okay, boss, we're on it.

 

 

High school

 


Lisbon : Hi, people.
Danny : Oh, thank you very much, ma'am, but, uh, we don't need a grief counselor.
Hope : We know how to grieve.
Lisbon :Good, because i'm not a grief counselor. The principal didn't want to say "homicide detective" in front of the other students. Agent Lisbon, California
Bureau of Investigation.
Jane : Hey, guys. Hope and Win i know. You must be Danny and Andy. Quick test--if you could be any animal you want, what would you be? Quick.
Andy : Dolphin.
Jane : You?
Danny : Uh, same, or, uh, a killer whale.
Hope  : No, a hawk.
Win : Uh, uh, a tiger.
Jane : Interesting.
Win : Why?
Jane : When we spoke before about monday night at Devon Point, You didn't mention that you had a party after you went surfing.
Hope : A party? No, it wasn't a party.
Jane : Not what Flipper says.
Andy : Flipper told? Dude.
Danny : Come on, guys. I mean, we--we partied, threw a little frisbee. What's the big deal?
Jane : No big deal. It's just that you were the last people, aside from her killer, to see christine alive. She was drowned later that night.
Hope : That night?
Andy : You serious?
Hope : Oh, my god.
Hope : Um, sorry, we have to go. We have a. P. English.
Lisbon : We'll walk you. So tell us about this party monday night. You didn't say anything about it before. Why? And don't lie or i'll know.
Win : We were drinking beer, ma'am.
Andy : Shut up.
Win : What? We're all gonna be applying for college soon, all right? We can't get caught for drinking.
Hope : My mom would exterminate me.
Andy : Plus we were trespassing. The beach at Devon Point is totally, uh, private property.
Jane : Danny, what does devon point mean to you?
Danny : Uh, it's... It's my dad's land, and, uh, he's building these heinous condos. We go there to spite him, i guess.
Lisbon : Who else was there that night?
Win : Us and Flipper, that's all. It wasn't exactly raging. We all cut out about 10:00, 10:30 maybe.
Andy : Chris stayed to clean up. She's all, uh, "save our oceans," you know?
Lisbon : Did Flipper leave then, too?
Andy : He cut out early, after we ran out of brews.
Win :  Do you think he came back, maybe?
Hope : Like, flipper did it? No.
Danny : We shouldn't have left her there, guys.
Hope : She wanted to stay. You ask me, she was meeting somebody.
Danny : Shut up, Hope. You don't know that.
Hope : No, but i think it, and so do you. Danny asked her to go home with him, and she said no.
Jane : You and Chris were lovers?
Danny : Lovers? Uh, no. We hooked up on occasion.
Jane : You made love. You were lovers.
Danny : No. Uh, i mean, andy was totally there, too, right, Andy?
Andy : Yeah.
Danny : It wasn't a big deal. We're all just friends. Andy and i hook up with Hope, too, sometimes. Doesn't mean we're... Lovers.
Hope : Yeah. That would be weird.
Jane : Yeah, I guess. You ever hear of anyone named Pops?
Danny : Pops?
Jane : Yeah.
Danny : Uh, no.
Jane : Okay. Well, that's all we need for now. Thank you.
Danny : Thanks.
Hope : Thank you.
Jane : Don't leave town.
Lisbon : That's a cop joke.

 

Construction site of Father's danny



Rayburn : How long you gonna be, you think?
Lisbon : Mr. Rayburn, Christine Tanner's murder may have occurred here. It takes as long as it takes.
Rayburn : I already got the developer way up my tailpipe. We're three weeks behind thanks to the crappy labor pool here. Economy like this, and people just don't show up for work? Boggles my mind.
Lisbon : Anybody not show up lately?
Rayburn : Night guard just this week walked off the job. Cement truck shows up in the morning, can't get on the freakin' site. That alone put me back six hours.
Lisbon : When did he quit?
Rayburn : Monday.
Jane : What section were you working then?
Rayburn : Southeast quad.
Lisbon : What's his name, the night guard?
Rayburn : Eddie Garcia. I got his paperwork in the site office if you want it.
Worker : Jorge! What are you, nuts? That load goes over here.

 

Jane looks construction site. And more particularity a concrete block



Lisbon : The paperwork?
Rayburn : Right. What, you think he might have, uh, done this murder?

 

Jane find a nose on a concrete



Jane : Lisbon! Come take a look at this.
Lisbon : What? Oh, yeah. Mr. Rayburn?
Jane : See that?
Rayburn : What is it?
Jane : Tip of Eddie Garcia's nose.
Rayburn : Get out of here. (He touch his) AH !
Lisbon : How is it you don't even notice a nose in your floor?
Rayburn : That's what i'm telling you. We're trying to finish this thing too fast.
Kurtik : What the hell's going on? Oh, for heaven sakes. Is--is that a person, someone i employ?
Lisbon : We think so.
Kurtik : God help me. If it's not one thing, it's...
Lisbon : Mr. Kurtik? Dan Kurtik?
Kurtik : Oh, sure. Right, just talk to my lawyers. As you saw, i have no knowledge
of this regrettable incident.
Lisbon : C. B. I. Serious crimes unit.
Kurtik : Serious crimes? (He laughes) The man fell into wet cement. If someone had been here with a camera, he'd be on "america's funniest videos." Serious crimes? Come on, guys.
Lisbon : I'm sorry, sir. This is now a crime scene. You're gonna have to suspend work until we're done investigating.
Kurtik : Suspend work? Hell, i'm calling Tommy Alvarez--the sheriff.
Jane : We believe this situation is related to the death of Christine Tanner. You know her?
Kurtik : I've heard the name, obviously. It's been on the news.
Jane : Your son Danny and Christine were close. You never met her?
Kurtik : Maybe i have. My son has a lot of friends. Is this an interrogation?
Jane : Is itLisbon : No, sir, it isn't. We appreciate your cooperation. We'll be in touch, maybe. Thank you.

 

He begin to leaves



Jane : Hey, Pops? Hear you're good in bed. What's the secret?
Kurtik : I don't know what you're talking about, but you mean to be offensive, I guess, and you've succeeded very well. And i'm going to be taking this up with your superiors. What is your name?
Jane : My name is Patrick Jane...
Lisbon : Jane, stop !
Jane : And I have no superiors. And i'll tell you what i'm talkin' about, you sweaty little pervert.
Lisbon : Jane!
Jane : You were having sex with a 15-year-old girl.
Lisbon : Jane, stop.
Kurtik : I never touched Christine Tanner.
Jane : Liar.
Kurtik : And believe me when i tell you that you just now made the worst mistake of your miserable little life.
Jane : Believe me, no matter how this turns out, i've made worse mistakes, and you're lying about Christine Tanner. You were laying her like carpet. Arrest him, lisbon. Statutory rape.
Lisbon : With what evidence?
Jane : He's playing rockabilly. '50s music. What more do you want?
Lisbon : I can only apologize for my colleague's bizarre behavior. I'm sorry.
Jane : Lisbon, hush. Don't be so damn blinkered. Look at him. He was raping her, all right. I just don't know yet whether he killed her as well. (To Kurtik) Did you kill her? Look me in the eye and tell me the truth, you filthy old goat.

 

Kurtik hit Jane in the nose



Lisbon : Get him! (To Jane)  How--how dare you?
Jane : I'm ok.

 

To CBI



Minelli : You brought him all the way back here why?
Lisbon : The local sheriff begged me not to put him in his jail. Kurtik's a big cheese down there.
Minelli : That is a signal. Is that not a signal that we should cut this man loose?
Lisbon : He hit jane pretty good. People were watching. I had to arrest him.
Minelli : This guy is connected. This guy is... He has the governor's home phone number. And we both know that Jane was asking for it. You couldn't just give kurtik
a stern talking-to instead?
Lisbon : What about Christine Tanner, sir? If Kurtik was having sex with her, that gives him motive to kill.
Minelli : If, and that's a hunch based on rockabilly.
Lisbon : It's a Jane hunch. You keep him around for a reason. Look, just let us work Kurtik until his lawyer gets here. Maybe we can get something more.
Minelli :  All right. Work him gently.

 

Room's interrogation



Cho : Do you have a thing for youngsters in general, dane? Or was it Christine in particular that appealed to you? That i can understand, because you know, you meet some 15-year-olds, hey're just as smart and mature and articulate as any adult, right? They are adults, basically. Maybe christine was one of them.
Kurtik : Are you serious? Do you actually obtain confessions with that gambit?
Cho : All the time.Kurtik : Amazing. People are stupid. Listen, i admire cops. I think you do a great job, and i'm happy to sit here and chat with you until my lawyer gets here. But i'm not gonna say anything you want to hear. So relax, huh?

 

Jane and Lisbon looks the scene

 

Jane : He's not, is he? He's not gonna confess.
Lisbon : What'd you think, he'd break under the bad lighting conditions?
Jane : Let's go back to Devon Point.
Lisbon : What for?
Jane : So I can put the second half of my cunning plan into effect.
Lisbon : Jane, wait. What cunning plan?

 

He takes his phone


Jane : Uh, Danny, hi. Patrick Jane. Listen, we need your help. Do you want to help us catch Christine's killer? Okay, then. Good. Meet me at Devon Point with your friends in, uh, two hours. Great.

 

He hangs up



Lisbon : What cunning plan?

 

Lawyer's Kurtik is arrives

 

Kurtik :  Just so you know, i'm suing the C. B. I.And the attorney general's office for wrongful arrest and unlawful imprisonment, and i will drop this suit when they fire you and agent lisbon.
Jane : Best of luck.
Kurtik : You're not scared of me, huh? That's a mistake.
Lisbon : Keep walking, mr. Kurtik, or i'm gonna have to arrest you again.
Kurtik : If you were 15 years younger, i'd give you a shot.

 

Devon Point

 


Danny : Mr. Jane? Mr. Jane?
Jane : Thanks for coming. The police need your help. First christine, then the security guard. They're at a loss. Did the guard stumble across chris being killed? Maybe it was some kind of love triangle. Tell me, do you sincerely want to help catch christine's murderer, even if the killer is someone close to you?
All 4 : Yes, of course. Absolutely.
Jane : Your friend flipper served time for assaulting a woman. Did you know that?
Andy : It was flipper? He did it?
Jane : Could be. Then again, danny, christine and your father were having an affair.
Danny :  Wait. What?
Jane :  Yeah.
Danny : No way. No, no. That's--that's ridiculous. No.
Hope : Danny, get real. We knew. We all knew.
Danny : Well, what did you expect me to do, turn in my own dad ? I mean, it's-- it's not like he forced chris to do it, you know? She--she was-- she was into it.
Jane : Was it your father you thought she was going to meet with that night?
Hope :  Yes.
Danny : No. Well, i-i don't know.
Jane : Well, just 'cause they're having an affair doesn't mean your father killed christine.
Andy : It could have been flipper.
Jane : Right. Or someone else.
Win : Did--didn't you say you had a way of finding out?
Jane : Actually... A way you can find out.

 

Devon Point - Night

 


Jane : I want to hypnotize you all so that you can remember details of that night. It's safe. I'm fully trained. Hell, i used to hypnotize people for a living.
Win : Um, no--no, thanks.
Jane : Your subconscious minds may recall things that could help us find the killer. Hypnosis will let you come up with those things.
Danny : Well, what-- what kind of things?
Jane : Who knows? Maybe something chris said, maybe a glimpse of someone on the bluff there. The smallest detail that you can recall could be a vital clue.
Danny : I don't want you messing around inside my head, man. No offense.
Jane : Ah, but that's the thing. With hypnosis, i can't mesmerize you against your will. It's not possible. You are in control the whole time. What do you say? Good.

 

Teen-agers sit down


Jane : I want you to close your eyes... And listen. Listen only to my voice. Think. Think back to that night. The bonfire... The sound of the ocean. The sound of the ocean. I don't know what you will recall of that night, but i know that you will recall something, Because it's all there in your memory. All you have to do is go back, back to that night and be there. And there you are.
Hope : Ah !
Jane : What is it, hope? What do you see?
Hope : I see danny's father there above the rocks.
Danny : No, you don't.
Jane : What is he doing?
Hope : Staring at us, at chris. That's it. He's staring. What's wrong with him?
Jane : Come back, Hope !
Hope : What--what happened?
Jane : You're okay. You did very well, thank you.
Win : You really saw mr. Kurtik?
Danny : No, you didn't. You didn't.
Hope : Danny, i'm sorry. I can't help what i saw.
Danny : My dad didn't kill christine!
Hope : How do you know he didn't?
Andy : Yeah, how do you know?
Danny : You know what? Screw all of you guys, okay? You guys suck!
Hope : Oh, danny, wait! Don't be mad! Danny, wait! Danny! Come on, stop.

 

Danny goes away and Hope follows him


Win : Ah, danny's mad. We should go.
Andy : Screw Danny. His dad killed Christine.
Win : Yeah, well, it's late anyway.
Jane : Thanks for your help, guys.
Andy : No problemo.

 

To CBI


Lisbon : Well then, that worked ?
Jane : So what do you think? Did it work? I think... Three, two, one... Now. (He showes the door) How cool would it have been if one had walked in right then, huh?

 

Hope arrives, Lisbon is surprised


Hope : Did you arrest him? Did he confess?
Jane : Mr. Kurtik? No.
Lisbon : Thing is, Hope, mr. Kurtik has a cast-iron alibi for that evening.
Jane : So you couldn't have seen him standing there on that bluff.
Hope : But that's so weird. In my trance, i saw him clear as day. Maybe it's symbolic.
Jane : You want symbolic? You're a hawk, and christine was a rabbit.
Hope : What does that even mean?
Jane : Bird of prey, rabbit... You tell me. What it means is you never liked Christine Tanner.
Hope : Not true!
Jane : What it means is i never really hypnotized you. You pretended to be in a trance to give us a fake story and incriminate an innocent man.
Hope : No! no.

 

Room's interrogation


Lisbon : Just tell us what happened that night.
Jane : From the beginning.
Hope : Flipper had already left, wasted as usual.

 

FLASHBACK

 

Danny and Christine kiss. They drink, laugh...



Hope : The guard told us to get out, or he'd call the cops. Danny told him to step
off. His dad owns the place.

 

Danny hit the guard. He don't gets up



Christine : He's dead.

 

FLASHBACK'S END



Hope : He didn't mean to. It was an accident. We couldn't help the guard, see? But danny we could. So we all promised not to tell, all of us... Except Chris. Not Chris.

 

FLASHBACK

 

You've gotta understand, everything Danny had worked for his whole life was just washing away because Chris has to do the right thing. He just hit her over the head, and then she was still moving, So he dragged her to the trough there and... Drowned her in it, held her under until she stopped moving.

 

FLASHBACK'S END



Lisbon : And you, win and andy didn't say a word-- two people murdered.
Hope : What if I was next? I've never seen Danny like that. He was like a different person or something.
Jane : Okay. You're safe now.

 

Van Pelt hit at the door

 

Lisbon : Excuse us.

 

Danny wait them

 

Danny : I-i can't let my dad be punished for something he didn't do, no matter what a tool he is.
Jane : So you're confessing.
Danny : What ?
Jane : We know it was you that killed Christine and the guard.
Danny : What? No, no, no, that's not right. Who told you that?

 

Room's interrogation

 


Danny : It's so completely not true that it's insane. How can you do this? I mean, i-i knew you had a cold streak, but this?
Hope :  Danny, i'm sorry. I had to tell the truth. You're only making it worse by lying. You're only deceiving yourself.
Danny : It was her, okay? It was her who killed Chris. Hope was jealous of her ever since she started hanging out with us. Used to be Hope who was all that. Then Chris came along, and we only hooked up with Hope when Chris wasn't around.
Hope : That's so distorted and not true!

Danny : No, i am telling the truth now. The security guard...

 

FLASHBACK

 

Just take him! It was an accident. And then chris said she was gonna call the police. She--she said we couldn't cover it up because it'd be wrong. Then hope-- i-i don't even know. Hope just went crazy... 

 

We see Hope hit Chris

 

Danny : Hit her! She hit her!

 

FLASHBACK'S END


Hope : I did it for you, jerk! I did it for you! She was doing his dad! She's acting as a judge over his life, telling him his life is over and that he's going to jail because she's--she's gotta show integrity and morals. She was a prissy, hypocritical bitch, and she was gonna ruin his life.

 

Van Pelt hi at the door again. Win and Andy wait.



Win : It was flipper.
Lisbon : Oh, really?
Andy : Yeah, it was flipper.
Jane : What if i said it was you, Andy? You killed Christine.
Andy : What? That's bull. That's ridiculous.

 

Room



Jane : Have a seat. Don't be shy.

Andy  :  I didn't kill her, man.

Jane :  Sure you did. (At Win)  So did you... (At Hope) And you... (At Danny)  And you. All four of you killed her.

 

FLASHBACK

 

Jane : Hope was always smarter than any of you. You never appreciated that. She made all of you take part to make all of you equally guilty, so that no one could tell on the others.

 

FLASHBACK'S END

 

Jane : And now you're all equally under arrest.

Lisbon : You have the right to remain silent. Anything you say can and will be
used against you in a court of law. You have the right to an attorney. If you cannot...

 

She stoppes them. We see M.Kurtick was stopped.



Jack : Statutory rape, huh? What'll he get?
Lisbon : He probably won't serve time, not without Christine's testimony. But we'll have fun trying. You have good kids.
Jack : Yeah. I do.
Lisbon : You're all they have.
Jack : Yeah, i know.

 

He begins leaves

Lisbon : Be good to them.
Jack : I am good to them.
Lisbon : My father was a good man, just like you are. And after my mother died, he was a self-pitying drunk just like you are. He killed himself--damn near killed me and my brothers, too. Get some help. Your kids deserve it. So do you.

He takes the card and he goes away. Lisbon sees Jane and they make a sign to say goodbye to each other.

Kikavu ?

Au total, 136 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
18.06.2020 vers 17h

nonok 
30.04.2020 vers 19h

Cilly 
26.09.2019 vers 19h

densi76 
29.04.2019 vers 00h

Lhienna 
12.12.2018 vers 19h

melina2206 
09.12.2018 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Mentalist sur TMC

Mentalist sur TMC
Pour rappel, TMC rediffuse en ce moment Mentalist tous les vendredis à partir de 21h15, à raison de...

Patrick Jane joue sa vie pour servir la reine Elisabeth Ière

Patrick Jane joue sa vie pour servir la reine Elisabeth Ière
Ce mois-ci sur le quartier Reign, deux consultants de la police se retrouvent emprisonnées dans la...

Départ - Quartier à reprendre

Départ - Quartier à reprendre
Bonjour, C'est avec tristesse et nostalgie que je vous annonce mon départ du quartier Mentalist...

Emergence avec Owain Yeoman sur TF1

Emergence avec Owain Yeoman sur TF1
Owain Yeoman (Rigsby) est de retour à la télévision française dans une nouvelle série ! TF1 diffuse...

Carnet rose !

Carnet rose !
Annonce surprise de Robin Tunney sur son compte Instagram : l'actrice de 47 ans a donné naissance à...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Aujourd'hui à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site